Beauté

Mon histoire d’acné 4 ♥ Parlons un peu

8 août 2014 by
Cette semaine, j’ai eu mon rendez vous chez ma nouvelle dermato et la personne à qui je voulais parler en premier c’est toi. C’est parce que j’ai repris le goût de t’écrire. Et puis, tu comprends, tu suis mes histoires depuis le début alors… Cet article sera un peu différent des autres car je ne vais pas parler de routine à proprement parler mais plutôt de ce qui a été dit. Et puis surtout je ne vais pas te faire de photos non plus parce que j’ai fait une énorme poussée d’acné la semaine passé et même si j’essaye de faire face à mes complexes, cela reste quand même un gros travail que de se prendre en photo avec des vilains trucs rouges sur la tronche.
J’ai été un peu bousculé pendant ce rendez vous avec ma nouvelle dermato et peut être que c’est ce que j’avais besoin. Nous avons parlé d’acné oui, mais pas que. De complexes. Des mes émotions face à mes vilains boutons, du fait que je leur accordais bien trop d’importance. Ce n’est pas nouveau, sinon cela ne serait pas un complexe. Il y a une phrase que ma dermato m’a dit et que je me répète depuis, c’est que mes boutons ne sont pas ce qui me rend belle. Dans le sens qu’être beau, c’est un tout. Être bien dans sa peau c’est un tout. Ça commence par plein de choses : le sommeil, l’hygiène de vie, la confiance en soi, le lâcher prise. D’ailleurs toi et moi nous savons bien que je suis en plein « travail d’acceptation et de zenattitude ».
Je suis arrivée là avec une idée en tête : je voulais qu’elle me trouve une solution purement bio et naturel, ou qu’elle me dise un truc du genre « han mais c’est pas bien grave ma bonne dame, une petite huile de noisette et le tour est joué » mais c’est un autre discours qu’elle a tenu. Celui d’un médecin certes, mais celui d’une personne qui a vu à quel point j’étais devenue complexée. Elle m’a plutôt dit : « Si vraiment ça vous complexe, si c’est à ce point, et je peux comprendre qu’à 30 ans on en a ras la casquette, et bien il faut se donner les moyens de guérir ». Je ne voulais pas forcément passer par la case antibiotique, crèmes fortes, tout ça. Traitement finalement. Mais elle a ajouté : « Quand on a un complexe, on se sent mal. Comme on se sent mal, le corps va mal. On est stressé. On dort pas bien, on est déprimé. Et nous, ce n’est pas ce qu’on veut. On veut rentrer dans un cercle vertueux. Il n’y a que des solutions, et ce que vous voulez, c’est vous sentir mieux, non ? L’enjeu est important vous ne croyez pas ? « 

Me sentir mieux. Sortir sans maquillage. Avoir une peau nette. Reprendre confiance. Oui, l’enjeu est important.

