jeudi 28 juin 2012

Lettre ouverte à mes peurs

C'est un article un peu spécial que je t'écris aujourd'hui mais j'avais un grand besoin de le faire. Faire un trait sur un passé, dire aurevoir, pour me permettre de dire bonjour. Il fallait que je leurs disent, à elles qui me hantent jour et nuit, stop maintenant ça suffit. C'est tout d'avoir peur, c'est tout de ne plus avancer, c'est tout de me laisser guider. Aujourd'hui, à la moitié de ma formation après de bonnes remises en question, j'ai envie de me reprendre en main, d'ouvrir les yeux sur ma voie, celle que je connaissais depuis le début, mais que je m'étais laissée gâchée par l'avis d'un autre un peu trop présent. Il fallait que je te dise, avec peut être un peu de prétention que, je sais. La réponse, je l'ai. Cela faisait longtemps que je l'avais mais je voulais juste ne pas la voir. Et tu sais quoi ? Cette réponse à mes questions, je vais te la donner car par la même occasion, je vais te prendre comme témoin pour faire de cet article, mon article de passage.

J'ai réfléchis cette dernière année, j'ai beaucoup réfléchis. Je me suis laissée allée dans un tourbillon de réflexions et de ces pensées sont nées des peurs. Peur de l'inconnu, peur des échecs du passé, peur des autres, de leur avis, de leur jugement. Peur de ne pas être à la hauteur, de décevoir, de perdre tout ce que j'avais construit. Ces peurs ont commencé à guider ma vie, sans même que je m'en rende compte. Elles m'ont poussée à changé de travail, parce que j'avais préféré croire les mots de découragement de supérieurs un peu trop pressant. Elles m'ont fait oublié mes vrais talents et mes rêves d'enfants. Comme si j'avais oublié pourquoi j'avais parcouru tout ce chemin. Comme si j'avais oublié les batailles que j'avais mené, ou comment je les avais menées. Oublier que je savais parcourir un chemin, faire des démarches, construire des choses, avoir des projets. Et un matin, je me suis réveillée, découragée et perdue. Les peurs ayant envahies ma vie. Me tétanisant dans mon lit, a ne plus vouloir me lever pour aller travailler. A éprouver de la rancœur pour des collègues de travail.... A vouloir changer de métier.

Changer de métier.... En y repensant je souris. Changer de métier, comme on change de coupe de cheveux. Comme si j'avais oublié ma nature profonde. Je souris encore. Cela me parait maintenant tellement ridicule, que je ne sais même plus pourquoi j'en suis passée par tout ça. Faire des tests d'orientation, de psychologie, pour savoir qui je suis. Lire et relire d’innombrables livres de développement personnel à la recherche de la réponse, du savoir suprême. Et puis, au détour d'un séminaire, d'un exercice, et d'un cauchemar, la réponse est venue un chaud matin d'été. Ce matin pour tout te dire. Mon problème n'est pas que je dois changer de métier, mais c'est que je dois changer mon rapport aux autres. Arrêter de laisser la peur et les jugements me contrôler. Cesser de demander encore et toujours des centaines d'avis différents pour être bien sûre de ce que je vais faire.

Je ne veux pas changer de métier. Je suis une styliste. Je l'ai toujours été. Le dessin, ça fait partie de moi, tout comme l'écriture. Ce sont mes arts, mes talents, mes jolis précieux. Je les ai trahis, à force d'écouter les nouvelles à la TV ou des critiques parfois gratuites. Tu sais, satisfaire celui qui ne sera jamais satisfait. Mais aujourd'hui, je veux que ça change. Je veux laisser mes peurs dans un placards, laisser tous ces freins bien loin de moi. Je veux être mon propre guide, mon propre leader, retrouver ce caractère qui m'a un jour fait déplacer des montagnes.

Aujourd'hui, j'ai envie de dire "aurevoir" à mes peurs. 
Aujourd'hui, j'ai envie de dire "bonjour" à mes points de mire. Ceux que je me serai choisie toute seule.

Dans le fond, mon coach avait raison. Et maintenant, je vais y croire. Je suis une grande styliste, je l'ai toujours été, et je le serai toujours. Le comment importe peu.


♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 26 juin 2012

Nail ♥ Models Own, Pink Punch

Cela faisait un mois que je me faisais ma petite wishlist sur la Pshiiit Boutique. Un mois parce que j'attends toujours après le 7 mon dernier décompte visa histoire de me limiter au niveau de mes commandes web (sinon ce serait trop freestyle). Donc patiemment, et sagement, je fais ma wishlist, je m'apprête à commander, et la BARDAF c'est l'embardée. Tout est hors stock ! Dans cette commande tant voulu, je louchais sur le Flip Flop Fantaisie de China Glaze, le Rosie Lee de Butter London et le St Georges de A-England. Quelle déception.

Aussi, je tournais en rond (sur Twitter off course), je lorgnais, je pleurais, je surfais, quand la grandiose me fit part de son bon plan vernis: Bec & Ongles. Ni une, ni deux, je m'en vais jeter un oeil sur la boutique et là que vois-je ? La marque Models Own que je n'avais pas encore pu tester. Qui plus est, tout était de stock et surtout grâce au parrainage de Bé, je profitais d'une réduction de 20% sur ma première commande. Me voilà donc en train de commander des dupes à mes chéris tant attendu. Et pour imiter le Flip Flop Fantaisy de China Glaze, j'ai choppé le Pink Punch de Models Own.

Après quelques jours, ma commande était arrivé à bonne destination, c'est à dire entre mes jolies petites mains de NPA. Le Tristam fut mien (il remplaça le St Georges), le Pink Punch et 2 autres Models Own (dont je te parlerais plus tard). Comme c'est du néon et que c'est un peu neuf pour moi, j'ai demandé certains avis sur Twitter et on m'a conseillé de le poser sur une base blanche, ce que j'ai fait. C'est en effet une super idée, à condition de bien poser sa base blanche, sur la photo ça ne se voit pas (c'est la magie du néon sous iPhone), mais en vrai, je me suis débrouillée comme une cochonne.

Quoi qu'il en soit, non seulement je suis ravie du service et de ma commande Bec & Ongles, mais en plus je suis bluffée par la fluoïtude du Pink Punch ! Alors là on s'est pas moqué de moi, il fait un bon dupe au Flip Flop. Il est bien rose, bien flash, bien liquide (donc facile à poser), bien tout. Ma note ? Allez.... Disons... 10/10 ? 

Comment ça je suis pas objective ? Dis moi ce que tu en penses alors ! 

Models Own // Pink Punch






♥ ♥ ♥

The Sunday Nail Battle // In the Navy

Pour rappel, le thème de ce dimanche 01/07 est le suivant: "In the Navy"
Inspirez vous de la tendance pour vernir vos ongles en bleu/rouge et blanc. Rayé, étoilé, ancré, à la Jean Paul Gaultier, éclatez vous ! Mais attention, 3 couleurs pas plus, pas moins, et seulement bleu/blanc/rouge.

