jeudi 17 avril 2014

Je prends des cours de maquillage... Sur Youtube !

Youtube c'est un peu la caverne d'Ali Baba. Je pense que là, tu peux tout trouver en matière de vidéo. D'ailleurs j'ai entendu dire que ce réseau social était le plus populaire après Facebook et était en passe de devenir encore plus populaire que notre cher Big Brother bleu. Toujours est-il qu'avant je ne m'intéressais pas trop à Youtube, sauf pour regarder des vidéos de chats mes soirs de déprime. Mais depuis que j'ai découvert qu'on pouvait apprendre plein de trucs par tutoriel interposé, je suis devenue une accroc à Youtube. Mieux encore, j'ai pris des leçons de maquillage, le tout gratuitement ! Tu ne me crois pas ? Allez, viens, je vais te montrer.

Via WeHeartit


C'est la toute première chaîne Youtube que j'ai découvert et c'est vraiment avec elle que j'ai tout appris. Si je ne me trompe pas Sinead est irlandaise. Ses vidéos sont donc en anglais, mais elle parle relativement bien et de mon côté je comprends tout ce qu'elle dit. D'un point de vue pratique elle a fait plusieurs playlists spéciales débutants. On y retrouve des Eye Makeup Lessons, des Beginners Make up Lessons mais aussi des tutoriels et des présentations de produits, des trucs. Elle donne tout un tas d'astuces comme comment bien choisir ses pinceaux, comment déterminer la couleur de son teint, comment acheter son fond de teint, comment dessiner ses sourcils ou même, que mettre dans sa trousse de maquillage. Si comme moi tu es débutante, tu va apprendre plein de choses, le tout avec des produits que l'on retrouve partout (et pas des trucs Dior ou Chanel hors de prix). C'est avec elle ou à cause d'elle que je suis devenue complètement accroc à la beauté. Je ne loupe aucune de ses vidéos et même je les regarde en boucle.

http://themakeupchair.blogspot.be/2013_09_01_archive.html


On connait Coline pour son blog "et pourquoi pas Coline" qui est un blog mode. Je suis tombée sur sa chaîne Youtube un peu par hasard en cherchant des astuces anti-acné, choses dont elle parle assez souvent. J'avoue que je suis complètement tombée amoureuse de son "bonjour à toutes, j'espère que vous allez BIEN!" avec sa petite mine pétillante. Il faut un peu fouiner dans sa chaîne car pour moi ses dernières vidéos sont surtout des présentations produits, mais il y a quelques tutos plutôt sympathique. J'ai quand même découvert un produit sympa (Yve Rocher) via sa chaîne, donc c'est qu'elle vend bien son truc. Et puis rien que pour sa phrase d'intro, j'achète !

http://www.etpourquoipascoline.fr/2014/04/smells-like-spring-spirit/


On continue notre tour du monde avec cette chaine Canadienne. J'adore l'accent d'Alex. Une vidéo youtube pour moi ça se regarde, autant que ça s'écoute. Et Dieu sait comme il y a des youtubeuses super irritantes ! Outre son accent exotique, j'aime son petit côté simple et facile. Les make up sont de "tous les jours", les astuces sont accessibles à tous. Elle parle parfois de produits outre atlantique mais comme je me rendrai au Canada dans 6 mois, ça me permet de faire mon repérage. Bref, Alex elle est fraîche, jolie et sympathique et je trouve qu'elle mène ses vidéos de façon différente des autres.

http://alex-fashion-beauty.blogspot.be/2014/02/maquillage-romantique.html


J'avoue qu'au début j'avais du mal avec cette youtubeuse parce qu'en général, j'aime regarder des youtubeuses qui me ressemblent physiquement (brunes / yeux bruns) pour avoir une idée de ce que je pourrais faire avec mon teint. Je n'ai rien contre les blondes aux yeux bleus, qu'on s'entende bien, juste un rendu sur une blonde au teint porcelaine, ne serait pas le même que sur moi. Bref, chaque fois que je regardais une vidéo make up, youtube me proposait les vidéos de Sandrea (parce que Youtube est malin, ils te proposent des choses en fonction de tes vues). Puis je ne sais pas, un jour, j'ai fini par accrocher. Elle donne pas mal d'astuces et surtout reste abordable (gros coup de cœur pour sa vidéo sur E.L.F). De ce que je vois dans ses vidéos, c'est aussi une personne qui à l'air super gentille mais qui dit quand même ce qu'elle pense. C'est aussi quelque chose que j'apprécie : savoir dire ce qu'on pense, sans sortir l'artillerie lourde. En plus de cela, elle vit aux Etats Unis et ça a un petit côté "American Dream" qui me fascine.