Je ne sais pas si son discours m’a convaincue, mais je pense qu’il m’a suffisamment convaincue pour accepter de commencer les produits qu’elle me proposait (et donc pas de l’huile de noisette). D’une certaine façon, elle a raison, l’enjeu c’est de me sentir bien. De reprendre confiance en moi. De régler cette satané histoire d’acné. Celle qui me rend la vie un peu difficile 3 semaines par mois depuis que j’ai 13 ans. Et surtout, j’ai un jour lu quelque chose qui disait : « C’est en faisant ce que tu as toujours fait, que tu auras ce que tu as toujours eu ». Cela veut dire beaucoup je pense…
Donc voilà, je suis repartie avec une crème antibiotique à appliquer jusqu’à la fin de mes vacances. Ensuite, à mon retour et l’exposition au soleil étant finie, il y aura une autre crème à ajouter ainsi que des antibiotiques par voie orale. Je lui ai fait part des témoignages de certaines concernant les antibio : que ça fonctionne et dès qu’on arrête ça revient. Mais elle a ajouté à cela que souvent les dermatos prescrivent ça sans autre crème, sans traitement, sans suivi, sans rien. Juste les pilules. Elle m’a déjà proposé une autre alternative si jamais ce traitement ne fonctionne pas d’ici quelques mois, mais j’avoue que je ne suis pas encore prête de parler ni même de penser à cette alternative là (ça commence par Roa et ça finit pas Cutane). J’ai envie de me dire que cette fois ça va fonctionner.
Je lui ai parlé de ma routine vite fait, elle m’a dit que je pouvais me nettoyer le visage 2 fois par jour avec un gel nettoyant doux (le matin je ne faisais quasi plus rien, que de l’eau) car je cite : « Si vous faites la vaisselle à l’eau les assiettes sont toujours sales et puis chez vous, le problème c’est pas le savon ». Pas faux. Je peux toujours utiliser mon gel d’aloe vera pour hydrater mes joues mais elle m’a assurée que les 2 nouvelles crèmes n’étaient pas sensibilisantes (contrairement au Différin). Quoiqu’il en soit, je sens qu’elle me suit bien puisque je dois déjà prévoir un nouveau rendez vous fin septembre.
A part tout ça, voici d’autres prescriptions :
– faire du sport 
– être zen
– éviter les sucres (car mon acné est inflammatoire et elle pense que le sucre n’arrange rien)
– utiliser du maquillage non comédogène

Pour en revenir au maquillage d’ailleurs, elle m’a félicitée de me maquiller. Preuve que je me prends en main, que je ne laisse pas tout ça prendre le dessus sur moi (du moins, pas complètement).

Comme je te le disais j’ai été un peu bousculée pendant ce rendez vous et je pense que ce n’est pas si mal. Je pense que l’idée à retenir de cet séance c’est que c’est à moi de prendre mon destin en main. Soit je peux laisser mon problème m’envahir, soit je peux penser aux solutions. Je repense à sa phrase « ce ne sont pas vos boutons qui font votre beauté » suivi de « plus vous porterez votre attention dessus, pire ce sera ». Si on combine les deux, je comprends que je dois apprendre à me focaliser sur ce qui est beau chez moi. Faire taire mon petit démon intérieur. Prendre encore plus de plaisir à me faire belle, à prendre soin de moi. Et pas que physiquement, mentalement aussi.
La suite, et ça aussi elle me l’a dit, la patience et le temps nous le dira !

Ne laisses pas ton acné te ternir

♥ ♥ ♥

Montage photo réalisé par mes soins
Crédit du fond photo utilisé

Article précédent Article suivant

Articles similaires

32 commentaires

  • Répondre Anonyme 8 août 2014 à 20 h 54 min

    très bel article. j'espère que les antibiotiques marcheront. moi aussi j'ai des poussées de boutons qui me complexent à 27 ans. En fait, quand il n'y a plus de boutons, il y a toujours les marques rouges… et elles me complexent aussi ! Quand j'ai essayé d'en parler à des amis, tous ont été surpris que j'y attache autant d'importance (en même temps, s'ils me voyaient sans fond de teint!). J'ai peur d'aller voir un dermato qui ne comprenne pas, ou alors qui sorte direct l'artillerie lourde (quand j'en ai parlé à mon généraliste, il m'a dit que diane 35 était de nouveau disponible mais étrangement, je m'en passerais bien). Tout ça pour dire que ça fait du bien de savoir que l'acné touche d'autres femmes, et je te trouve très courageuse. Moi aussi, je vais travailler à plus d'acceptation. bon courage pour la suite !

    • Répondre Odile Sacoche 8 août 2014 à 21 h 17 min

      Pour ma part, étant ado, j'ai toujours cru que passé 25 ans ça partirait tout seul.
      J'ai 30 ans, mes hormones sont stables (je pense) et j'ai tjs de l'acné. Clairement, ça part pas tout seul et tout ce que j'ai essayé depuis n'a pas fonctionné.
      Je sais que certaines pilules aident, mais je prends déjà une de ces pilules donc la solution vient d'ailleurs.
      Merci en tous cas, de me dire que je suis courageuse, j'essaye en tous cas. Et partager, ça fait du bien 😉

      Bon courage à toi aussi !

  • Répondre Ariane Piot 8 août 2014 à 21 h 05 min

    Les antibios ont marché pour moi, mais malheureusement ce n'est que du court terme (désolée :/) : dès que tu arrêtes, tout revient…
    Courage, on s'en sortira !!!

    • Répondre Odile Sacoche 8 août 2014 à 21 h 18 min

      Oui chez certaines c'est le cas en effet.
      Mais as tu utilisés les antibitos par voie orale ? Seul ? Combiné avec des crèmes ?
      Je pense que tout ça joue aussi.
      En tous cas j'ai envie d'y croire !

  • Répondre Serena 8 août 2014 à 21 h 06 min

    Hello, j'avais envie de te laisser un petit commentaire (ou un grand) car ton article me touche beaucoup ! J'ai longtemps bataillé contre l'acné, ma peau n'est pas parfaite aujourd'hui, loin de là, mais elle va mieux. J'ai pris des antibio…. pendant 9 mois ! Le premier n'a pas bien marché, le second a parfaitement fonctionné : peau nickelle. Cet été j'ai juste des crèmes à appliquer et pour l'instant, c'est le miracle… je dois avoir un spot sur le visage qui est tout petit. Ma peau n'est toujours pas parfaite, j'ai encore des kystes sous la peau et des cicatrices mais c'est une belle victoire pour moi 🙂 Il y a forcément un moment où ça fonctionne, il faut y croire 🙂

    • Répondre Odile Sacoche 8 août 2014 à 21 h 19 min

      Je ne cherche pas a avoir une peau parfaite, mais une qui me laisse en paix lol
      Ma dernière poussée d'acné m'a empêchée de dormir par exemple, tellement cela me faisait mal.
      Donc là trop c'est trop ! Maintenant ça suffit ! Ouste, du balais les boutons, vous n'êtes pas désirés sur mon territoire visagesque ! 🙂

      On tu as raison, il faut y croire !

  • Répondre Risa martin@ masque visage maison 8 août 2014 à 21 h 22 min

    très bel article. j'espère que les antibiotiques marcheront.

  • Répondre EmptyProducts France 8 août 2014 à 22 h 13 min

    Très bel article.
    Cet article m'a vraiment touché !

  • Répondre Karosweet TheBeautyLife 8 août 2014 à 22 h 41 min

    Tu sais mon petit bouchon, combien je suis sensible à ce que tu peux nous livrer et nous raconter.
    Je trouve que ta dermato a eu les mots justes et elle me fait repenser à ce que l'on m'a dit un jour et qui justement cette semaine est ressorti parce qu'on m'a fait un compliment sur l'accord make-up + blouse + vernis.
    Une vendeuse de robe de mariée (ça ne s'invente pas !!) a dit un jour à la copine que j'accompagnais (c'était pour elle la robe) que je savais mettre en valeur mes atouts pour faire oublier mes défauts. Je le fais naturellement, inconsciemment, mais cette dame de l'époque et une de mes collègues cette semaine, qui te disent cela mais ça fait un bien fou et pourtant tu le sais j'ai de la rosacée et je suis ronde et j'ai du psoriasis… Mais faire ce que je fais, me sentir belle à travers ces quelques détails me font oublier tout le reste.
    Je pense sincèrement que tu peux y arriver, parce que tu as un très joli visage, de très jolis cheveux, de jolies formes, que tu t'habilles pour te mettre en valeur… Mon chat tu as plein de qualités, tu es belle à l'intérieur et à l'extérieur et tu irradies… Je te promets que chaque fois que je t'ai vu je n'ai jamais fait attention à ta peau mais j'ai vu dans tes yeux, la belle personne que tu es dans ton cœur.
    Plein de bisous ma puce. <3

    • Répondre Odile Sacoche 9 août 2014 à 7 h 38 min

      Ce que je trouve dingue, c'est comme on peut vite oublier tous les compliments qu'on nous fait pour ne garder que les critiques.
      Ces dernières semaines si bien niveau poids que acné, je ne vois plus que les critiques.
      Parfois, j'aimerais me lever un matin ave cun tout nouveau cerveau, complètement reprogrammé, et dire bye bye aux complexes.