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 25 juin 2012

Photo-reportage ♥ Les cookies à la Zaabär

Comme je te l'avais dit l'autre jour, j'ai été contacté par Zaabär pour tester leurs délicieux chocolats. Zaabär, pour te rappeler, c'est un épicier chocolatier qui fait des chocolats très surprenants. Sur place, ils ont aussi un atelier, on peut y voir le chocolatier confectionner ses chocolats mais aussi y participer (moi je trouve que ça peut faire une chouette idée de cadeau pour les gourmands ). Zaabär m'a donc envoyé une énorme boite de chocolat pour que je puisse t'en parler et t'en dire des nouvelles. Ils m'ont proposés de faire une recette aussi, et évidemment j'ai surtout sauté sur cette deuxième occasion.


Avant de rentrer dans le vif du sujet (la recette), je voulais te dire que mon copain et moi on s'est prêté au jeu de la critique culinaire. En même temps, manger du chocolat hein, c'était pas bien difficile. Comme les chocolats épicés (piment/gingembre/cannelle/sel de Guérande/baies) ont vraiment des goûts très originaux, j'avais du mal de les gâcher pour une recette. Parmi les chocolats qui m'ont le plus marqué ? Celui au sel de guérande. Au premier goût, tu as les délicieuses saveurs du chocolat au lait, puis PAF, un petit grain de sel vient exploser dans ta bouche. Quelle surprise ! On a le même principe pour le chocolat aux baies de rose, mais celui là je l'ai moins aimé. Peut être parce qu'en général je ne suis pas fan de tout ce qui est poivre etc. Je n'aime pas trop ce qui pique, du coup celui aux piments, je n'ai pas pu lui rendre hommage. Par contre mon copain à beaucoup apprécié, tout comme les fèves de café enrobée. De mon côté j'ai beaucoup aimé celui à la canelle, même si je l'aurais peut être encore plus aimé s'il avait été au lait. Question de goût bien sûr. Dans ce colis, quel était mon préféré ? Les petits carrés de nougatine, une base de chocolat au lait, avec des mini bouts de caramel dedans. D'ailleurs, j'ai déjà terminé ce paquet là, tellement c'était bon. Je dois encore juste goûter les fêves de Tonka, mais comme j'étais patraque hier, je n'ai pas encore eu l'occasion.

Bon, passons aux choses sérieuses. Ma jolie et bonne petite recette. Cela faisait longtemps que je voulais essayer de faire des cookies, donc je me suis enfin décidée. Pour ces cookies, j'ai utilisé le Créole Origine, qui est extrêmement bon, et que j'ai concassé avec amour pour faire mes biscuits. C'est une recette que j'ai trouvé sur les Foodies (publiée par Zabou) mais je l'ai changée, car je n'avais pas de sucre de cannes et j'avais peur de ne pas aimé avec le beurre salé. 


Pour mes délicieux cookies à la Zaabär, tu auras besoin de
♥ 220 gr de farine
♥ 1/2 sachet de levure chimique
♥ 50 gr de cassonade
♥ 50 gr de sucre blanc
♥ 1 sachet de sucre vanillé
♥ 100 gr de beurre doux
♥ 1 cuillère à café de miel
♥ 1 oeuf
♥ 1 très grosse pincée de sel
♥ 60 gr de chocolat Zaabär Créole Origine à 70%


Tout d'abord, il faut concasser le chocolat avec beaucoup d'amour. Alors oui, tu peux te la jouer au robot, mais moi je ne voulais faire qu'un avec le précieux et je l'ai broyé avec tendresse au gros couteau.


Ensuite, dans un grand plat, tu mélanges tous les sucres, la levure, la farine et la grosse pincée de sel.


Dans un bol, tu va devoir faire fondre le beurre et le miel (30 secondes au micro onde). Une fois que c'est bien fondu, tu ajoutes l'oeufs et tu mélanges bien.


Ajoutes le mélange beurre/miel au mélange farine/sucre. La pâte va se "durcir" et tu va devoir la terminer à la main, pour plus de facilité. T'inquiètes pas, ce n'est pas crado, c'est même plutôt gai.


En dernier lieu, ajoute les pépites de chocolat. Tu peux maintenant confectionner tes petits palets de pâte.


Préchauffe ton four à 200°c, et une fois que c'est chaud, enfournes tes cookies et cuits les 10 minutes, pas plus. 

Ding, ding ! C'est cuit, sors tes cookies du four et laisse les refroidir sur une grille.


Miam ! Maintenant, tu peux déguster, tiède, c'est encore meilleur !


♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 24 juin 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Cloud vs Rainbow

Avant toutes choses, je voulais m'excuser auprès de toi de la médiocrité de cet article. J'ai bien cru ne pas avoir le temps de faire cette Sunday Nail Battle, donc je l'ai fait vite vite, et surtout, je croyais être inspirée mais que nenni. Ensuite, à l'heure où je t'écris je suis malade et les effluves de dissolvant mélangées à celles du vernis ont tout bonnement achevés mon estomac.

Du coup, je suis comme une larve dans mon canapé, dans une position qui m'est le moins pénible pour te raconter que pour cette battle j'ai choisi d'être du camp des arc en ciels. Ouais, tu verras après que on y est pas tout à fait. Je voulais reproduire un truc que j'avais vu sur Pinterest, faire des petits pois jolis, mais ma condition de loque humaine me l'a interdis. Comment ça j'exagère ?

Je vais pas trainer bien longtemps. Pour te donner quelques infos quand même, et pas passer pour une blogueuse de rien du tout, je vais te dire que j'ai utilisé le Tart Deco d'Essie, le Honey Dew de piCture pOlish, le Mellow Yellow d'Essence, le blanc Mavala et un vernis corail du marché (un truc sans nom). J'ai quand même mis un cadre de couleur sur mes piètres photos d'iPhone (on voit presque la souffrance dans mes doigts). J'ai honte vraiment.... Encore 1000 excuses, je me rettraperai, c'est promis !

Assez parlé de moi, dis moi, tu as choisi quel clan toi ? Team Rainbow ou Team Cloud ?

Team Rainbow





♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 23 juin 2012

Pub ♥ Lancement du site HapyGo et concours

La semaine dernière, la sympathique community manager du site Mon Nuage m'a contactée pour le lancement d'un tout nouveau site, le site HapyGo. Déjà j'étais super flattée qu'on ai pensé à moi pour la promotion d'un nouveau site web, mais en plus le concept m'a super plu parce qu'on me demandait de jouer le jeux des enchères avec 30 autres blogueurs en prime time. C'est toujours gai de mettre sa pierre à l'édifice d'un nouveau site. Mais je m'avance, je m'avance, et tu ne sais même pas ce qu'est HapyGo.

Pour faire simple, c'est un nouveau concept de vente aux enchères en ligne. Un peu à la Ebay mais pas vraiment. Le but est pas d'acheter ou de vendre des trucs d'occaz mais plutôt de profiter de bons plans pas chers. C'est simple tu achètes/gagnent des crédits qui s'appellent des "HapyGo", qui représentent une valeur de 1centime, et avec ces HappyGo, tu enchéris pour arrêter un prix final. L'intéret ? C'est d'avoir des promotions sur des supers offres tels que des voyages ou des multimédias (même qu'il va y avoir un iPad mis aux enchères, trop la chance). Pour le moment, l'engouement est vraiment énorme, et les débuts un peu difficile pour gérer la maintenance du site, mais tout sera vite rentré dans l'ordre !

Bon et moi dans tout ça ? Mon rôle ? Beh simplement je me suis glissée dans la peau d'une testeuse pendant 3 jours. J'ai reçu un nombre de HapyGo pour essayer le site et enchérir moi aussi contre d'autres blogueurs. On a eu la chance de participer à 3 gros lots en avant première. Ce qui m'a super amusé c'est l'excitation de l'enchère "Haaaaa j'ai la main, j'ai la main"... "Noooon je dois attendre encore 30 secondes pour enchériiiiir".... "Hiiiii, je le veux, je le veux ce voyage à New York !!!".... " Oh, et si je clique ici ça fait quoi?"

Au début, j'avoue, j'ai pas vraiment compris comment ça marchait, puis j'ai lu et relu le mode d'emploi et ça a fait Tilt. En fait, on enchérit à chaque fois 1 HapyGo, qui représente 1 centime. L'enchère est "à nous" pendant 30 secondes, sauf si endéans ces 30 secondes, quelqu'un surenchérit. Le but du jeux ? Arriver à la fin du compteur... Tu as compris faut être au taquet et ça peut durer. Une fois que le compteur est arrêté, et que tu as remporté l'enchère, le prix s'arrête et il détermine le coût de ton lot. Donc au final tu payes des crédits, puis le prix de ton voyage. Sachant qu'un Hapygo, représente 1 centimes, tu peux vraiment faire des affaires puisque le prix de ton enchère évolue centime par centime. Pour te donner une idée, j'ai pas mal enchéris sur un voyage à New York d'une valeur de 3000€ et après 1h40 d'enchères, il était à seulement 3,12 € !! L'enchère de ce voyage s'est terminée aux alentours de 70 euros. Pas mal la bonne affaire, non ? Tu peux aussi programmer une enchère automatique, au cas où que tu voudrais trop ton voyage, et que tu es pas là ou encore faire un achat immédiat. Quoiqu'il en soit, tout est bien expliqué sur le site même si ça parait un peu compliqué comme ça. Mais si moi j'ai compris, je suis sûre que tu vas y arriver !

Voilà, au final je suis vraiment contente d'avoir participé à cette expérience, même si j'ai compris à un moment donné que quand l'enchère serait finie, il y aurait encore une note à payer. Tu le sais hein, je suis une frilleuse de l'achat sur le net, donc au bout d'un moment j'ai plus osé continuer, je me fixais des limites un peu basses je t'avoue. C'est un peu le but du jeux je crois, d'avoir à faire à des enchérisseurs redoutables ! Je pense que c'est vraiment une super idée de site pour les gens au taquet des bonnes affaires et qui ont le temps de regarder ce qu'il se passe. Finalement tu "mises" des HapyGo sur un lot, et si tu es assez bon joeur et persévérant, tu le remportes à un prix super raisonnable.

Si tu es tenté d'essayer, je t'invite tout de suite (oui là maintenant) d'aller cliquer sur le site d'HapyGo, et pour te remercier d'avoir pris le temps de lire mon super article sponsorisé, HapyGo offre à trois d'entre vous la chance de remporter 200 HapyGo pour participer aux enchères du site. Cool, nan ?

Pour participer et avoir la chance de remporter ce petit lot, je vais la faire super simple, il te suffit de laisser un commentaire ci dessous avec ton mail et ce que tu penses de ce nouveau concept de site. S'il vous plait, pas de participation multiple pour la même adresse IP ! Et je vérifie que j'ai bien le mail, et l'avis sur le nouveau site. Je clôture le concours le vendredi 29/06/2012 à 23h59. Et j'annoncerais les 3 gagnantes ce week end. Pour aider un peu ce bébé site, vous pouvez aussi les rejoindre sur facebook ou sur twitter. Allez hop, c'est parti !

♥ ♥ ♥

Le maitre Randomizer à tiré au sort,
Les numéros gagnants sont le 18, le 24 et le 3

Bravo à :
Ewomanblog: contact@ewomanblog.fr (3)
Gwenda: missgwenda@gmail.com (18)
Guillaume: guillaume.dachy@gmail.com (24)

Je vous envoi un mail de ce pas et je prends contact avec HapyGo pour votre lot


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 juin 2012

Se concentrer sur ce qui change, pas sur ce qui stagne.

Après un jour de formation, j'ai déjà pris conscience de quelque chose. Avant, je ne sortais pas de chez moi.... Mais ça... Beh c'était avant. Comment je m'en suis rendue compte ? Simplement au détour d'une conversation pendant la pause. Une des participantes me disait qu'il existait un Pêle Mêle à côté de chez moi, et ma surprise a été vraiment grande, puisque je me tapais toujours le centre ville. Du coup je lui demande si c'est récent, et elle de me répondre en riant

"Mais non, mais tu faisais quoi ? Tu sors de chez toi parfois ? Ca fait bien un an !"

Et la suite de la conversation à suivis son cours.

C'est vrai ça, je faisais quoi ? Simplement, j'aimais mon petit confort, ma petite voiture, mes petites habitudes, ma zone de sécurité. Quand en février-mars je me suis retrouvée à passer mes journées avec Jules, j'ai commencé à foutre mon nez dehors. Pas que je ne le mettais jamais dehors, le nez. Et le chien aussi, mais jamais vraiment loin. Je me contentais du parc derrière chez moi, du bout de ma rue, de la zone commerçante, des endroits avec place de parking facile. Mais en mars, nous avons eu quelques jours de beau temps en Belgique. J'ai emmené le chien, le chien m'a emmené, et on a marché. J'ai été plus loin que le bout de la rue. J'ai trouvé ça amusant et relaxant. Le lendemain, j'ai été plus bas, j'ai visité les rues et j'ai découvert un itinéraire magnifique où poussaient des maisons toutes plus cossues les unes que les autres. Des voitures clinquantes, des grands jardins. Je savais que je vivais dans une commune de richards, mais je ne pensais pas découvrir ça. Et cette ballade est devenue quotidienne. Jules était heureux, j'étais heureuse, et en plus, en me bougeant les fesses, mon corps lui aussi me le rendait bien.

Puis, j'ai du me rendre à mes rendez vous en re-orientation. Comme c'était dans le centre de Bruxelles et que là bas, le parking c'est "no way", je me suis renseignée pour le tram. Il y a longtemps je prenais les transports en commun, mais j'ai vite découvert les joies de la voiture. Les lignes ont changé de noms, de numéros. Plutôt que d'apprendre, j'ai préféré payé le parking souterrain plein pot. Donc, par la force des choses et du portefeuille, j'ai repris le tram. Tiens, ya un Lush ici. Tiens c'est là la boutique Zaabar ? Ca alors, si je prend ce tram pour aller dans le centre je ne mets que 30 minutes et je ne paye que 4 euros. Et ce trajet de tram, est devenu sympa. Mon portefeuille était heureux, j'étais heureuse et en plus, je faisais tourner l'économie de la STIB.

Avant je ne marchais jamais, de façon anodine, j'ai commencé à aimé ça. Avant, je ne prenais jamais les transports en commun, et je m'obligeais souvent à rester chez moi. Aujourd'hui, je vais au centre de formation à pied (s'il ne pleut pas). Il y a 4 mois de cela, ça aurait été impensable pour la moule fermée que j'étais.  Aujourd'hui, je connais mieux le nom des rues de mon quartier ou j'ai plaisir d'aller reporter mes biblio-livres à pied avec Jules. C'est ma petite victoire.

Je ne m'étais pas rendue compte jusqu'à aujourd'hui comme ces minuscules choses avaient pu changer ces 4 derniers mois. Comme quoi, tu te concentres vraiment sur les choses qui ne vont pas et que tu dois améliorer, sans voir les choses qui ont déjà changé. Et toi ? C'est quoi tes derniers petits changements ? Est ce que tu t'en es seulement rendu compte ? Ça se fête, non ?

Crédit photo: http://media-cache-ec5.pinterest.com/upload/27443878948788799_O9VpDJcT_f.jpg

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 juin 2012

Pub ♥ Les chocolats Zaabar, Teasing

En ce moment je suis une Odile plutôt gâtée car tous les jours ou presque j'ai la chance d'ouvrir plein de colis et d'avoir la surprise du facteur. Entre les concours que je gagne, les vernis ou les livres que j'achète, mon dernier cadeau surprise d'Olisushi, je suis comblée. Mais ma plus grosse surprise a eu lieu hier matin, parce qu'une boite gigantesque m'attendait dans le hall d'entrée. Bon j'avoue, ce n'était pas une vrai surprise parce que je savais que je recevrais ces gifts. Par contre je ne savais pas quand et surtout pas quoi.

Allez je te raconte en deux mots. La semaine passée, la gentille Charlotte de chez Zaabar m'a contactée pour que je puisse goûter leurs chocolats et t'en parler un peu ici. Zaabar c'est une chocolaterie assez connue à Bruxelles, qui propose notamment de participer à des ateliers chocolat. Mon sang n'a fait qu'un tour, et dans le bon sens. Moi ? Tester du chocolat ? Et du chocolat belge qui plus est ? Mais attends, mais oui tout de suite. Par contre, je ne pensais pas que j'allais être aussi gâtée parce que vu la boite que j'ai reçue, j'ai de quoi me délecter les papilles. Des chocolats épicées, des fèves, du nougats,.... Je sens que je vais mettre l'homme à contribution ! Je n'ai pas encore pu tous les goûter, tu penses depuis hier, bonjour la crise de foie ! Mais par contre, je voulais juste te faire baver un peu devant cette magnifique boite de chocolat.

Je ne t'en dis pas plus pour le moment, parce qu'à l'heure actuelle, je suis en cours. Grâce à Shabondy, je sais maintenant programmer un article, ce que j'ai fait pour te faire profiter de ce petit teasing et te laisser découvrir ce magnifique colis avant que je revienne avec ma critique culinaire de Dieu le Feu. Même que j'ai prévu de faire une petite recette pour toi.






Bon alors, qu'est ce que t'en dis ? Ça te donne l'eau à la bouche ?
Je reviens vite vite pour t'en parler !

♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 19 juin 2012

Trucs et Astuces ★ Mes p'tits remèdes beauté

Tu le sais, je suis pas super douée du cosmétique. D'ailleurs c'est bien pour ça que ceci n'est pas un blog beauté, mais bien un blog fourre tout. Cependant, depuis que je blogue je me suis vachement améliorée, et c'est surtout grâce à toi. Oui toi, derrière ton PC, toi qui écrit des articles trop bien et qui m'apprends plein de choses. Du coup, au quotidien, dans ma vie hors web, je suis un peu Miss Je-sais-tout-beauté. Il y a plein de choses que je voulais te montrer, t'apprendre (ou te ré-apprendre) mais rien qui faisait un article beauté ou critique cosmétique en tant que tel. Donc j'ai décidé de regrouper tous mes petits trucs dans une série d'article.


★ Pour une longue tenue de vernis
J'ai choppé ce truc sur le blog de Pshiiit. Pour que ton vernis tienne super longtemps, voici la petite astuce. D'abord une bonne base coat. Moi je ne suis pas super satisfaite de la mienne, c'est une HEMA, mais pour le moment elle fait l'affaire. Ensuite, un bon top coat au dessus de ton vernis ou de ta manucure (j'utilise le Sèche Vite). Et le truc infaillible, c'est de remettre une couche de top coat tous les jours. Si comme moi, tu es de corvée ménage à l'eau tous les jours, tu utilises des gants en caoutchouc qui sauveront tes ongles, mais aussi tes mains.

★ Pour des beaux cheveux
Celui ci, je l'ai appris d'Olisushi. Tes cheveux font la moue ? Ils sont pas contents ? Tristes ? Ternes ? Voici un super masque capillaire qui devrait t'aider. 
Mélanges 1 oeuf entier, 1 cuillère à soupe de vinaigre (peut importe si c'est du balsamique ou non) et 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. 
Avec cette mixture, tu te fais un masque capillaire de 10 bonnes minutes avant lavage. Tu rinces, tu laves et waaaa, ça briiiille ! Petite remarque, tu devras rincer à l'eau froide, voir à l'eau légèrement tiède, sinon tu cuis l’œuf et là c'est la galère à enlever.

★ Pour être en bonne santé toute l'année
C'est le truc de grand mère par excellence, l'échinacéa. Ma maman en utilisait quand on était petites parce que ma soeur et moi on tombait tout le temps malade. L'avantage de l'échinacéa c'est que c'est démocratique (4 euro la boite chez Carrefour), ça se trouve partout et ça marche vraiment bien. Avec un nom pareil, tu as bien compris que c'était une plante inoffensive, et que celle ci renforce ton immunité. Je suis pas pro homéopathie mais je dois t'avoue que j'ai 2-3 trucs comme ça qui fonctionne VRAIMENT. Pour en revenir à l'échinacéa, prends là en gélule (parce que le sirop est tout bonnement dégueulasse), 
en cas d'état grippal: 1 gélule trois fois par jour; ou en traitement de fond: 1 gélule le matin et 1 gélule le soir. 
Tu verras la différence, si tu es malade et que tu prends ça, 3 jours plus tard c'est fini !

★ Pour faire durer le bronzage
Rien de tel que de l'autobronzant léger. Tu sais ces crèmes qui font dorer la peau avec un hâle progressif ? Eh beh voilà, remplace ton lait après soleil avec une de ces crèmes (sauf si tu as du coup de soleil, soigne toi!), ou mets en le soir 1h avant d'aller dormir. Non seulement tu auras un bronzage doré, mais aussi uniforme et qui va durer. J'utilise la crème Dove Summer Glow, ou la Nivea Summer Beauty. Attention, ne pas utiliser avant l'exposition au soleil mais bien après !!

★ Pour dégonfler ses yeux après une nuit agitée
Il t'est surement déjà arrivé de passer une nuit mouvementée, de te lever le matin et d'avoir des yeux tout bouffis. Besoin d'un truc bien rafraichissant pour se remettre sur pied ? Prends 2 petites cuillères à café, mais les 10 bonnes minutes au frigo. Applique sur tes yeux. Wahou ! Mieux qu'une crème, non ? Ça revigore !

★ Pour un drainage naturel
Parfois j'ai des week ends où je mange comme un goret. J'ai mangé trop gras, trop salé, trop sucré (ouais, comme dans la pub). Donc je me sens ballonné, le ventre gonflé, ya plus qu'à me mettre en boule et me rouler pour me faire avancer. Après un week end comme ça, j'ai juste envie de me nettoyer de l'intérieur. Pendant quelques jours au réveil, je me fait une petite boisson naturelle qui me draine et j'en bois un verre le matin. 
Mélanges 1 citron pressé, 1 cuillère à café de sirop d'érable (si tu as pas, le miel fera l'affaire), 1 pincée de gingembre, 1 pincée de piment de Cayenne et 250 ml d'eau. 
A boire à jeun, pour bien démarrer la journée. Et après ça, un bon petit déjeuner (si tu arrives encore à avaler quelque chose avec cette boisson super tonique). Drainage efficace et assuré !

Des trucs j'en ai encore des milliers, et si ce genre d'article t'intéresse, je continuerai à t'en donner.
Toi tu en as des petits bons plans comme ça à partager ?


Crédit photo: Google Image



EDIT : The Sunday Nail Battle // Cloud vs. Rainbow

Cette semaine Andreia et moi on avait du mal à se décider. D'abord parce qu'on avait envie de rendre hommage à une idée de Lelie Fairy, à savoir des nuages sur le coin de l'ongles (Pshiiit: http://pinterest.com/pin/19562579601539130/) , mais aussi parce qu'on avait envie de couleurs ! Donc on a décidé de faire une vraie battle.

Choisissez votre camp, cette semaine c'est CLOUD vs. RAINBOW

* Si vous êtes team CLOUD *
Vous faites une manucure nuage, soit en coin, soit en full motifs, soit en french, ce que vous voulez, mais on doit voir que c'est du nuage.

* Si vous êtes team RAINBOW *
Vous devrez revisiter la manucure arc-en-ciel. Il y a moyen de faire plein de chose, utilisez du striping tape, faites des pois, du stamping, ....

Que la guerre des nuages et des arc-en-ciel commence !!! Votre contrainte ? Vous devrez utiliser minimum 3 couleurs, peut importe le thème que vous choisirez. A vos recherches, partez !

Have fun !


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 18 juin 2012

Divers et autres futilités - Part VI

Oh dis donc dis donc, ça faisait super longtemps que je ne t'avais pas fait un petit article bien futile, bien inutile. Je t'avoue en plus que je n'avais pas de grandes idées d'articles, donc celui ci tombe juste à pic. Beh oui que veux tu, parfois je manque d'inspiration, et souvent il suffit que je le dise pour que ça revienne. Allez, hop, c'est parti pour un "Vis ma vie" de folie

♥ Aujourd'hui je devrais recevoir les résultats de mes entretiens de vendredi. Pour celles qui ne me suivent pas sur Twitter, vendredi j'ai eu des entretiens / interviews pour la formation en self leadership qui commence mercredi. EDIT 10h55 : Je suis priiiiiise !! Je suis trop heureuse !!

♥ Comme mentionné dans mon dernier article The Sunday Nail Battle, j'ai fait une commande chez Bec&Ongles, et je me suis acheté pas mal de vernis. Je crois que c'est la première fois que j'en achète autant d'un coup, du coup là je suis super enmerdée pour l'ordre de "test"

♥ Je commence a être déprimée à cause de ce temps en Belgique: un jour il pleut, un jour il fait nuageux. Punaise on est le 18 juin, moi j'veux du soleil, des coktails et tout ça !

♥ J'ai acheté un shampoing bio de la marque Lovea, c'est un shampoing au Monoi pour cheveux "normaux". Il sent divinement bon, mais j'ai l'impression que mes cheveux graissent plus vite que la normale.

♥ En parlant cheveux, je suis de nouveau dans ma période: je veux des cheveux long. Donc il n'est pas impossible que je songe à remettre au goût du jour ma catégorie "Hair 365".

♥ Là je regarde Morandini.

♥ Faut que je t'annonce la couleur, si tu ne le sais pas encore, voilà, c'est pas facile à dire, mais je vais y aller franco, comme ça, sans honte: je regarde Secret Story. Et Oui... Et j'aime bien Thomas. Puis la Belge aussi, Emilie, elle me fait mourir de rire. Tu m'en veux ?

♥ Ce week end je me suis ennuyée comme jamais

♥ Brrrrrrrriiiiiiiiinng (c'est le bruit de ma sonnette, c'est une vieillerie) Tiens qui c'est ?

♥ C'est le facteur !

♥ Merde je suis en pyjama, tanpis, je suis trop une guedin j'y vais comme ça.

♥ Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii un colis en provenance du Canada !! Oh mon dieu Oh mon dieu, ma meilleure amie Olisushi m'a envoyé un colis pour mon anniversaire !!!

♥ Oh mon dieu, Oh mon dieu, des gloss kawaï, des nails art pen, du glitter pour le corps,.... des bracelets de l'amitié, des boucles d'oreilles en forme de donuts,... Ma meilleure amie, c'est la meilleure du monde, elle me connait trop bien !! En direct live, je te dis merci ! Oh que tu me manques Ô toi là bas !





