mercredi 21 janvier 2015

Trouver un sens à sa vie.... Ou... Pas !

Est-ce qu'il t'est déjà arrivé de prévoir une journée shopping et de rentrer bredouille ? Tu sais ces moments où tu te prévois un budget de folie en te disant que tu vas craquer ton slip, mais qu'une fois sur place, tu ne ressens aucun coup de cœur, et ce, pour absolument rien. Ce jour tant attendu, et l'inspiration qui ne vient juste pas. Trop petit, trop large. Pas la bonne couleur. Tu regardes les vêtements (où les produits de beauté) et tu te dis que finalement tu n'en avais pas tant besoin. Que cette palette dont tu rêvais depuis des lustres ne te fais plus si envie que ça, qu'elle n'est pas aussi jolie que dans tes souvenirs ou qu'elle est trop cher. Rien n'attire vraiment ton attention. Tu rentres chez toi un peu frustrée. Toi qui, pour une fois, avais économisé chaque centime pour une journée d'orgie.

Tu vois un peu la sensation ? Et bien c'est un peu ce que j'ai ressenti (et que je ressens encore parfois) ces derniers temps pour le blog. J'ai très envie de bloguer. Je vois plein d'articles et plein de blogueuses qui m'inspirent, mais une fois que je me mets devant mon clavier, je me dis "Boarf, non". Trop petit, trop grand, pas la bonne police. Je regarde mon blog et je me dis que finalement, ce n'est pas vraiment ce dont j'avais envie. Je me compare, certes à tort, mais je me dis que tant qu'à faire quelque chose, autant bien le faire. Je me dis que celle-ci a bien mieux swatché la dite-palette et qu'un tweet pour montrer son article fera bien mieux l'affaire que de le rédiger moi même. Qu'une autre fait de plus jolies photos et que ça ne vaut pas vraiment la peine de tenter de faire mieux. Ou que si c'est juste pour bloguer comme ça de chez soi, sans apporter quoi que ce soit ni à la blogo, ni à ma carrière, ça ne vaut pas le coup. J'allume donc mon pc, et après avoir découvert tout un tas d'autres trucs mieux que ce que je pouvais bien penser faire, je continue de surfer, et je ne fais rien.

Flemmardise ? C'est ce que j'ai cru jusqu'ici. C'est ce que je racontais autour de moi. "Boarf ça me prend trop de temps. La dernière fois j'ai mis 4h pour rédiger et photographier mon article. Ça n'en vaut pas la peine. Et puis bon, je n'apporte rien d'intéressant. Il y a déjà eu 18.000 articles là dessus et c'est suffisant.". Et cetera, et cetera...

En vérité, tout ceci ne sont que des excuses. Des excuses pour ne pas tenter de réussir puisque quelqu'un le fera sûrement mieux ou puisque le créneau est déjà pris. Des excuses pour ne pas essayer. Et puis si on essaye pas hein, on ne risque pas de se planter. Des excuses parce qu'on veut absolument trouver un sens à tout ce que l'on fait. Et tu sais quoi ? Du sens, il n'y en a pas forcément. C'est ce que je disais l'autre jour sur l'article de Chibi. Quand on prend un livre et qu'on commence à le lire (du moins, pour ma part), on se demande juste ce qu'il va se passer. On cherche l'intrigue. On ne commence pas à se demander pourquoi on lit, pourquoi ce livre et pas un autre, ce que l'auteur a bien pu vouloir dire à telle phrase. Si on va réussir à aller jusqu'au bout et dans combien de temps on aura fini de lire notre livre. Si notre voisin a été plus rapide à la lecture de son livre et s'il a compris absolument chaque mot. On ne se demande pas s'il va en faire un article et si celui ci sera mieux que le nôtre. Non. On lit, on savoure l'histoire et puis c'est tout.

Ces derniers temps, j'ai eu tendance à trop vouloir décortiquer le moindre de mes faits et gestes. Et ça m'a juste fatiguée. Fatiguée de ne pas trouver le sens à tout ça. "Mais pourquoi je fais ça ? Pourquoi je blogue ? Pourquoi j'achète ça ? Et pourquoi je fais ce métier, pourquoi je traîne avec telles personnes, pourquoi je n'aime plus boire mon café le matin ? Quel est le sens de ma vie ?..." Oui... De la vraie torture !