      Merci en tous cas pour tes mots, ça me touche beaucoup.

      <3

  • Répondre Anonyme 9 août 2014 à 9 h 04 min

    Merci pour ton super article ! Clairement je ne te conseille pas les crèmes "fortes" et les antibios par voie orale, pour ma part ça m'a clairement empiré ma peau … et de plus j'avais des crampes d'estomac (pas très cool donc) Il me semble qu'on m'avait prescrit la crème Epiduo (je ne sais plus exactement le nom) et elle contenait du peroxyde … Je te laisse imaginer comme ça peut abîmer la peau …
    J'ai essayé aussi l'homéopathie mais ça n'a pas marché du tout. Du coup je ne savais plus trop ce qui était bon pour moi : naturel ou chimique ? Mon dermato m'a finalement prescrit du Curacné, sur moi il n'y a que ça qui a fonctionné. Il me reste des cicatrices car je suis à la fin du traitement, j'espère que cela ne revienne pas …
    En tout cas bon courage en tout cas pour ton acné !

    • Répondre Odile Sacoche 9 août 2014 à 11 h 14 min

      Disons que la je suis partie pour un traitement 🙂 donc je ne vais pas faire machine arrière
      et surtout que j'ai déjà essayé les manières douces depuis… Depuis que j'ai 13 ans !
      Donc bon… Là…. un changement s'impose !
      Mais merci pr tes conseils 🙂

  • Répondre Bulle Virtuelle 9 août 2014 à 9 h 24 min

    Ton article est très touchant et j'espère que ce nouveau traitement marchera et surtout que tu arrives à te sentir mieux et à oublier ces fichus boutons. J'ai eu de l'acné jusqu'à mes 25 ans et j'ai eu beaucoup de mal à vivre avec le regard des autres alors qu'ils ne regardaient pas forcément mes boutons. Les produits naturels et une alimentation moins riche ont réussi à améliorer l'état de ma peau. Bon courage.

    • Répondre Odile Sacoche 9 août 2014 à 11 h 15 min

      Je ne sais pas si c'est vraiment le regard des autres. Si d'une certaine façon mais surtout mon propre regard. Mais clairement il a été démontré que je suis trop sévère avec moi même. Faut que ça change tout ça !

  • Répondre Porcelaine 9 août 2014 à 9 h 45 min

    Tes mots me font écho et me touchent beaucoup, je ne souffre pas d'acné, mais d'eczéma (et ça me complexe).
    Ce n'est pas le même mal mais au final c'est quelque chose qui se voit sur notre peau.
    Ta dermatologue semble vraiment bien. C'est important d'être comprise et accompagnée par son médecin.
    J'espère que ton traitement va fonctionner et t'aider à aller mieux au quotidien.

    Des bisous

    • Répondre Odile Sacoche 9 août 2014 à 11 h 16 min

      Eczema, acné, psoriasis, poids,… un complexe est un complexe et les mots de ma dermato sont valables pour tous !
      Donc essaye de te dire la même chose que je me dis "ne donne pas de pouvoir à ton eczema car ce n'est pas lui qui fait ta beauté"

      (sinon as tu déjà pensé à tester l'aloe vera ? pcq je crois que chez certaine ça fait des miracles)

    • Répondre Porcelaine 10 août 2014 à 17 h 01 min

      Merci pour ta réponse. 🙂
      L'Aloe-vera, pas miraculeux sur moi, mais c'est vrai que ça hydrate bien et assoupli la peau 🙂

  • Répondre Sib 9 août 2014 à 17 h 54 min

    Ça fait du bien de se faire un peu bousculer ^^ J'ai de l'acné hormonale et je sais très bien qu'il n'y a pas de solutions miracles. Enfin il y en a une mais que je refuse. Donc j'assume ! Je préfère de l'acné d'acné que des hormones de synthèses. J'ai une peau à imperfections depuis toujours ! C'est comme ça. J'ai d'ailleurs eu le fameux médicament qui commence par Roac 😉 Tout est revenu au bout de 3 ans. Donc maintenant je prends soin de moi. Je vais essayer d'arrêter de fumer. Je mange mieux. Mais surtout je lâche prise et ça fait un bien fou !

    • Répondre Odile Sacoche 13 août 2014 à 19 h 31 min

      C'est chiant en effet cette histoire d'homone
      D'autant que pour ma part je prends déjà une pilule qui est censé stabiliser ce problème
      Je verrai avec les antibios !

  • Répondre Illyria 9 août 2014 à 21 h 15 min

    Il est beau et touchant cet article, merci! Et ta dermato a raison, il ne faut pas complexer, tu es comme tu es, et puis voilà. Enfin c'est ce que je me dis perso, j'ai de l'acné, je ne sais pas pourquoi, mais j'en ai, même si je prends bien plus soin de moi et de ma peau que la plupart des gens, que je mange mieux que la plupart des gens, que j'ai une hygiène de vie plus saine, mais ma peau a décidé de me faire chier, donc tant pis j'assume. Je ne vais pas complexer parce que mon corps fait de la merde et que je ne comprends absolument pas pourquoi. Donc ta dermato a raison 🙂
    J'espère cependant que cet antibio marchera pour toi!

    • Répondre Odile Sacoche 13 août 2014 à 19 h 32 min

      C'est ça qui est fou. Quand on a une hygiène de vie correcte … Bon c'est vrai que je devrais bouger plus et manger moins de sucre, mais c'est pas non plus comme si je passais mes journées affalées dans mon canap en me gavant de frites !
      Mais oui, je dois vivre avec ça pour le moment puisque je ne sais pas le changer actuellement

  • Répondre Anonyme 10 août 2014 à 18 h 48 min

    Courage… on a tous des complexes qui nous gâche la vie, toi l'acné, moi des kilos en trop, dont je n'arrive pas à me débarrasser depuis plusieurs années et je n'ai que 21 ans… Il faut dire que je ne fais pas forcément ce qu'il faut, je suis une bonne vivante, une grande gourmande qui aime les plats bien servi et les choses qui ont du goût, et puis le stress la fatigue et les emmerdes je les gère plutôt bien mais je mange et après je culpabilise… Ma nutritionniste m'a fait perdre 10 kg en réduisant mes quantités et en me donnant des conseils simples… Kilos que j'ai quasiment intégralement repris… Études, famille, fatigue, prob de santé… La totale, du coup j'ai repris mes mauvaises habitudes, j'ai lâchée prise. J'aimerais me reprendre en main mais je n'y arrive pas. Bref je voulais parler de toi et j'en reviens à parler de moi.. La honte. C'est certainement que j'en avais besoin . J'espère en tout cas que cette solution qui ne te plaisait pas trop a la base t'aidera a te sentir mieux. Bon courage.
    LolaLilou

    • Répondre Odile Sacoche 13 août 2014 à 19 h 35 min

      J'ai aussi quelques petits kilos qui m'ennuient, donc je comprend bien ce que tu ressens.
      Ne t'inquiètes pas de parler de toi c'est que tu en avais besoin. Je n'ai pas la solution pour ton acceptation de kilos, car j'en suis là moi aussi. Mais je regarde els vidéos de Byron Katie, justement celle "'I'm fat" et ça me fait beaucoup de bien.
      Il ne sert a rien de continuer a se torturer sur les choses qu'on ne peut changer actuellement, sans savoir si notre futur sera mieux 🙂

    • Répondre LolaLilou 17 août 2014 à 12 h 16 min

      Merci de ta réponse, ça fait du bien de voir qu'on est pas seule. J'adore ton blog il me fait du bien. 🙂 MERCI