Photo prise de la chaîne Youtube de Sandrea26France


Je suis tombée sur cette chaine grâce à Winter & Mint (qui fait aussi des vidéos) car je lui posais des questions sur la marque Make Up Academy et que Lorylyn en achète pas mal. Je n'accroche pas à toutes ses vidéos (surtout les hauls) mais quand elle présente un produit, j'aime son enthousiasme. Par exemple elle a fait une super vidéo sur la Clarisonic qui explique vraiment comment bien utiliser ce produit. En fait en général, que ce soit chez Lorylyn ou une autre, ce que je cherche sur Youtube sont plutôt des tutos. Des trucs où on apprend. Par contre, ce que j'aime chez cette youtubeuse c'est sa disponibilité : elle répond aux commentaires, est présente sur Twitter et n'hésite pas à te guider (ce qui n'est pas automatiquement le cas des youtubeuses ci dessus), le tout avec une grande gentillesse et zéro prise de tête.

http://www.lorylynmakeup.com/2014/04/mon-top-12-de-mes-rouges-levres.html

Je suis d'autres chaîne Youtube de ci de là, mais celles ci-dessus sont les principales, ma préférence allant pour TheMakeUp Chair, qui est aussi une personne adorable (je lui ai déjà posé des questions sur Twitter et elle m'a répondue avec plaisir). Je suis juste trop fan de ce qu'elle fait. C'est là que je passe mon temps quand j'ai fini de lire mes blogs, et surtout, le soir avant de m'endormir. 

Grâce à ces merveilleuses youtubeuses, je suis en passe de devenir une pro de la beauté ! Non pas que je vais moi même me lancer dans des vidéos ou des tutos mais j'adore apprendre, regarder, décompresser. 

Pas toi ? Quels sont ces Youtubeuses qui te font rêver ?

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 avril 2014

Je suis une collectionneuse.

Quand j'étais ado, j'ai un jour lu un article sur les collectionneurs. Ceux là qui entassent des timbres, des fèves ou des assiettes en porcelaine. Je me rappelle avoir été interpellée par l'avis du thérapeute qui mentionnait qu'inconsciemment, quand on collectionnait, c'est qu'on avait peur de la mort. Que d'une certaine façon, les collections ne sont jamais finies, elles sont en quelques sortes "immortelles" voire éternelles. Je sais qu'à ce moment là, j'ai regardé ma chambre d'adolescente et je me suis dit "ouf, je ne collectionne rien, je ne cherche pas à combler un vide quelconque".

Mais il y a quelques temps, cette pensée est revenue me hanter, avec ma collection de vernis. Pourtant jamais je ne me suis considérée comme une collectionneuse. Jamais je n'ai cherché frénétiquement à les avoir tous. Juste, je ne pouvais m'empêcher d'admirer leurs couleurs, leurs paillettes, leurs jolis flacons. Je faisais taire le psychologue de l'article lui disant que non, je n'ai pas de peur absurde, non il n'y a pas d'acte inconscient. Non, je ne cherche pas à être immortelle.

Jusqu’à il y a peu. Alors que je discutais avec ma mère au téléphone, elle me racontait leur dernier voyage à Cuba. Quelques paroles m'ont marquée dans cette conversation, et une phrase en question ne me quitte plus depuis. Ma mère m'expliquait comme la pauvreté était telle là bas, et comme, lorsque tu rentres de ce genre de voyage tu ne peux que te poser des questions sur ta condition de vie, sur tes valeurs et sur toutes ces choses que tu amasses, sur la chance que tu as d'être où tu es. Là dessus je lui ai demandé si elle n'avait pas eu déjà ce sentiment quand ils étaient partis en Thaïlande et c'est à ce moment là, qu'elle m'a dit cette phrase que je ne cesse de me répéter depuis. Elle m'a dit : "(...) Quand on revient de ce genre de voyage, on rentre plein de bonnes intentions, on fait attention à notre consommation d'eau, de nourriture, de luxe. On se pose plein de questions et on se rends compte à quel point on est chanceux,... Mais tu sais ce qu'il y a de plus triste dans tout ça ? C'est que ça dure 1, 2 mois... Puis la vie reprends son cours..."
Et j'ai ajouté : "... elle reprend son cours : on est vite rattrapé par toutes ces choses dont on a envie, que notre voisin a et que nous on n'a pas, et le pire c'est qu'on se sent malheureux pour ça..."

