30 Replies to “Depuis que je ne blogue plus #2”

  1. Par moment je me demande aussi pourquoi je fais ça mais en fin de compte c'est un passe-temps, un hobby, une passion, appelle-ça-comme-tu-veux, comme un autre, c'est devenu tellement "normal" de penser à mon blog dans mon quotidien que si j'arrêtais tout, je ne sais pas ce que je ferais pour faire passer le temps (bon, dit comme ça noir sur blanc c'est un peu flippant)
    Ce qu'il faut surtout c'est être capable de déconnecter quand le besoin s'en fait ressentir

    1. c'est bien je trouve, c'est que tu blogues pour les bonnes raisons.
      Bloguer pour la gloire, souvent, ça ne marche pas 🙂

  2. tu fais comme moi : je bloggue pour le plaisir de montrer mes jolis doigts, mes NA de foufou que je mets ds plombes à peaufiner ! mon blog c est mon exutoire ^^ il me sert à tenir le cap car pendant que je bloggue, que je suis sur HC sur cuicuitouitteur ou sur IG, je ne pense plus aux soucis quotidiens, aus gosses qui hurlent à l étage, à mon mec qui passe ses soirées sur un jeu de zombies (il va mieux ^^), à mes chats qui tentent desesperemment d attraper les poissons … et surtout j échappe à ma routine (de maman, de professionnel). il me sert d équilibre (comme avant mon blog de tricot) et j ai fait de très jolies rencontres grâce à mon blog ! alors les partenariats, les CM, la soif de reconnaissance, je m en fous royalement !
    alors si tu bloggue comme moi, tu vas revenir vite ;p
    des bisous

    1. Je blogue comme toi.
      On dirait même que je suis en train de revenir… 😉

  3. moi je blogue pour partager, et partager avec des gens qui ont aussi la même passion, c'est juste génial je trouve ! Ca me fait du bien, de lire tous ces petits mots chaque jour, voilà tout^^
    Bisous et Joyeuses pâques belle Odile!

    1. J'aime tes raisons 🙂

  4. En ce qui me concerne, le blog m'aide à penser à autre chose. Je suis en toute fin de thèse, et les moments d'évasion se font rares. J'ai arrêté le sport y'a un an, les weekends de travaille…
    Alors je peins mes ongles.
    Et j'y ai découvert un plaisir presque coupable. Mais pour le moment, je blogue pour moi, pour mes copines de la "vraie vie" qui me suivent. Laisser une trace. Mais ça n'empêche que je sautille dans tous les sens quand Camille Pshiiit, Andreia ou Mademoiselle Emma laissent un petit commentaire sur mon blog!
    Ça m'aide aussi à ne plus trop manger mes doigts… et à tenir mes objectifs de pousse pour mes cheveux! 😀

    Ça devient addictif cette saloperie… 😀

    1. Oui l'effet Pshiiit, Andreia ou Emma fait toujours ça au début :p

  5. Perso, je ne vois pas ce qui est condamnable dans le fait de vouloir un peu de reconnaissance.
    Le rêve que je caresse depuis ma plus tendre enfance est de vivre de ma plume, maintenant de mon clavier et si j'ai ouvert un blog à la base, c'était pour voir si j'avais des échos positifs sur mon écriture…Ensuite, de mettre sur écran mes pensées négatives, pour les sortir à jamais de ma tête. Après encore, d'échanger et de m'ouvrir davantage l'esprit en débattant, par exemple. Si un jour, cela donnait quelque chose pécuniairement, j'en serais heureuse…et je ne vois pas ce qu'il y a de mal là-dedans. Cela ne veut pas dire que je vendrais "mon âme" pour autant. Je connais les limites à ne pas franchir …

    1. Je pense que tu ne comprends pas le fond de mon post 🙂
      Je ne condamne rien n'y personne.
      Je parle essentiellement qui vivent de leurs stats, leur cote de popularité et qui blogue que pour ça. En général, la reconnaissance je la trouve malsaine, car tu fais des choses pour recevoir de la part des autres, et cela peut finir en serpent qui se mord la queue. Je ne sais pas si je suis claire….