Pour le coup, je vais te laisser, je vais aller profiter de mes cadeaux. Et toi ? C'est quoi tes dernières futilités ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 17 juin 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Blanche Neige

Je cherchais une idée pour cette Sunday Nail Battle sur le thème de Blanche Neige. Parce que même si l'idée de PsychoSexy était en théorie super fun, dans la pratique, j'ai un peu galéré. Donc j'ai surfé l'âme en peine, et dans un grand désespoir j'ai twitté un espèce de "help j'ai pas d'idée". Et là, la super gentille Melle Jen, m'a envoyé tout un tas d'idées, et TILT ça a fait dans ma petite tête. Parmi ces idées, celle que j'ai retenue c'est de ma la jouer vilaine sorcière, j'ai donc regardé des photos d'Evil Queen, j'ai regardé mon Tristam fraichement acheté chez Bec & Ongles (*), j'ai regardé Pinterest, j'ai re-regardé Evil Queen, et PAF ça fait des chocapics.

Je t'explique mon concept. La Méchante Reine, elle est habillée d'un bleu mauvé, de blanc et d'une couronne d'or (bon et de noir aussi, mais mon noir est trop pourrite). Mon nouveau magnifique Tristam d'A-England a justement la couleur parfaite pour jouer le rôle de la robe, ce qui tombe bien parce que j'avais trooooop envie de le tester. Comme c'est une vilaine, elle envoit des sorts maléfiques, boooouuuuh des orages de magies noires ! Mais en blanc.... Pas la magie, les coups de foudre des orages. T'as compris ? Oui parce que la contrainte qu'on t'avait imposée Andreia et moi, c'était d'ajouter à ton défi une touche de blanc. Tu commences à me connaître, moi les touches j'aime ça, et je suis pas du genre full total look.

Donc, je récapitule, un fond bleu Tristam qui rappelle la robe d'Evil Queen. Des éclairs blancs Mavala qui rappelle la magie, du doré Catrice Goldfinger pour rappeler la couronne de la vilaine, une photo d'inspiration d'une manucure de Pshiiit, un peu de scotch, et hop, défi réussi ! Par la même occasion, je te présente aussi le joli et magnifique Tristam, avec lequel je t'ai déjà bien saouler sur Twitter. N'est ce pas qu'il est si beau ? Je suis pas encore assez douée en photo pour lui rendre hommage à sa juste valeur, mais n'hésite pas à aller voir les swatchs chez Vernis en Folie ou chez Pshiiit, qui l'ont bien eu sur tous ces micro-holo-angles.

Maintenant, j'ai très envie de voir ce que toi tu as fait. Tu me montres ?

Blanche Neige // The Evil Queen




♥ ♥ ♥ 

(*) PS: Comme tu as pu le comprendre, j'ai fait une commande chez Bec & Ongles, je tiens à te dire en 2-3 mots, que son service est top, que les frais de ports (via Mondial Relay) pour la Belgique sont démocratiques, que tout a été envoyé super vite, que évidemment le service client est super adorablement gentil, que tout était tellement bien emballé, ... et que je suis conquise, du genre 10/10 ! Je reviens le plus vite avec des photos de mes tests de mes nouveaux bébés, même que y aura du Models Own.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 juin 2012

Quand la passion devient "plus".

Depuis le temps que tu me lis, tu le sais maintenant que plus le temps passe et plus je voue une réelle passion à écrire ce blog. Ce qui est fascinant, c'est que plus je blogue, et plus j'ai envie de bloguer. Plus j'ai envie de bloguer, plus j'écris. Plus j'écris, plus mon orthographe s'améliore et plus les idées arrivent facilement. Mieux mes articles sont rédigés, plus tu les lis. Et plus tu me lis, plus tu génères des visites ici. Ca déjà c'est juste incroyable. Depuis quelques temps, je vois les commentaires plus présents ici, les abonnées Hellocoton qui augmentent, comme mes followers Twitter. On nous a pourtant appris à l'école que les "+", sont bons amis entre eux. C'est aujourd'hui que je m'en rends compte. Tout ça pour te dire que je ne regarde au grand jamais les statistiques de mon blog, d'abord, parce que je ne comprends rien à Analytics, et ça ne me tente pas vraiment d'y comprendre quelque chose. Ensuite, parce que, je blogue par envie, avant tout. Mais je me doute bien qu'ici il y a une sorte d'alchimie qui se crée, un petit engouement. Un intéret qui devient plus grand. Il y a des mails qui arrivent dans ma boite de réception. Des mails de tout azimut, pas genre des spams, des vrais mails, écrit par des vrais personnes. Des gens intéressés par mon blog, tant professionnellement que personnellement, et ça me touche, comme tu ne peux pas t'imaginer. Parce que tout ça, je ne l'avais pas prévu, jamais au grand jamais. Moi quand j'ai commencé à bloguer, c'était pour moi. Et puis maintenant, je blogue un peu pour toi aussi.

Où je veux en venir ? C'est que, soyons clair, pour le moment j'ai la chance d'avoir tout le temps que je veux pour mon bébé "Tartines et moi". J'ai la chance de t'accompagner sur Twitter, de papoter avec toi. J'ai la chance d'avoir une après midi à tuer pour me faire les ongles, retoucher des photos, faire des jolis layout. J'ai le temps et l'envie de faire que tout soit le mieux possible, pour tes jolis yeux, puisque tu ne peux pas voir les miens. Et ce temps, je sais que je ne suis pas la seule à l'avoir. Eh non. Il y a d'autres blogueuses, tout aussi passionnées que moi, qui suscitent elles aussi de l'engouement, et je suis triste de lire des témoignages de jalousie par rapport à des sponsorings, des pubs, ou des cadeaux reçus.


Voilà, tu as compris ? J'aborde enfin le sujet. 
M'enfin Odile ! On ne savait pas que tu étais du genre à tourner autour du pot.

Beh si. Tu sais, des articles à ce sujet, j'en ai lu des dizaines, et je n'ai jamais vraiment eu d'avis sur la question. Parce que secrètement je rêve qu'une grande marque de vernis m'appelle pour me dire que ce que je fais c'est trop génial, et que comme ça, juste parce que je suis une blogueuse extraordinaire qui fait du bon boulot, on va m'envoyer des vernis. Si je suis une vendue ? Non je ne pense pas. Si je suis une traitre commise mutant ? Je ne pense pas non plus. N'importe qui serait flattée par ce genre d'attention. On est avant tout fait de chair et de sang ! Imagine un jour, tu reprends du boulot à la maison et tu écris un papier dans ton lit. Puis le lendemain tu le montres à une collègue, qui aime beaucoup. Alors ta collègue, le montre à une 3eme, puis une 4eme. Puis ça arrive aux oreilles du patron, et là, pour te féliciter, il t'offre un petit avantage. Comme ça. Un peu pour t'encourager, mais aussi pour se faire bien voir. Si c'est injuste ? Peut être, mais moi, je ne pense pas. Personnellement, je n'irai pas dire à ce patron "Désolée, j'ai repris du boulot à la maison, je l'ai fait correctement et en plus vous voulez me récompensez. Non c'est trop injuste, je refuse". Soyons honnêtes une minute, il faudrait penser à redéfinir les termes de l'injustice. Un jour mon papa m'a dit "tout travail mérite salaire". Ce à quoi ma maman a répondu "les bons comptes font les bons amis".