C'est là que j'ai repensé à ce thérapeute, et à mes collections. Parce que oui, d'une certaine façon, je suis une collectionneuse. J'amasse des biens dont je n'ai pas besoin, j'entasse dans ma vie du superflu, du luxe, des broutilles. J'entasse les chaussures, les fringues, le maquillage, la vaisselle, la nourriture. Je comble mes armoires et tous mes placards de choses dont je ne me servirai peut être jamais, pour vivre dans une sorte de surabondance, de profusion. Et plus j'en ai, plus j'en veux. Plus j'en veux, plus je me sens mal de ne pas en avoir. Je suis devenue collectionneuse oui, de broutilles et de bidules. Je suis comme cette petite vieille dans le film Labyrinth avec David Bowie qui porte sur son dos une quantité de trésors : une chaise, des nounours, des vieux bijoux,... Emprisonnée par son sort. Et le pire dans tout ça, c'est que je sais qu''un jour, je serai moi aussi cette vieille dame, qui mourra dans sa grande maison, laissant son grenier plein à craquer et un tas de petits enfants qui râle de devoir ranger tous ces vieux souvenirs poussiéreux. Souvenirs qui finiront pour la plus part à la poubelle.


Je m'en veux souvent, d'entasser et d'acheter. Et en même temps, je me sens mal quand je ne peux pas acheter ce que je souhaite. Je me rends compte que je vis dans une société où tout se monnaie : que ce soit une cours de maquillage, une séance chez un thérapeute, un bon film ou une virée shopping. Chaque luxe s'achète, mais chaque luxe devient un besoin. Si bien qu'on ne se rend même plus compte de tout ce qu'on possède déjà. On ne pense pas à ce qu'on vient d'acquérir, mais plutôt à notre prochain achat. Je suis de celles qui font des plans de ce qu'elles pourraient bien s'offrir avec sa prochaine paye, alors que nous ne sommes que le 15 du mois. Pathétique, non ?

L'autre jour, je lançais sur Twitter un tweet qui disait "Quand on devient beauty addict, je me demande si à un moment on se satisfait de tout ce qu'on accumule, ou si cela devient un puits sans fond". Beaucoup m'ont donné la réponse du puits sans fond. Sauf Natacha, qui me disait qu'elle se contentait du peu pour être heureuse, qu'en quelque sorte son mari, son fils et son chez elle lui était largement suffisant. J'admire cette clairvoyance, cette simplicité, cette sagesse. J'aimerais ne pas  exister au travers des choses. J'aimerais ne pas me forcer à faire un "no buy" pour arrêter ma frénésie. J'aimerais ne pas me dire qu'il m'en faut plus en passant mes après midi à étoffer ma wishlist. J'aimerais ne pas envier, vouloir, projeter. C'est une façon de passer à côté du présent, et de remettre mon plaisir, mon bonheur du jour, dans les mains d'un objet sans grande valeur.

Je ne sais pas exactement quel vide je suis en train d'essayer de combler. Si cela est la peur de la mort comme le thérapeute le disait si bien. Si c'est une façon de rendre ma vie éternelle à ne jamais finir d'acheter. Ou si d'une certaine façon je cherche à impressionner, à ressembler, à appartenir au groupe. Il se cache tellement d'explication derrière cette société de consommation, qui est clairement devenue pire qu'une drogue. Ce que je sais, c'est que j'aimerais que cette conscience que j'ai parfois, celle qui me dit "ok maintenant tu en as assez", reste avec moi un plus longtemps. Histoire de ne pas devenir, cette éternelle insatisfaite, cette collectionneuse qui entasse pour défier quelque chose d'inéluctable.

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 12 avril 2014

Nail Minute ♥ Gemey Maybelline, Silver Touch

Cela faisait super longtemps que je ne t'avais plus fait un "Nail Minute". Tu sais mon petit article court où je te présente un joli vernis ? Et bien me revoilà. C'est un Gemey Maybelline que je voulais te montrer aujourd'hui. Il s'agit du Silver Touch de la collection Crystallize. Pour rappel la collection Crystallize c'est une des nouvelles collections de la marque que je t'avais présenté lorsque j'ai reçu ma Nail Art Factory. Il s'agit donc de vernis effet sable (sand effect), rugueux, matte.

Techniquement je ne suis pas hyper fan des vernis texturés, mais celui ci je l'ai vraiment trouvé classe et raffiné. C'est une couleur qui change un peu selon la lumière, tantôt lilas, tantôt grise.  J'adore son côté matte et je ne le trouve pas trop rugueux. Ce que j'aime par rapport aux autres effets sables que j'ai essayé par le passé, ce sont ses grosses paillettes, je trouve que cela donne de la profondeur au vernis. Autrement dit, je suis hyper fan de ce vernis, il correspond tout à fait à ce que j'aime pour le moment en matière de "solvant" : des choses discrètes mais jolies, qui sortent de l'ordinaire sans être tape à l’œil.

D'un point de vue technique, c'est un vernis couvrant en 2 couches. En 1 couche, il garde un aspect "transparent" type topcoat. Ici je ne l'ai pas topcoaté, pour garder justement le côté rugueux, et d'un point de vue tenue, je l'ai gardé 4 jours sur mes doigts sans accroc. Il sèche assez vite et est très facile à appliquer.

Je ne sais pas toi, mais moi, ce petit me plait beaucoup !

Gemey Maybelline - Silver Touch 








♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !