Développement Personnel

Briser ses croyances pour passer de nouveaux accords.

6 octobre 2013 by
Il y a quelques années, je me rappelle c’était en hiver, j’avais un moral au plus bas. De ce genre de moral dont tu n’arrives pas à te sortir. Cette année là, j’ai décidé d’aller voir un psy, j’avais besoin de quelqu’un d’extérieur à qui je pouvais parler, et surtout, qui ne me jugerait pas. Cette « thérapie » m’a fait énormément de bien, mais malheureusement, elle n’a duré que 6 mois. Fautes de moyens. Je dis « malheureusement » mais le fait d’arrêter cette thérapie, m’a poussé à trouver d’autres moyens pour apaiser mon esprit. Et c’est comme ça que j’ai commencé à lire des livres de développement personnel. Plus les années ont passés, et plus ces livres sont devenues une drogue pour moi car ils m’ouvraient des portes et des réflexions toutes nouvelles. Je me suis donc inscrite à la bibliothèque et j’ai continué à lire, lire, lire. Comme à la recherche du savoir infini. On pourrait se demander aujourd’hui si à force de brasser toute ses psychologies, je ne deviens pas marteau, ne sachant plus ou donner de la tête, mais en fait, pas du tout. Comme pour toutes expériences dans la vie, il y a des choses qui me marquent plus que d’autres. Des lectures que je retiens, d’autres que j’oublie. Mais parfois, il y a un phénomène vraiment magique qui se produit et je tombe sur des livres qui me donne la claque que je devais recevoir. Ça ne se produit pas souvent, mais quand je tombe sur un de ces livres là, et étrangement, ce sont souvent les livres que l’on me conseille de lire, je me sens comme Indiana Jones qui aurait enfin trouvés l’Arche Perdu. J’ai eu ça avec le livre « le Secret », qui a été la première grande révélation de ma vie et qui m’a ouvert les portes du positivisme, livre que j’ai lu plus de 10 fois et dont je voue un culte suprême. Puis avec « Ne vous noyez pas dans un verre d’eau (2 tomes) » qui m’ont donné des pistes de bienséances. Et ce week-end j’ai été éblouie par « Les quatre accords toltèques » de Don Miguel Ruiz, conseillé par la formidable Marie.
Parmi tous les livres que je suis amenée à lire (les 3 précités compris), il y a certains points qui reviennent fréquemment. Le fait par exemple, que le bonheur doit venir avant tout de soi. Mais le fait aussi que beaucoup de choses se jouent durant notre « éducation ». Par éducation j’entends aussi bien celle que nos parents nous donnent, que l’éducation scolaire, ou que celle reçue de la société, de la famille, de l’entourage. Toutes ces choses qui font ce que nous sommes. Cependant, dans la plupart des livres que je lis, tous ne m’apportent pas les réponses souhaitées. Ils ne creusent pas assez, ou alors ils partent d’une réflexion que l’auteur a rendu plutôt personnelle. De ce fait, la magie ne prend pas, rien ne résonne. Ce ne sont pas des mauvais livres pour autant, que du contraire, mais je pars du principe que si j’oublie 6 mois plus tard ce que j’ai lu, ce que je n’ai pas eu le choc intérieur que je voulais avoir. Choc que j’ai eu en lisant Don Miguel.
Vois-tu, nous grandissons tous avec un tas de croyances. Comme je le disais, nous recevons ces croyances de tout azimut : nos parents, nos frères/sœurs, nos amis, les professeurs, la société,… Et cet ensemble de croyance, fais de nous, ce que nous sommes. Il constitue ce que nous appelons notre personnalité. Il constitue nos buts, nos objectifs, notre façon de vivre et de réaliser nos rêves. Parmi ses croyances, nous en avons certaines que l’on nous a appris pour nous éduquer, d’autre que nous avons choisies de notre propre gré, et d’autres qui se sont glissées de façon insidieuses sans même que l’on s’en rende compte. Et nous avons fait notre bonhomme de chemin, avec un système de croyance qui nous était propre, cherchant d’une certaine façon à établir auprès d’autrui (et de nous même) notre vérité. Nous frottant parfois aux disputes en voulant à tous prix avoir raison. Ce qui est normal, puisque c’est ce que nous croyons.
Par exemple, ma mère m’a toujours répétée que « non, vraiment, on ne porte pas du marron avec du noir ». C’était comme ça. Et tout le temps où j’habitais chez mes parents, ce n’était même pas imaginable que de porter ces deux couleurs ensembles. Tanpis si nos chaussures n’allaient pas avec notre tenue (oui parce que des chaussures marrons avec des collants noir, c’était niètt’). Longtemps donc, j’ai grandis avec cette croyance que si je sortais avec du marron et du noir j’allais me sentir extrêmement mal. Jusqu’au jour où, habitant seule, faute de temps et d’idées, j’ai porté mes bottines marrons, avec ma robe et mes collants noirs. Et tu sais quoi ? Rien ne s’est passé. Absolument rien. Aucun regard de travers, aucune remarque. Tu dois rire en lisant ça, mais le jour où j’ai compris que je pouvais aisément associer le brun avec le noir, j’ai ouvert une nouvelle porte. 
Ce que j’ai compris en lisant les accords toltèques, c’est que ce jour là, j’avais en fait brisé une de mes croyances, créant un nouvel accord avec moi même. Je ne peux pas en vouloir à ma mère, parce qu’elle croyait réellement que le brun et le noir ne vont pas ensemble (et croit toujours d’ailleurs). C’est sa croyance, et peut être que c’était la croyance de ma grand mère aussi. Mais voilà, j’ai rompu le cycle, j’ai créé un nouvel accord, une nouvelle croyance qui m’est propre.
J’ai pris là un exemple relativement facile, des ces choses que nous faisons adultes, qui nous était interdit petit. Comme de faire la grasse mat’ ou de manger avec ses doigts. Ces règles que nous brisons avec joie en nous rendant compte que finalement, rien ne nous arrive, et que le monstre n’est pas sorti de notre assiette. Et d’ailleurs, toutes ces petites croyances ne nous font pas beaucoup de tort. 
Seulement, si le système de croyance était si facile à briser on n’en serait pas là. Je n’en serais pas là. Parmi toutes ces croyances, il y a aussi celle qui t’empêche d’avancer, qui t’empêche d’accepter de nouvelles croyances, qui t’empêche de mener des relations épanouies parce que tu es trop occupé à vouloir faire entendre raison. Ce week end par exemple, j’ai mis le doigts sur une autre croyance, celle qu’un petit garçon m’avait mis dans le crâne un jour « Toi, tu es une morue, tu es un thon et tu es une boulette ». Au delà du fait qu’il m’avait appelé par tous un tas de noms de nourriture invraisemblable, cette croyance m’a pourris la vie et me la pourris encore. Elle m’empêche par exemple de me regarder dans un miroir et de me dire que je suis jolie. Parce que je ne le crois pas. Parce que j’ai grandis avec la croyance que je suis moche. Que j’ai agis toute ma vie, en me tenant et en parlant, comme une moche, puisque c’est ce que je croyais. Je ne peux pas en vouloir à ce garçon, peut être que c’est ce que son grand frère lui disait, c’était peut être sa croyance. On aura beau me dire que ce garçon était stupide et méchant, c’est comme ça, je l’ai cru, et aujourd’hui, je dois briser ma croyance.
C’est pour ça que ce livre a réveillé en moi tant de choses. Suite à ma série d’article sur mon envie de changer de look, et cette prise de conscience que derrière cette envie se cachait surtout un complexe, je peux désormais relier ce complexe à une croyance, et briser cette croyance. Comprendre d’où elle vient, et faire mon propre cheminement. Comme avec le marron et le noir.
Aujourd’hui, j’ai décidé de m’engager à suivre les 4 accords toltèques, mais aussi, à faire le tri parmi mes croyances. Détecter celles qui m’empêche d’avancer et qui m’empêche de m’accepter. Mettre le doigt sur ces croyances qui ne sont pas les miennes mais bien celles de la société. J’ai envie de briser ces règles, ces clichés. Les empêcher de se répandre comme un virus. Ce n’est pas une révolution, ce n’est pas un challenge, c’est juste, de comprendre que vivre avec certaine croyance ne me rendront jamais heureuse. Parce que certaine croyance sont du poison pour l’esprit. Donc aujourd’hui, je m’engage à toujours faire de mon mieux, pour que ma parole soit impeccable, sans suppositions absurdes et sans en faire une affaire personnelle. J’ai décidé de retrouver ma liberté et de faire de nouveaux accords avec moi même, à commencer par celui ci : m’accepter telle que je suis.
C’est tentant, non ? Et si tu faisais de même…
Crédit photo : Maman in Portland

Article précédent Article suivant

Articles similaires

38 commentaires

  • Répondre Jean-Pierre pepeladebrouille 6 octobre 2013 à 9 h 21 min

    Il sera fait selon ta foi ( tes croyances) !

  • Répondre Marie May 6 octobre 2013 à 9 h 50 min

    Mais ouiiiiiiiiiiiii !!!!
    J'adore ton article! J'adore aussi le commentaire de Jean-Pierre, si on y regarde de plus près, toutes les "anciennes" croyances (avant qu'elles ne soient galvaudées) nous ramènent à la même chose! Nous créons nous-mêmes nos limites, nos difficultés finalement…
    Après effectivement, comme tu le dis si bien, ce n'est pas toujours simple parce qu'il y a beaucoup de croyances erronées dont nous ne sommes même pas conscients (enfin, pour ma part en tout cas), mais c'est un merveilleux chemin, qui nous permet d'alléger chaque jour notre sac à dos!
    Grosses Bises

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 10 h 02 min

      clairement !
      Je me rappelle au début, avec mon copain, je râlais toujours parce que le dimanche il dormait jusque 11h. Jusqu'au jour où j'ai eu une révélation. en fait mon père détestait qu'on fasse la grasse mat', et m'avait refilé sa croyance. Depuis que j'ai compris que franchement "on s'en fout de dormir tard", eh beh, plus de râlage inutile.
      C'est bien joli de nous dire que "la vie appartient à ceux qui se lève tôt", mais si ça nous fait juste nous lever de mauvaises humeurs.

      Comme tu dis, le voyage est long, mais il en vaut vraiment la chandelle !

  • Répondre Bulle Virtuelle 6 octobre 2013 à 9 h 51 min

    Je me complique tellement la vie avec toutes mes croyances…je vais aller faire un tour à la bibliothèque. Si tu as d'autres livres à me conseiller, je suis preneuse.

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 10 h 03 min

      Et bien là ça t'en fait déjà 3 à lire ^^
      – Le Secret
      – Ne vous noyez pas dans un verre d'eau
      – Les 4 accords Toltèques

      🙂

  • Répondre Clara 6 octobre 2013 à 10 h 51 min

    Tu es mon gourou Odile =D Non sérieusement, je t'admire, tu es très sage et lucide!
    Mon papa a lu les 4 accords toltèques sous conseil de notre docteur généraliste, il l'a offert à ma maman et je l'ai lu aussi. C'est simple, clair, très bien! C'est souvent les choses les plus évidentes qu'on ne voit pas, oublie!
    J'avais beaucoup aimé aussi "L'homme qui voulait être heureux", et cet été à Rhodes j'ai lu "Alexis Zorba" que mon papa m'avait offert pour mon anniversaire. Ca parle de la vie, la mor, l'amitié, l'amour, les femmes, les hommes, la philosophie, la religion,… C'est très intéressant! Dans un autre genre j'avais beaucoup aimé "Soufi, mon amour", mais je m'éloigne de ton sujet là =$
    Je te suis sur Pinterest, j'aime les tenues que tu sélectionnes avec soin! Ose les mettre! Si tu trouves ces filles belles avec tu le seras aussi, je te promet! Vois-toi avec els yeux des gens qui t'aiment, aime-toi aussi!

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 15 h 54 min

      Ton gourou ? Rien que ça ? Lol
      Ca fait beaucoup de livre à lire ^^
      Je commence doucement à sortir de ma coquille de looks. Hier je me suis ahceté un pull à paillettes, bien brillant, bien voyant ^^ C'est décidé, je ne me cache plus !

    • Répondre Clara 6 octobre 2013 à 16 h 07 min

      Haha =D Mon guide spirituel!
      Je les ai adoré et te les conseille =D
      Doucement mais sûrement! Oh trop bien,je veux voir *_* Tu n'as pas envie de faire un article plus tard avec tes nouveaux achats du oi plus affirmé? =$ Je sais que tu ne veux pas te montrer sur le blog, mais tu peux cacher ta tête, ça donnera du courage à certaines et des idées =$
      Et je suis curieuse d'en savoir plus sur ton amie qui fait du relooking ^_^

  • Répondre Eclectik Girl / Anya 6 octobre 2013 à 11 h 45 min

    Merci pour ces conseils lectures, c'est vrai que ces livres peuvent être d'un grand secours,

    celui qui m'avait marqué, c'était "Le guerrier Pacifique" de Millman.
    également " conversation avec Dieu" de Neale Donald Walsch, même si je ne suis pas croyante, ça ouvre un grand champs de réflexion.