Je n'ai absolument aucune de ces réponses mais comme le disait si bien Valérie Lemercier dans le film "l'Amour dure 3 ans" : "Mais-qu'est-ce-qu'on-s'en-fout-de-ta-vie!". Et je pense que la seule réponse dont j'ai besoin aujourd'hui c'est celle là. ON S'EN FOUT. Parfois, il faut juste faire parce que ça nous fait du bien. Peu importe le temps que ça prend, peu importe le moment, peu importe ce que le voisin a pondu, ou la performance derrière. Il faut retrouver le plaisir, sans penser au fait que cela pourrait ou non nous changer notre vie. Sans penser aux conséquences. Ne pas avoir peur ni de l'échec, ni de la réussite. Et surtout se dire que si nous n'avons pas trouvé de sens à notre vie, ce n'est pas grave (certains philosophes sont morts sans l'avoir jamais trouvé et ils y ont pourtant consacré toute leur vie). Quand on aura intégrer tout ça, peut être alors qu'à ce moment là, on pourra enfin comprendre tout le sens de l'expression "lâcher prise".



Juste ici, à 1min06 jusque 1min15... C'est cadeau !

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 18 janvier 2015

Tag Cocooning

Cela fais quelque fois que je tombe sur le petit Tag Cocooning et je le trouvais vraiment tout mignon. Je n'ai absolument pas été taguée mais j'avoue que celui ci me donnait vraiment envie. Donc comme j'ai décidé d'arrêter (du moins d'essayer) de me poser cent trouzemille questions sur ce que je pouvais bien publier ici, j'ai eu envie de me lancer... Moi qui d'habitude ne prend jamais le temps de faire des tags, celui ci me faisait vraiment plaisir. D'autant qu'avec l'hiver, le froid et la pluie qui sont là, on a envie de prendre soin de soi, de ne pas trop réfléchir, d'être à la maison, de se laisser aller. En ces temps parfois difficiles, j'avais envie de penser aux choses légères, douces, et prendre le temps de se cocooner est une chose essentiel pour passer l'hiver en bonne et due forme. Pour toutes ces simples raisons, je me suis prêtée au jeu du Tag Cocooning.

1. Qu'aimes-tu lire/regarder lors d'un moment de cocooning ?


Ces derniers temps j'adore regarder des films Bollywood. Me demande pas comment ça m'est venu. Disons que j'ai toujours été fasciné par cet univers chatoyant, musical et coloré. Pourtant l'Inde en elle même ne me tente pas plus que ça, mais Bollywood me fait littéralement rêver. Du coup, depuis 2-3 mois, dès que je suis seule à me cocooner je me matte un petit Bollywood et je souris bêtement devant une chanson au rythme indien (surtout la reprise de Pretty Woman). Et si c'est pas du Bollywood, soit je me mets à jour dans mes séries (Revenge, Once Upon a Time, The 100,...) soit je regarde un bon film de fille bien cucul. Et puis bien sûr, je passe pas mal de mon temps sur Youtube.

youtube sandrea26france

Pour la lecture, c'est simple, je ne lis que très rarement à la maison. En général je lis dans les transports en commun ou quand je suis en voyage. Il y a trop de distraction ici pour arriver à me poser sur un chapitre. Les seules lectures à la maison sont... Les blogs (beauté surtout) ! Et oui, je suis surtout lectrice avant d'être blogueuse !

2. Qu'aimes-tu porter ?


J'ai adopté la mode jegging sweat : très confortable et pas trop ringard. J'aimerais pouvoir te dire que je traîne en pyjama pilou et pantoufle Reine des Neiges, mais non. Pour la simple et bonne raison que je dois sortir Jules. Et donc, j'ai toujours envie d'être un minimum présentable en rue sans devoir me changer 18 fois. Du coup, depuis que j'ai découvert le jegging, c'est le top. C'est hyper stretch, hyper confort et en même temps assez présentable. Pour le reste j'ai quelques tenues pour traîner à la maison. Je les appelle "les vêtements du chien". Parce qu'un bouledogue c'est trop mignon, mais ça perd énormément ses poils, et j'ai pas envie de saloper tous mes beaux vêtements a cause de mon addiction aux câlins !