Une fois de plus, c'est ma façon de voir le verre à moitié plein, et pas à moitié vide. Je n'aime pas les émeutes, les scandales, les grands bruit plein de "c'est trop injuste". On a cette grande chance de vivre dans un pays libre, où chacun peut s'exprimer et faire des choix, pourquoi toujours vouloir jeter la première pierre et les juger ? Ce que je pense, c'est que la jalousie fait du mal à la personne qui la ressent, pas à la personne que l'on attaque. Tu ne penses pas ?

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 juin 2012

Comment je me suis passée le collier au cou.

Outre ma récente addiction pour les vernis, et encore, plus ça va, plus je me rends compte que je ne suis pas une vrai NPA, j'ai une addiction pour les colliers. A la base c'est une addiction pour les breloques tout court et surtout pour les boucles d'oreilles. Des boucles d'oreilles j'en ai de toutes les formes, de toutes les couleurs, toutes les tailles, j'en ai des géantes, des minuscules, des biatch, des princesses et des gamines de 8 ans. Mais depuis que j'ai des cheveux courts, je n'en porte plus (sauf des petites fleurs discrètes) et donc je me suis rabattue sur les colliers.

Alors bon des colliers, oui, mais pas n'importe lesquels ! Ça a commencé avec la mode des sautoirs à perles, mais ma vraie addiction depuis 1 an, c'est les gros pendentifs. Je voue un culte à en avoir des nouveaux mais surtout à en trouver. Et en général, moins ils sont chers et mieux c'est. J'overkiff la breloque de base à 5 euros, même si elle brille, même si parfois ça fait cheap (quoi que en général je trouve toujours des trucs super funs qui font bien l'illusion). Pendant les soldes, c'est devenu comme une frénésie, je fouine, je cherche et je repars toujours avec 2 ou 3 colliers. C'est comme une victoire dès que j'en trouve un qui correspond à mes critères. J'essaye toujours de trouver des pendentifs originaux, colorés, assorti à mes fringues ou à mes ongles.  Pour moi, c'est l'accessoire qui fait tout dans la tenue, qui la termine, qui y mets un point d'honneur. C'est mon indispensable mode, je me sens nue sans collier. Puis c'est toujours le petit gadget qu'on remarque "oh c'est mignon ça" et il se mets à faire sa star.

Je t'ai pris quelques photos des mes chouchous. Je suis surtout super fière de mes hiboux, de mon petit cheval de bois et ma dernière trouvaille à 2 euros chez Hema, un super collier fluo fleur couleur Flip Flop Fantasy de China Glaze. Mais et toi dis moi ? Collier ou pas collier ?































♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 11 juin 2012

Et je viserai la lune.

Comment te dire qu'aujourd'hui je pensais t'écrire un article avec le mot de la fin. Te faire une sorte d'aurevoir, c'était bien cool ces 4 derniers mois mais cette fois il est temps pour moi d'aller retourner bosser. Cet article je l'ai écrit dans ma tête et j'en avais presque les larmes aux yeux. Aussi à l'idée de penser à Jules et son couloir. Je pensais que cette journée serait la pire de ma vie, que jamais je n'y arriverais: que je n'arriverais pas à me lever, que j'allais tomber sur des greluches pas sympas, sur des tâches peu sympathiques,... Tu ne me suis pas ? C'est normal, je ne t'ai rien dit. Pour garder un suspens et une sorte de happy ending, surpriiiiise, je travaille ! Eh beh non. Pourquoi te le dire maintenant ? Parce qu'aujourd'hui j'ai pris conscience de quelque chose de très important durant une journée d'essai. De deux choses à vrai dire.


La première, c'est que je suis prête à aller travailler. Je suis prête à revivre cette ambiance de travail, rencontrer des gens, des nouvelles collègues. Avoir mon bureau, avec le calendrier que ma filleule m'a offert pour Noël et un paquet de Kleenex. Mettre la photo de Jules en fond d'écran. Manger à midi avec mes collègues et parler de Secret Story. C'est la première fois depuis 4 mois, que j'ai envie de me lever pour aller travailler. Quelle excitation ! Sortir Jules, prendre la voiture, mettre la musique à fond et allumer l'ordinateur. Râler sur les voitures, le feu rouge qui dure trop longtemps. Rentrer le soir lessivée, mais d'une bonne fatigue. Cette fatigue qui te rend fière de toi. Cet argent à la fin du mois qui te fait te sentir méritante. Et ce sentiment, j'ai bien cru après la faillite, que je l'avais perdu à tout jamais. Que j'étais perdue quelque part entre mon lit et mon canapé. Aujourd'hui, je le dis: je veux travailler.

La deuxième chose, moins drôle par contre, c'est que je me suis rendue compte que nous vivons à une époque où le respect est une denrée rare. Il est loin le temps où on te félicitait de t'être levée le matin pour faire une journée d'essai. Loin le temps où on te fait ressentir qu'on a besoin de toi. Aujourd'hui, après une vague de motivation tellement énorme, je me suis prise les pattes dans le bureau de la patronne. Cette patronne qui n'a même pas daigné lire mon CV, qui m'as regardé comme une chômeuse, un numéro, une personne de plus à passer la porte de son bureau. Ce genre là, qui ne te laisse entrevoir à ton premier jour aucune autre perspective d'avenir: ce sera comme ça et pas autrement. Négocier ? Pourquoi faire, moi tout ce que je vois dans ton CV c'est un trou de 4 mois. Tu dois avoir faim, très faim...

Mais aujourd'hui, pour la première fois depuis longtemps, je me suis redressée, j'ai levé le menton, j'ai regardé un chef d'entreprise droit dans les yeux, et je ne me suis pas laissé abattre, je lui ai dis "non merci". J'ai été fière d'être celle que je suis: je suis fière de me faire les ongles tous les dimanches, je suis fière de mon parcours, je suis fière des 2 diplômes que j'ai eu, des 3 langues que je parle, je suis fière de savoir écrire correctement, de savoir parler avec le sourire. Je suis une bonne personne. Je veux dire, une vraie bonne personne. Je l'aurai, le travail de mes rêves, et il sera parfait.

Ah tu le sais, je n'ai jamais aimé les chiffres, et être traitée comme un numéro, c'est la pire chose qui puisse m'arriver. Je veux travailler, oui, mais ce que j'ai envie de mettre au top niveau de ma liste, c'est le respect et la considération. C'est un grand pas que j'ai fait, et moi aussi, dorénavant, je viserai la lune.

A bon entendeur, salut.