    Je note les 3 :
    – Le Secret
    – Ne vous noyez pas dans un verre d'eau
    – Les 4 accords Toltèques

    A bientôt ^^

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 15 h 54 min

      Avec grand plaisir
      Je notes ces lectures pour plus tard.

  • Répondre Diamant sur longle 6 octobre 2013 à 13 h 39 min

    Article très intéressant.
    Cela donne à réfléchir, je n'ai jamais jamais songé à lire des livres de dév perso, non pas que je songeais ne pas en avoir l'utilité, bien au contraire, on à tous des problèmes de confiance en soi, et à certains moments plus que d'autres, mais après tout pourquoi pas ! Je me laisserai peut être tenter !

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 15 h 55 min

      Certains apprennent bien des livres, d'autres non. Mais si on essaye pas on ne saura jamais.
      En tous cas, moi j'en apprends beaucoup !

  • Répondre Nyfea 6 octobre 2013 à 13 h 52 min

    Comment te dire??
    C est exactement ce que je recherche en ce moment parce que je me pourrie la vie
    Et quand on te lis odile ca parait si simple tu as l air si bien, je t'envie je t assure!!!
    J'ai lu plein de livre de developpement perso : changer de vie / avoir confiance en soi et compagnie…
    Ca me poursuit depuis que je suis ado, d'ailleurs c est marrant ce post car hier j'y pensais, je pensais à la cause aussi (mon père en partie) et je me suis mise à chialer comme une conne car pour le moment j'ai pas reussit à trouver l issu pour aller mieux.
    Et du coup tout découle de ca: dont mon mal etre au travail par exemple et le fait que je ne sache pas qui je suis

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 15 h 58 min

      Oh non, non ne m'envie pas. Tout ce que j'essaye de faire c'est d'ouvrir la voie de la réflexion, parce que je réfléchis beaucoup, et que parfois, on ne réfléchis pas correctement.
      J'ai encore beaucoup de chemin à faire, mais si j'y arrive, tu peux y arriver aussi !

      Je crois qu'il ne faut pas toujours savoir pourquoi on n'est pas bien. Le but est d'aller mieux, et chercher sans cesse les réponses dans le passé, peuvent aider au début, mais si on avance pas, y faut chercher ailleurs, et aller de l'avant 🙂

      Tu trouveras qui tu es, commence déjà par te demander ce que tu veux. Et c'est déjà faire un grand pas en avant. Moi c'est ce que je fais depuis mon retour de vacances, je me dis "dans le fond, qu'est ce que MOI je veux".

    • Répondre Nyfea 25 mars 2014 à 20 h 51 min

      Je n avais pas vu ta reponse et je te remercie pour ce paragraphe 🙂

  • Répondre LandClochette 6 octobre 2013 à 17 h 28 min

    à force de voir ta nouvelle façon de "vivre" de voir la vie, les choses suite à la lecture de livre ça me donne des idées pour mon homme qui lui voit une psy depuis plus de 6ans ça pourrait vraiment lui faire du bien et enfin se sentir bien dans sa peau et dans sa vie; quoique depuis notre mariage il y a un mois il semble (et le dit lui aussi) plus apaisé il a peut être trouver sa solution (notre famille)
    et sinon moi à chaque fois que je vois les photos de toi sur instagram je te trouve très jolie avec un très beau corps et aussi que tu t'affirmes vraiment dans tes tenues et j'adore ça, ton côté féminine avec son petit côté rock est superbe <3

    • Répondre Odile Sacoche 6 octobre 2013 à 19 h 43 min

      Alors ça, c'est vraiment adorable. Ton compliment me va droit au coeur.
      Comme je dis plus haut, j'apprends beaucoup des livres mais cela ne marche pas pour tout le monde. Je sais que par exemple ce n'est pas une solution pour ma soeur qui elle a besoin de voir quelqu'un, d'avoir un échange.
      Moi j'aime réfléchir tranquillement ^^