3. Comment te maquilles-tu ?


Je ne me maquille pas. Ca fait du bien à ma peau. Je ne me coiffe pas non plus et en général j'en profite pour garder mes cheveux sans les laver un jour de plus. Ouais, limite en mode crado. La blogueuse n'est pas que glamour H24. Et puis franchement, moi quand je met le mode Cocooning Automatique en marche, j'ai juste envie de traîner mon corps. Il m'arrive de profiter de ces moments là pour faire des masques mais c'est plutôt rare. Récemment j'ai découvert le miel de Manuka que je suis en train de tester. C'est un miel assez foncé et épais, mais celui que j'ai pris n'est pas assez "pure" je crois. Je te ferai un article dessus si cela t'intéresse.

honey manuka iherb

4. Quel vernis portes-tu ?


Et bien là ça dépend de mon humeur. Soit je me dis "chic j'ai du temps je vais mettre du vernis", soit je me dis "chic j'ai du temps je vais enlever mon vernis", soit je me dis "oooohhh pfffff chui bien toute nue des ongles". J'aime bien laisser mes ongles respirer aussi, donc je ne fais généralement que une pose de vernis par semaine. Comme j'ai un très bon base coat et un très bon top coat, ma manucure dure 4-5 jours. Pour les couleurs, c'est vraiment selon mon mood. Pour le moment je suis dans les foncés. En été dans les pastels. Tout dépend de la saison et des vêtements que je porte (oui parce que j'aime être plus ou moins raccord, psychorigide bonjour). Et puis parfois je fais des exceptions, comme maintenant où je porte du bleu bébé sur mes ongles.

vernis bleu bébé

5. Qu'est-ce que tu manges et bois ?


Absolument tout et n'importe quoi. Non la blogueuse ne boit pas que du thé et ne mange pas que des cupcakes. Personnellement, j'adore me faire des croque-monsieurs Herta à midi. J'adore me faire un "apéro-chips-coca" dans l'après midi. Le soir c'est un peu ce qui me passe sous le coude, je me fais rarement des vrais repas dans ces cas là (je veux dire dans les cas où mon homme n'est pas là, car c'est souvent à ce moment là que je suis en big cocooning). Donc bonjour le cra-food : de la pizza (la funghi de Dr Oetker, tu sauras tout), du cake, des chips, du coca light,... Et s'il y en a au Carrefour derrière chez moi, une gaufre fourrée à la cerise !

Jean paul gaultier coca light

6. Quelle est ta bougie favorite ?


Je fais brûler des tartelettes Yankee Candle. Pas de bougie. J'aime beaucoup les odeurs soit sucrées (biscuit et compagnie) soit fruitées (agrume ou fruit rouge). J'adore les senteurs Black Coconut, Bahama Breeze, Christmas Cookie, Fluffy Towels et Peach Mango Salsa. Le seul problème avec les Yankee Candle c'est que autant elles sentent super bons, autant je trouve que l'odeur après 2 jours de brûleurs s'en va complètement. Dommage... J'ai bien envie de tester d'autres marques. Quelques-unes à me proposer ?

black coconut bahama breeze

7. Quelles activités extérieures aimes-tu faire ?


♥ Sortir le chien : j'en profite pour faire une bonne balade avec lui. Ça nous aère tous les deux.
 Faire un peu de shopping (1h ou 2) si j'ai le budget, mais jamais très loin (genre en bas de chez moi)
♥ Aller au supermarché du coin pour préparer mon menu crado-gourmand du jour.

A part ça, je suis plutôt casanière.

8. En profiterais-tu pour aller seule au cinéma ?


Non pas du tout. Par contre à Montréal, j'ai passé 75% de mon temps toute seule. Donc j'allais dans un petit Tea Room, me prendre une part de gâteau et boire un petit quelque chose tout en lisant mon roman du moment. Et c'est vraiment des moments que j'ai beaucoup appréciés, j'en garde un très bon souvenir. Être au calme, à mon rythme, à lire et faire le vide. Je ne le fais pas à Bruxelles car je n'ai pas encore trouvé l'endroit cocooning parfait pour le faire, mais l'autre soir, j'allais manger avec des copines et je suis arrivée 40 minutes plus tôt. J'ai d'abord bu un petit verre à mon aise, en lisant, et c'était vraiment, mais vraiment appréciable de me retrouver avec moi même. C'est quelque chose que je devrais faire plus souvent.