♥ ♥ ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 9 juin 2012

The Sunday Nail Battle ♥ Triangle Nails

Me voilà revenue après 3 petits jours dans le Nord de la France, chez mes parents à me reposer, me prélasser et ne presque pas penser à toi. Puis j'étais impatiente de partir entre autre parce que j'avais fait livrer pas mal de colis chez eux (pas de photo, tout est déjà rangé). D'abord le fameux colis Tony Moly du très connu TrendyBees. J'ai pu tester le baume à lèvre, le masque AppleTox et le soin EggPore et je peux déjà te dire que c'est une tuerie. Ensuite j'ai reçu mon colis gagnant du concours de Chelsea, avec pleeeeein de supers choses dedans: des jolis mugs à Espresso, des masques tissus au chocolat, du gel douche karité, des bougies parfumées,... Et encore plein de choses. Et enfin, la supra gentille Zaëlle a répondu à mon triste appel de NPA sans striping tape et m'en a envoyé 4 de couleurs. J'ai trop de la chance. Elle a fait ça, comme ça, pour me faire plaisir, et c'est juste trop gentil ! En plus elle y a ajouté des petits autocollants et autres tatoos d'ongles. Je suis RA-VIE !

Avec mon père on a mis au point ma super future vernithèque. J'ai la chance d'avoir un papa bricoleur et il a pas mis longtemps à céder à mon joli sourire. J'ai donc fait pas mal de recherches, de mesures, de plans, pour qu'il me confectionne mon meuble à vernis à moi, personnalisé et à mes mesures. D'ailleurs il a une idée derrière la tête de meuble en plexi, mais je ne me prononce pas trop vite car il ne sait pas encore si c'est faisable. J'espère qu'il trouvera vite le temps de faire tout ça, mon papa étant un homme d'affaire très occupé !

Du coup, j'ai bien cru que je n'aurais pas le temps de poster cette Sunday Nail Battle // Triangle Nails (le thème du triangle revisité au scotch, avec minimum 3 couleurs et en technique "au choix"), mais je ne voulais pas te décevoir ! Donc en "stoemeling" j'ai quand même pu faire quelque chose au scotch pour honorer ce défi avec du blanc Mavala, du Chinchilly Essie et my favorite Tart Deco Essie. Rien à signaler pour cette manucure, parce que je t'avoue que je l'ai faite soft, sans trop me casser le trognon. Pour un fois hein ! Mais je trouve quand même ça super joli. A nouveau, mon amoureux a bien voulu jouer le jeu du photographe, et donc j'ai des superbes photos pour cette battle !! Merci lui ♥

Hâte de voir ce que tu as fait, n'oublie pas de mettre ton lien ici en réponse ou chez Andreia.

Triangle Nails


♥ ♥ ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 juin 2012

A la recherche du nouveau travail #3

Odile avait commencé une série de rendez vous en orientation, mais il s'avérait que, bien que très gentille, la conseillère était un peu "molle". Mais elle persistait, Odile, pas la conseillère, car elle savait qu'un jour elle obtiendrait ses réponses. Après un grand moment de passage à vide, Odile se retrouve motivée petit à petit, élaborant des plans et des stratégies.

Aujourd'hui, Odile poursuit ses enquêtes et éclaire sa route chaque jour un peu plus. Il se dit que très loin à l'Est, c'est l'Ouest,...


Bien que la conseillère en orientation est une personne très gentille et très patiente, je dois avouer qu'elle ne m'aide pas beaucoup. Pour la simple et bonne raison que j'ai plus l'impression que c'est moi qui arrive avec des idées et elle qui me dit "ah oui tiens". J'aurais espéré qu'elle m'éclaire mieux, qu'elle me guide ou qu'elle me dise "ah beh non, ne faites surtout pas ça, c'est vraiment pas pour vous, surtout vu votre profil psychologique". Non là j'avoue que c'est moi qui doit me creuser les méninges et parfois c'est déroutant.

Après plusieurs séances donc à avoir écumer les sites de formations et à avoir fait des tests de psychologie, il y a une chose dont je suis quasiment sûre aujourd'hui: je veux changer de métier. Non pas que je n'aime plus le mien, que du contraire, j'adore être styliste, mais je dois me rendre à l'évidence, ce métier se meurt à petit feu. C'est triste, super triste, mais soyons honnêtes, l'industrie textile en Belgique est en train de vivre un sale tournant. Comme je le disais il y a beaucoup d'appelés mais très peu d'élu. Si je compte bien, ces 6 derniers mois, 5 sociétés ont fait faillite. Je me retrouve en compétition soit avec d'anciennes collègues, soit avec d'anciennes camarades de classe. Dure, dure. Il faut que je change de métier, j'ai besoin de sécurité. J'ai besoin de savoir que je ne dois pas me battre bec et ongles, contre vents et marées pour des employeurs sans scrupule qui savent qu'on est nombreuses sur la liste d'attente.

Avec la conseillère on a longuement débattu sur le métier de Community Manager. Oui en ce moment c'est la pénurie... EN CE MOMENT ! Et j'en ai eu la confirmation aujourd'hui suite à une séance d'information sur les formations proposée par Bruxelles Formation. En effet ils ont la formation en E-Marketing cette année. Cette année seulement, car on n'est pas sûre que l'année prochaine la demande sera toujours tout aussi grande. C'est ce qui m'inquiète. Il y a 7 ans, quand je suis passée styliste, on n'était pas en pleine crise textile, et c'est ce que je crains avec les métiers "tendances". Qui dit que l'engouement autour des réseaux sociaux sera toujours aussi tenace dans 3 ans ? J'ai besoin d'un métier d'avenir.

Donc j'ai consulté des offres de formations, suis allée au séances d'informations et doucement je vois clair. Je me suis inscrite à 2 formations: la première en self leadership/développement personnel, pour retrouver de la confiance en moi (en gros) et la seconde en communication d'entreprise et gestion de l'évènement. Les sélections pour la première formation ont lieu la semaine prochaine, et c'est une formation de 15 jours ouvrables. Tandis que les autres sélections ont lieu en septembre et celles là me tiennent énormément à coeur car cette formation là me formera à un réel métier, en demande.

Je n'ai pas encore LA réponse à ma question, LA clé de mon futur, mais voir un petit bout de chemin éclairé ça fait un bien fou. Finalement, ce que je me dis, c'est que mon rêve d'enfant, c'était de devenir écrivain. Je me rends compte maintenant, que grâce à ce blog, je vis mon rêve chaque jour et peut être que peu importe le métier que choisirai...

Dans le prochain épisode:
Odile sera t-elle acceptée pour ses 2 formations ? Les réponses vont-elles tombées petit à petit ? Un employeur craquera t-il sur sa motivation et son envie de réussir ? Que trouvera-t-elle comme emploi ?

Tu sauras la suite au prochain épisode de "A la recherche du nouveau travail"...

♥ ♥ ♥  

Crédit photo: madebygirl.blogspot.com
Rendez-vous sur Hellocoton !