jeudi 10 mai 2012

L'aventure Henné

Depuis que je m'intéresse aux soins capillaires, c'est à dire, depuis l'ouverture de ce blog, j'étais tentée de faire un henné. Mais je n'osais pas sauter le pas avec tout ce que j'avais pu lire et les contraintes que ça pouvait engendrer. Puis je venais de me faire décolorer les cheveux et la décolo vs henné ça fait pas bon ménage. Alors je cogitais, je cogitais et je prenais des renseignements en cachette. Ensuite j'ai lu les articles super bien fait de Emilie V. et ya pas de doute, Emilie elle a des cheveux trop jolis, avec une couleur trop jolie. En plus elle a bien voulu m'aider et répondre à mes interrogations. Je me suis alors décidé de franchir le cap et j'ai acheté ma première boite de henné. Je ne vais pas te faire un avant/après, ni un tuto "How to Henné" mais plutôt une liste de toutes ces choses que j'ai appris sur le henné ces derniers mois et de toutes les infos que j'ai pu trouver à droite à gauche. Parce que se faire du henné soi même, c'est pas une mince à faire et comme moi, tu pourrais avoir besoin de conseils.


Le henné c'est quoi ?
C'est une petite plante, qui est utilisée comme colorant pour les teintures textiles et corporelles. Le henné produit une teinte rouge. En ce qui concerne les cheveux, notre sujet du jour, elle est excellente comme soin et comme coloration car elle est 100% naturelle.

100% naturelle ? Pour vrai ?
Oui ! Sauf que, souvent, les petits filous de fabricants ils y ajoutent des crasses et coupe le henné avec des mélanges pas très commodes. Comme des ajouts de sels métalliques, de l'eau oxygéné. Il se dit que dans les pays des productions du henné, il n'y a pas de lois qui dit qu'ils sont obligés de noter les composants du henné. Donc pour que ça leurs coutent moins chers, ils coupent le henné avec d'autres plantes ou parfois dans le pire cas, des produits chimiques.

Mais alors, ça veut dire quoi ? C'est mauvais pour les cheveux ?
Si le henné est "pure" (ou coupé avec des plantes comme l'indigo, le brou de noix, etc...) c'est 100% safe. Mais s'il a été coupé avec des sels métalliques par exemple, il faut prendre ses précautions si on a utilisé des colorations chimiques avant.

Quel genre de précautions ?
Genre, il faut attendre minimum 3 mois (pour être sure) avant de faire un henné colorant après coloration et décoloration chimique. En général on déconseille quand même le henné sur cheveux 100% décoloré, genre faire un henné sur un faux blond platine, ça peut faire des teintes orangées peu esthétiques. C'est donc toujours mieux de faire un petit test sur une mèche avant. Pour être sûre.
Dans l'autre sens c'est la même chose, attendre 3 mois avant de repasser au chimique, et refaire un test avant.

Bon et c'est quoi alors le indigo et le brou de noix ? C'est du henné aussi ?
Non ce sont des autres plantes, qui, ajoutées au henné permettent d'avoir une gamme de couleur. Le henné, tout seul, il est rouge. Mais mélangés avec du indigo ou du brou de noix (ou d'autres types de henné selon les régions) peut donner des châtains, des noirs, des auburns, etc... Tu peux aussi acheté toi même ces plantes et composé toi même ton mélange. Sur Aromazone il y a de bons conseils.

Qu'est ce que ça dit au niveau de l'application ?
Le mieux est de suivre la notice de la boite. Sur le net on trouve tout un tas d'informations différentes. Certaines aiment le faire sur cheveux secs, d'autres sur cheveux mouillées, sur cheveux propres, ou sales. Personnellement, j'ai fais un mix dans tout ça, j'ai appliqué mon henné sur cheveux essorés, et 2 jours après mon shampoing, donc ils n'étaient ni très sales, ni très propres. A nouveau, au niveau du temps de pose, ça peut aller de 30 minutes à toute une nuit. Cela dépend de ce qu'on veut comme intensité. Et évidemment, il faut mettre des gants !! Sinon, on risque de se retrouver avec des doigts orangés pendant une semaine.