9. Quels sont tes sites de vente en ligne favoris ?


Ah ouais ? Tout de suite ? Cocooning = shopping ? Bon ok j'avoue, moi aussi je me laisse rêver devant la galerie incroyable de choses à acheter sur le net. D'abord j'adore traîner sur Beauty Bay. Ensuite j'ai récemment découvert iHerb et je suis devenue complètement dingue de ce site. J'ai aussi découvert le site MakeUp Revolution (qui fait un dupe absolument parfait de la Chocolate Bar de Too Faced que je me suis commandée et que j'attends avec impatience) et je compte bien traîner encore un peu dessus. J'aime aussi découvrir les nouveautés E.L.F (même si je n'achète jamais rien, je ne sais pas pourquoi) ou bien encore flâner dans la section livre de Amazon.

Tu en sais désormais un peu plus sur moi et mes formidables journées cocooning. Et si toi aussi tu désires répondre à ce tag, je serai ravie de venir le lire (soit en commentaire, soit sur ton blog).

Bon dimanche !

♥ ♥ 

Je voulais en profiter aussi pour te dire, que je sais que je publie un peu moins ces derniers temps, mais j'ai besoin d'y aller en douceur et d'écouter mes envies. Je ne suis jamais loin ! Par contre je suis de plus en plus présente sur Instagram, alors n'hésites vraiment pas pour venir m'y faire un coucou !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 janvier 2015

La petite liste des choses qui me rendent heureuse

Parce que ça fait du bien de s'en souvenir. De venir les relire. De se recentrer sur le positif aussi... Ou simplement de ne pas se prendre la tête !

 Le rituel du matin : me lever, prendre un café, indiquer à Jules de sauter sur le canapé, et être paisible à deux, juste dix minutes avant de démarrer la journée


bouledogue français laptop

♥ Regarder les téléfilms de Noël, à Noël.

♥ Tremper un speculoos dans mon café.

♥ Regarder une série dans les bras de mon Jules. L'homme, pas le chien....

♥ .... et rendre le chien jaloux.

♥ Poster une photo sur Instagram.

♥ Penser à mon voyage à Montréal.

Montreal automne parcMont Royal montréal escaliers parc

♥ Prendre le temps de me maquiller, reproduire un tuto vu sur Youtube et le réussir.

♥ Regarder des vidéos sur Youtube avant d'aller dormir.

♥ M'acheter des magazines féminins, lire des blogs, te lire aussi.


magazine bonheur happinezmagazine féminin biba

 ♥ En fait, lire, encore et toujours (et se dire que ma Kobo était l'un de mes meilleurs achats en 2014).


lire sur une kobo aura


♥ Flâner sur le web.

♥ Scruter mon visage le matin et constater que ma peau va de mieux en mieux.

♥ Inviter des amis à manger à la maison et voir mon homme être au petit soin pour eux.

♥ Acheter des vêtements dans lesquels je me sens belle et bien.

chemise pimkie khaki bling blingootd t shirt bouledogue

♥ Voir mes BFF's. Bonheur ++ quand il s'agit de celle qui vit à Montréal.

♥ Penser à ma meilleure amie enceinte et attendre avec impatience son Tipichou qui va arriver.

♥ Passer le week end chez mes parents, au calme, à la campagne. M'y faire chouchouter.

♥ Faire de la pâtisserie


ingrédients du carrot cakelivre mugcake

♥ Penser à ce qui me rend heureuse...


... Et puis me demander ce qui te rend heureux (se) toi ?

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 30 décembre 2014

All you need is Love !

Mon homme me dit que j'ai une araignée au plafond. Une ancienne collègue, elle, me dit que je fais des nœuds. Des nœuds ou des toiles, pour moi c'est du pareil au même. Dans ma tête ça carbure. Tout le temps. Jour et nuit. Sans jamais s'arrêter. Je tisses des idées, des questions, des phrases. Des articles parfois aussi. Des lettres que je n'envoie pas, des conversations que je devrais avoir, ou des choses que je suis censée dire. Ma tête c'est une usine. Chaque période à son sujet favoris. Comme si l'araignée disait "aller les gars, cette fois-ci on tisse des mots compliqués". Et puis comme mon usine est plutôt rentable, en un laps de temps considérable, j'ai un sac de pensées plutôt bien fournis.