  • Répondre Karosweet TheBeautyLife 6 octobre 2013 à 21 h 22 min

    Quand je te lis je me recentre toujours un peu sur moi même. Tu mets des mots sur certains de mes sentiments, exprimés ou pas. Tu mets le doigt là où j'ai besoin de le mettre moi même. Tu me permets d'avancer. Et pour ça je te remercie ma bichette.
    Des bisousssssssssssss <3

    • Répondre Odile Sacoche 7 octobre 2013 à 17 h 37 min

      Et bien de rien, c'est dès lors une sorte de récompense pour moi 😉

  • Répondre Isabella SoOhCliche 7 octobre 2013 à 10 h 07 min

    Cela m'a fait repenser à la lecture de ce livre et je crois pouvoir dire que j'ai plus apprécié ton résumé très clair et personnel que la lecture du livre en lui-même 🙂 A méditer et appliquer à ma propre vie – une bonne piqure de rappel que ton billet. Ton exemple du noir / marron m'a fait sourire car il est très juste et laisse à penser combien de telles croyances rapportées à des domaines plus graves peuvent nous entraver…

    • Répondre Odile Sacoche 7 octobre 2013 à 17 h 38 min

      Ouh ! Merci 🙂
      Depuis samedi je décortique toutes mes croyances, c'est un peu hallucinant ^^

  • Répondre Willow Weeps 7 octobre 2013 à 21 h 24 min

    Le secret à été une révélation pour moi (une parmis tant d'autres). Et pour les accords toltèques, ma mère m'en a beaucoup parlé mais je n'ai encore jamais pris le temps de le lire (je vais m'y mettre du coup).
    Ton article m'a beaucoup touché, je me reconnais dans ce que tu dis et j'ai le même désir de comprendre pour changer et avancer.

    • Répondre Odile Sacoche 8 octobre 2013 à 19 h 18 min

      Le Secret, ce livre est incroyable. Mais les Accorods Toltèques me bouleversent encore plus. D'ailleurs je suis en train de le relire (oui pr la 2 eme fois en 1 semaine slol)

  • Répondre Heroysa Monster 7 octobre 2013 à 21 h 41 min

    Je découvre ton blog via cet article qui me permet de réfléchir moi aussi sur mes croyances. Je pense qu'il y en a beaucoup, qui me parasite l'existence, je vais donc certainement lire les livres que tu conseil.

    • Répondre Odile Sacoche 8 octobre 2013 à 19 h 18 min

      Contente d'avoir pu te faire réfléchir, et courage avec tes croyances 🙂

  • Répondre Amanda 8 octobre 2013 à 5 h 47 min

    Moi j'ai eu une claque samedi à la conférence TEDx La Rochelle grâce à l'intervention d' un coach mental,sur le changement de vie, la prise de risque que notre cerveau nous "empeche de faire" par peur en nous faisant croire qu'on est pas si mal finalement. J'espère en avoir d'autres de claque alors je note ces 3 titres de bouquins, peut être que je les lirai ::)

    • Répondre Odile Sacoche 8 octobre 2013 à 19 h 19 min

      La prise de risque, c'est tout à fait ça.
      Alors qu'au final, les risques ne sont pas toujours si grand

  • Répondre Xel0u le l0up 8 octobre 2013 à 8 h 31 min

    Moi, je crois que je n'ai pas confiance en moi… Et du coup, c'est vrai, je n'ai pas confiance en moi… Mais je le sais, j'en ai conscience, j'arrive juste pas à passer outre… Après, c'est clair que ce n'est pas facile, sinon, il suffirait de claquer des doigts pour changer et évoluer…

    • Répondre Odile Sacoche 8 octobre 2013 à 19 h 21 min

      Je pense en effet que lorsqu'on croit des choses sur soi, du genre physique ou psychique, on se "meut" (ouais du verbe mouvoir) de cette façon. Comme penser qu'on est moche, on agira comme une moche. etc…

  • Répondre Nolwenn 8 octobre 2013 à 8 h 49 min

    Les croyances nous font et bien souvent, venues de notre éducation, ces croyances sont limitantes et nous empêchent d'avancer plus tard dans notre vie. Pour les briser il faut accepter de prendre le risque, ce que beaucoup de gens n'arrivent pas à faire, bien malheureusement pour eux.
    Certains livres de développement personnel sont très bien faits, beaucoup se répètent et certains se contredisent.
    Le problème de la thérapie psy est qu'en effet elle est coûteuse. D'autres thérapies dites courtes telles que l'hypnose ou l'EMDR permettent de dépasser certains blocages (parfois liés à toutes ces croyances) et en un laps de temps relativement court.
    Et de toute façon, nous décidons de tout dans notre vie même si ce n'est que minime. A nous de changer nos décisions pour changer notre vie. Nous sommes maître de tout ce qui nous concerne.

    • Répondre Odile Sacoche 8 octobre 2013 à 19 h 22 min

      Voilà Voilà, c'est exactement là où je voulais en venir 🙂

  • Répondre Cath 9 octobre 2013 à 11 h 55 min

    Merci Odile , mille mercis pour cet article, ce partage d'élan, cette bouffée d'optimisme que tu nous offres à travers ton article. Ton blog est une vraie inspiration pour moi, ravie de te connaître. xoxo

    • Répondre Odile Sacoche 10 octobre 2013 à 14 h 30 min

      Merci beaucoup, je suis très touchée par tous ces compliments

  • Répondre Sandra Loutre 17 octobre 2013 à 9 h 43 min

    Bonjour Odile,
    Ça fait un moment que je lis tes articles, et ils m'ont souvent fait penser à un livre que j'ai lu et adoré. Aujourd'hui, en lisant l'histoire du petit garçon et de comment il t'avait amené à forger la croyance que tu étais moche, et donc par la suite à te comporter comme une moche, je me suis dit "Là, il faut vraiment qu'elle lise ce livre".
    C'est un livre assez court, personnellement je l'ai lu en un trajet d'avion. Il est agréable à lire et est dans la lignée de tes réflexions et lectures existantes. C'est "L'homme qui voulait être heureux", de Laurent Gounelle.
    Je te le conseille vivement. Tu disais qu'il y a certains livres qui marquent et auxquels on repense régulièrement dans des situations de tous les jours, eh bien pour moi c'est ce livre-là.
    Passe une excellente journée !
    Sandra

    • Répondre Odile Sacoche 17 octobre 2013 à 18 h 23 min

      Salut Sandra !!
      En fait tu sais quoi ?
      Je l'ai lu ce livre. Je l'ai beaucoup aimé.Beaucoup Beaucoup. Je l'ai trouvé joli, mais trop romancé à mon goût.
      Disons que je n'ai pas autant retenu d'enseignement.
      Comme quoi, hein, d'une personne à l'autre 🙂

  • Répondre Elodie 19 janvier 2014 à 2 h 30 min

    Bonjour Odile,
    Je suis nouvelle lectrice depuis déjà quelques moi (mais pas vraiment assidue)… et pourtant ce soir, je suis retombée sur ton site (via Instagram) et sur cet article…
    Je n'ai rien d'autre à dire que WAOUUUUU !
    C'est comme ci cet article avait été écrit PAR moi ou POUR moi… c'est exactement le chemin sur lequel je suis depuis environ 1 an !
    Notamment depuis que j'ai lu "L'Estime de soi" des Editions Jouvence… c'est également un livre de développement personnel qui m'a fait comprendre un certain nombre de choses… notamment pourquoi je suis comme je suis !
    "L'Estime de soi" est un livre tout riquiqui qui se lit très rapidement mais qui fait un effet boeuf !

    Bravo pour cet article, ce n'est pas tout le monde qui est capable d'une telle remise en question.
    Ma satisfaction personnelle est de faire mon bonhomme de chemin toute seule comme une grande, en prenant le temps de comprendre comment et pourquoi et aussi en m'acceptant comme je suis et non en étant comme je pourrais plaire aux autres !

    Je suis toujours à la recherche de livre de développement personnel donc je pense que je vais me pencher sur les livres dont tu parles.

    Bonne chance pour la suite et au plaisir de connaitre ton évolution
    Elodie

    • Répondre Odile Sacoche 19 janvier 2014 à 9 h 02 min

      Merci d'être passée et d'avoir pris le temps de m'écrire ce commentaire 🙂
      Je ne connais pas le livre dont tu parles mais je vais y aller voir de plus près.
      Je lis toujours énormément, notamment un livre super sur le subconscient.
      Je ferai toujours pas de mes réflexions ici avec plaisir ^^

    Laisser un commentaire