    2. C'est leur problème…ceux qui ne bloguent que pour ça.Peut-être qu'ils ont un problème justement, qu'ils ont un besoin maladif de se sentir appréciés (psycho de cuisine). Cela dit, je crois que tout le monde aime recevoir des compliments. Les gens aiment que leur travail soit reconnu. C'est humain, je pense.
      Nos blogs qu'on fait avec amour, on passe du temps dessus, beaucoup même, à rédiger des articles, choisir ou prendre des photos. On apprend un tas de trucs pour les besoin du blogging et si quelqu'un tombe sur notre blog et qu'il nous écrit pour nous dire "Waouh, j'adore ce que tu fais", ça va nous faire plaisir. C'est pas que du négatif…mais je suis d'accord sur le fait que bloguer doit être un plaisir avant tout…

  6. Oui moi aussi j'ai eu ce moment de questionnement il n'y a pas très longtemps… Je n'éprouvais plus de plaisir à bloguer, j'avais un peu perdu l'envie. Je me sentais obligée de le faire comme si j'avais un engagement à tenir. C'était assez bizarre… Et puis j'ai laissé un peu tout ça de côté en bloggant de temps à autre mais sans grande envie.
    Maintenant, je recommence à retrouver l'envie de partager ce que je fais. C'est revenu un peu tout seul… Je ne cherche pas trop à comprendre ce qui s'est passé pendant cette période. ^^ Je me ça sur le compte du temps et de l'hiver qui s'éternise… lol
    En tout cas, lire ce genre de message fait du bien, ça permet de ne pas se sentir seule…
    Passe un bon weekend tout chocolaté ! 😉

    1. Je pense en effet que l'hiver joie un grand grand rôle.
      Cet hiver interminaaaaaaable !!

  7. Je viens juste d'ouvrir un blog. Les raisons? Cela fait maintenant un petit moment que je suis au chômage et entre ça et la grossesse, j'ai eu une période où je me sentais mal. Mal dans mon corps. Le réconfort je l'ai trouvé en prenant soin de moi, entre autres, du coup la beauté à pris une autre importance à mes yeux. C'est pourquoi j'avais envie de parler, d'échanger sur les produits de beauté qui m'ont fait du bien. Et la grossesse étant un vrai chamboulement psychologique, je sais que j'ai envie de poser des mots personnels, de partager des sentiments que tu n'as pas forcément envie de dire à ton entourage. Pour moi, pour le moment, c'est un moyen de m'exprimer librement, de partager et de découvrir ce que les autres ressentent.

    1. J'ai commencé à bloguer avant de tomber dans une période de chômage de 6 mois, et c'est vrai que lorsque tu es à la maison à te tourner les pousses, bloguer fais beaucoup de bien au coeur.

  8. Je suis encore touché par tes mots et tes écris. J'aime beaucoup !

    Bonne soirée
    http://modern-paper.blogspot.fr/

  9. Tes mots sont justes et vrais… J'essaye de bloguer quand le coeur m'en dit et les partenariats toussa toussa moi je ne connais pas, je ne les sollicite pas non plus. Peut-être que mon blog ne les intéresse pas mais comme je le fais pour moi et pour partager ça me passe au dessus.
    Je suis heureuse de te retrouver sur Twitter et de nouveau sur IG ça permet de partager quand même des tas de choses… Au lieu de passer par les mots, passer par les images c'est aussi génial !!!! ¨
    Plein de bisous ma jolie Odile !!! =) <3

    1. Oui c'est vrai que cette petite "pause" m'a permis de me lier a des gens auxquelles je n'aurais pas pensé. Il y a du bon en tout !!

  10. Personnellement j'ai commencé a bloguer a cause de mon boulot…

    J'ai un boulot très compliqué emotionnelement ( je bosse en réanimation néonatale ) et il me fallait un endroit ou je pouvais décompresser. Un besoin de superficialité que j'apprécie énormément, je parle de vernis, de beauté, je fais des coeurs sur twitter, montre mon chat sur instagram et j'ai rencontré beaucoup de filles juste génial.

    Grâce a ça quand je vais bosser j'ai le coeur moins lourd… bloguer c'est devenu un besoin. Rien avoir avec les marques, la reconnaissance et les cadeaux que entre nous je n'ai jamais eu, mon blog est modeste mais il me plait tel qu'il est et j'en suis fière.

    1. Eh bien j'ai envie de te dire que tu as tout compris !!
      Et c'est là ta plus belle récompense !

  11. je viens tout juste de me lancer dans la blogo avec mon propre blog, donc à ce jour je sais les raisons qui me poussent à l'ouvrir et cette spontanéité dans les articles; mais malgré ça je comprends très bien ce que tu dis, et cette société de consommation qui arrive à te nuire même jusque dans ton blog (qui pour moi est un journal à cœur ouvert)

    en tout cas je suis heureuse que ce petit épisode sans bloguer te permette déjà d'y voir plus clair alors comme toujours fais ce qu'il te plait et ce qui te rend heureuse 😉

    1. Oui ça m'a permis de me poser des vraies bonnes questions, et de remettre les pendule sà l'heure comme on dit

  12. J'aime beaucoup ta façon de voir les choses, je la trouve vraiment juste 🙂
    Certes, en blogant, ça fait toujours plaisir d'être lue, mais il faut avant tout bloger pour soi.. Si j'ai commencé, c'est parce que j'ai toujours aimé peindre mes petits ongles de pleins de couleurs, et que même si je le montrais tous les jours à mon amoureux, j'avais besoin de partager çà avec des gens qui ont la même passion que moi 🙂 Parce qu'au bout d'un moment, il en avait un peu marre, autant dire les choses comme elles sont 😀
    Bref, je ne sais pas trop quoi dire, mais ton article est juste, et nous fait nous remettre en question nous même, ce qui n'est pas plus mal 🙂
    Bonnes fêtes de Pâques (oui oui jusqu'à ce soir je peux encore le dire 🙂 )
    Bisous !

    1. Je pense que beaucoup confondent la notion de partage et de reconnaissance. Il y a une différence à, comme tu le dis si bien, partager quelque chose et découvrir avec des "blopines" et attendrent d'elle des commentaires/ reconnaissance.
      Ta façon de bloguer est bien saine je crois 🙂

  13. Il y a peu je me suis sentie un peu ridicule avec mon blog, je me demandais pourquoi je le faisais, je ne sais toujours pas vraiment… J'ai envie de m'exprimer, de partager. J'ai toujours adoré lire des blogs mais j'étais triste de ne pas pouvoir partager et montrer des choses en retour, il n'y avait pas un réel échange. Mon blog n'est pas encore ce que je veux, je me cherche encore… Parfois j'ai l'impression d'être égoiste et de le faire que pour moi, mon Fox m'a rassurée en me disant que je ne suis pas du tout quelqu'un de narcissique =$

    1. Non je pense pas que tenir un blog soit narcissique. Par contre comme je le dis plus haut, je ne pense pas qu'il faut le faire pour "recevoir en retour", pcq on risque d'être déçu.
      De mon côté j'ai tjs écrit, j'ai tjs mis un journal intime, j'ai tjs adorer donner des conseils aux gens, mais les gens eux n'écoutaient pas forcément. Alors je me suis dit, que pr ne plus me frustrer, j'allais le faire sur le net, et le lira qui voudra.
      Le résultat ? Plein de super lecteur, ouvert d'esprit, en quête de partage. 🙂

  14. Ca fait quelques temps que je (me) dis que moi aussi je veux mon blog, que je veux faire partie de ce monde un peu spécial mais seulement en y étant spectatrice, j'y ai vu des choses qui m'ont fait un peu peur, qui m'ont freiné, qui m'ont fait m'interroger sur les raisons de mon envie de bloguer. Parfois j'ai cru que je voulais le faire pour de mauvaises raisons. Alors j'ai réfléchi encore, à ce que je voulais en faire, pourquoi, comment, ce que ça pouvait m'apporter, si je serais capable d'aller au bout, de gérer, d'assumer…
    Il faut dire aussi que les questions que tu distilles dans tes articles m'ont beaucoup éclairée, aidée…
    Alors j'ai construit mon projet, j'ai noté dans un carnet, donné un cadre à tout ça, je me suis jurée des choses, passer un pacte avec moi-même, j'apprends de ce que vous vivez…
    Je suis sur le point de passer le cap.
    Je sais aujourd'hui que si je lance mon blog, c'est avant tout pour moi, pour y raconter ce dont j'ai envie, pour partager avec ceux que ça intéressera (les autres passeront leur chemin).
    Si j'ai envie de bloguer, c'est pour arrêter de me dire "tiens si j'avais un blog, je ferais un article sur ça".
    Je n'ai pas envie de me mettre plus de contraintes que mon plaisir. Je ne sais pas si j'y arriverais mais je ne veux pas me sentir obligé ni ficelé à quelques choses qui ne me convient pas. Alors je prends le temps de le faire bien, de le faire comme j'en ai envie.
    Bien sûr, j'ai encore quelques craintes, quelques doutes, quelques questionnements. Mais je vais apprendre à me faire confiance, ça me reservira surement dans la vie.

    Après ce pavé, je voudrais te dire merci, merci d'être ce que tu es et de le rester, merci pour tout !
    Des bisous et une belle journée à toi !

    PS : bientot je pourrais remplir la case URL !

    1. Merci à toi de me suivre et de me dire tout ça.
      Je suis très touchée.
      Puis bonne chance et longue vie à ton futur blog 😉

  15. Moi aussi, je fais une pause, je me concentre sur un autre projet.
    L'important, c'est de faire ce qu'on aime sans se prendre la tête, mais c'est vrai que c'est pas toujours facile de se retrouver soi-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.