On peut rajouter quelque chose dedans ?
Oui, du citron pour plus de reflets rouges. De l'huile végétale pour moins assécher le cuir chevelu, du yaourt qui est aussi nourrissant. Certains ajoutent de la cannelle pour atténuer l'odeur d'épinard propre au henné.

Et si c'est trop fort ? Ou pas assez ?
Alors là, malheureusement, on peut pas redécolorer du henné. Le mieux est de faire beaucoup de shampoing, des bains de lait de coco qui vont dégorger la couleur.
Pour renforcer une couleur, on peut refaire un henné. Pas de mise en garde à ce niveau là.

Le henné un soin ?
En effet, il existe aussi du henné incolore qui agit comme soin. C'est le même principe que le henné coloré sauf qu'il ne colore pas.

Et le prix ?
Le henné est très économique. Il faut compter 4 euro les 100gr en commerce. En Belgique on le trouve chez Dame Nature. On le trouve aussi chez Lush, mais ce henné là a été plus travaillé, il est beaucoup plus cher et il a été coupé avec d'autres produits, cependant j'ai entendu de bons échos à son sujet. Tu peux aussi l'acheter pure sur Aromazone et faire ta mixture.

Et la quantité ?
J'ai utilisé une boite de 100gr, c'était trop pour mes cheveux courts. On recommande 200gr pour des cheveux longueurs "cou"

Autre chose à savoir ?
C'est un peu fastidieux à poser. J'ai lu que le mieux pour éviter les tâches était de huiler les contours du visages/ des oreilles pour éviter que le henné ne teigne la peau. Et bien sûre, bien se nettoyer avec un gant de toilette après la pose (comme pour une colo chimique). J'ai utilisé des lingettes pour bébé pour me nettoyer, c'est même plus facile que le gant.

Voilà, c'était toutes les questions que moi je me posais par rapport au henné, j'espère que ça a pu t'aider. Si tu veux en savoir plus, Ava a fait un très bon article au sujet du henné, et sur le web tu peux trouver un manuel très complet sur le henné, il s'appelle Henna for Hair.

Alors, prêtes pour l'aventure Henné ?

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires :

  1. Je fais du henné depuis... Depuis mon bac, ce qui ne nous rajeunit pas. TOn article résume bien. Tout est dit.
    Personnellement, je le fais sur cheveux essorés et je laisse poser 4 heures.
    SI on se lave bien les mains après application, on n'a pas les mains oranges. Et s'il y a des traces oranges sur le linge de toilette, il suffit de le laver à 60°.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah beh ça je ne savais pas pour les mains. J'ai lu beaucoup de mise en garde à ce sujet. Sinon j’ai laissé posé 2h45, comme c'était la première fois, j'avais peur de l'inconnu :p. Mais la prochaine, je laisse 4h.

      Supprimer
  2. J'adore le henné, j'utilise le neutre (enfin une seul fois pour l'instant mais je vais continuer! le prochain est prévu mi juin ^^) celui qui ne colore pas. Le henné m’intéresse pour ses actions volumisante et épaississante. Il y a juste l'odeur qui me pose problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est super comme soin. Même mes cheveux sont tout brillant et épais, genre pub Pantène :p

      Supprimer
  3. J'ai jamais testé mais c'est vrai que les cheveux d'Emilie sont super ! Moi qui suis châtain et cherche à devenir rousse/auburn c'est peut-être la solution en fait ! Merci de tes conseils en tout cas :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une bonne solution
      aucun coiffeur n'avait réussi à me donner cette jolie couleur avant ça

      Supprimer
    2. C'est bon à savoir :) je comptais justement passer chez le coiffeur ce week-end pour coupe + couleur mais je vais peut-être ne faire qu'une coupe finalement ! Faut encore que je voie où je vais trouver du hénné à Strasbourg, sinon je prendrai celui de Lush ! Encore merci pour cet article du coup ;)
      (oui là c'est mon pseudo, avant je me suis trompée mais c'est bien la même personne et non je ne suis pas schizo haha :p)

      Supprimer
  4. hé tiens, vu que je ne fais que du neutre j'ai pas d'idée de ça : combien de temps pour que la couleur disparaisse (si elle disparait jamais?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça.... Et bien j'en ai aucune idée !!

      Supprimer
  5. Un très bon article sur le henné qui me rassure un peu.

    RépondreSupprimer

Toi aussi, laisse traîner ta plume !