  • Répondre A Matter of Beauty 12 août 2014 à 8 h 51 min

    Elle m'a l'air cool ta nouvelle dermato, elle t'a assez vite cernée en tout cas. J'espère qu'avec ce traitement et ton hygiène de vie améliorée, tu verras des résultats encourageants. Je te souhaite vraiment d'arriver à mieux t'accepter et à suivre ces quelques conseils prodigués là, au-dessus, dans ton article parce qu'au delà des boutons, les enjeux sont très importants comme elle l'a dit. Se sentir bien dans sa peau et dans sa tête, c'est un bel objectif à atteindre. 🙂 Courage Odile!
    Bisous

    • Répondre Odile Sacoche 13 août 2014 à 19 h 36 min

      Oui tu as raison. Enfin elle a raison
      Pour la suite comme tu dis : courage et patience

  • Répondre Anonyme 3 septembre 2014 à 1 h 37 min

    Hello, je lis ton blog depuis quelques temps et je me pose la question, pour l'acné, as-tu changé ton alimentation? Plus de sucre et plus de produits laitiers? je sais que ça peut ressembler à une punition mais ça marche, vraiment. Les produits laitiers, c'est un dermato tout ce qu'il y a de plus traditionnel qui m'en a parlé en 1er, et dis-toi que j'avais de l'acné tout en étant sous Diane 35! (et je suis passée par tout le circuit à l'adolescence, antibio, roaccutane, crèmes et lotions) Depuis j'ai changé de pilule, puis arrêté, et si l'acné est revenue ma peau n'a plus rien à voir avec les crises horribles d'il y a quelques années… Et surtout, je ne complexe pas! Bon, je ne sors pas sans un minimum de maquillage mais je ne me sens pas moche, tout le monde a des défauts, et les peaux à boutons vieillissent moins vite et marquent moins 😉 Courage 🙂

    • Répondre Odile Sacoche 11 septembre 2014 à 19 h 15 min

      Niveau des sucres j'essaye de diminuer mais c'est difficile car c'est une vraie drogue pour moi.
      Niveau lait j'en consomme que très peu.
      Et enfin je suis sous Yaz qui est une pilule favorable pr l'acné normalement.
      Mais avec le nouveau traitement ça commence déjà à aller mieux 🙂

  • Répondre Anonyme 1 octobre 2014 à 23 h 27 min

    Je tenais à te remercier pour cet article. Je suis moi-même en ce moment en phase d'acné bourgeonnante qui revient (après plusieurs années libres) et je dois avouer que je suis rentrée dans un vrai cercle néfaste. Impossible de sortir de chez moi, des pleurs incessants, une obsession pour ma peau et au final, au lieu de relativiser, je me rends juste malade. Et le pire c'est la honte que j'ai, de faire un scandale pour "si peu" (j'ai eu une fracture des cervicales -et d'autres os et organes- et j'osais sortir de chez moi malgré une énorme minerve que je ne pouvais jamais enlever -pas même pour la douche, je te laisse imaginer le sentiment de crasse-) mais c'est plus fort que moi. En fait, je pense qu'il faut lâcher prise en effet, se détendre, faire du sport et continuer à vivre…mais qu'est-ce que c'est difficile quand on commence à se détester et que l'acné augmente ce sentiment. Donc merci d'avoir su mettre des mots sur mes pensées, sur mes peurs, angoisses. Merci de tes conseils. Merci vraiment. Je me sens tout d'un coup, terriblement moins seule dans ce combat et surtout…j'ai le sentiment d'être comprise. Parce que ceux qui n'ont jamais eu d'acné, ne peuvent pas imaginer combien cela touche le moral et notre vision de nous-même. Donc voilà, merci !

    • Répondre Odile Sacoche 5 octobre 2014 à 9 h 09 min

      Merci à toi pour ton commentaire que j'ai lu de grand matin après avoir passé une mauvaise nuit.
      Je suis contente de pouvoir donner du courage via mes articles parce que c'est vrai qu'on se sent mal, seul, incompris.
      Mais heureusement, il y a des solutions, il faut tenir bon, et surtout, cmme dit ma dermato, il ne faut pas donner son pouvoir à son acné !

    Laisser un commentaire