Ces dernières semaines, mon araignée a décidé de faire bosser l'usine sur la consommation. La société, l'internet. La culture que nous partageons. Trop c'est trop qu'elle me dit. Trop de produits, trop de beauté, trop de fringues. Trop de choses à nettoyer, vider, jeter. Elle me dit que je dois penser à tout ça. Elle me relance des questions. Pourquoi écris-tu ci ? Pourquoi postes-tu ça ? Pourquoi achètes-tu ceci ? Que cherches-tu ? Qu'attends-tu ?


Elle me dit que j'attends trop de reconnaissance. Que je cherche la gloire, que c'est mal. Elle me dit que je cherche le bonheur dans des choses extérieures à moi même: un peu de maquillage, quelques bons films, de la pâtisserie... Que de cette façon, je ne serai jamais satisfaite. 

Oh elle ne m'accuse pas vraiment. C'est comme ça, ça fait partie de notre culture. On fait des listes, on demande. On reçoit à Noël et on juge bon de revendre sur eBay si ça ne nous plait pas. Ou pire, de se faire rembourser. On se réconforte avec un carré de chocolat, une photo bien postée sur Instagram et quelques likes dessus. On attend des émotions car nos émotions nous font vivre. Et ces émotions viennent de tous ces plaisirs que l'on se procure : une bonne bouffe, le juste statut Twitter, un mascara ou un nouveau jeans. On n'y peut rien, c'est comme ça. On vit comme ça. Ça fait 30 ans que je vis comme ça.

Mais mon araignée me dit aussi qu'il est possible de changer. Sans devoir tout jeter à la poubelle. Qu'il y a du bon. Qu'il ne sert à rien de combattre ses désirs, car tenter de les supprimer serait mener une guerre contre soi même. Que dans une guerre, personne n'est vraiment gagnant. Ce n'est pas le désir qui fait naître l'émotion. Du moins, pas la bonne. Et au lieu de vouloir supprimer ses envies à tous prix  (à coup de régime ou de no buy) il faut ajouter quelque chose. Rien ne se perd, tout se transforme.

Ce qu'il faut ajouter, c'est l'Amour. Comme toujours, cela semble la réponse simple à beaucoup de questions. Pas de grand secret. Pas de grandes démarches. Il suffit de s'aimer. D'aimer. Tout ce qui bouge, tout ce qui vit, tout ce qu'on voit. Et plus on aimera, moins on désirera. "Simple, simple.... Pas si simple moi je trouve ! " Disons que c'est l'histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein...

Je me suis alors souvenue qu'un jour, à la rigolade, je disais à mon père que j'allais partir vendre des paréos sur une île déserte. Vivre loin de cette société de consommation, vivre d'amour et d'eau fraîche. A quoi bon travailler ? A quoi bon gagner des sous pour des plaisirs vains ? Et même si parfois ce rêve me caresse doucement le visage, il m'a répondu quelque chose de très censé. "Tu ne pourrais pas, disait-il. Tu as grandis ici. Tu jouis de tout ceci. Tu en profites."

Je ne sais pas si je ne pourrais pas me passer de cette société, de ma soif d'articles beauté sur les autres blogs, des images, des achats, de la tentation des magazines, de Youtube. Personne ne peut savoir pour moi ce que je peux ou ne peux pas faire (même si c'est de bon conseil), mais ce qui est sûr c'est que je voudrais arrêter de subir ce cercle vaniteux. Arrêter le combat du désir versus émotion. Chercher en moi ce qui me fera du bien, et non pas à l'extérieur de moi. Trouver la paix une bonne fois pour toute avec celle que je suis.

L'Amour étant la réponse à la question, c'est vers ce chemin que j'irai. M'en remplir jusqu'à plus soif. Tomber amoureuse de moi même. Des autres. De la vie. Les Beatles le disaient en chantant, il suffit de s'en rappeler et de le fredonner à son tour :

All you need is Love... Love is all you need !


Bon réveillon 2014
et belle année 2015 !

♥ ♥ 
Rendez-vous sur Hellocoton !