Article précédent Article suivant

Articles similaires

36 commentaires

  • Répondre Julie et ses futilités 19 octobre 2014 à 13 h 47 min

    Amen ! Je comprends tes perpétuelles remises en question, je suis un peu (beaucoup ?) comme toi pour ce trait de caractère !
    Concernant ton rapport au blogging, j'étais également comme toi #bis: vouloir faire le meilleur pour faire fructifier mon blog. Ce n'est pas "mauvais" en soi de vouloir en tirer des "bénéfices" quelque soit le type de benefice mais j'avais l'impression du coup de ne plus suivre l'objectif premier de mon Blog: partager et communiquer avec des tas de nanas qui partagent la même ou les mêmes passions. Si j'ai des propositions de partenariat tant mieux mais si je n'en ai pas je ne vais pas me remettre en question ! Si j'ai des commentaires désobligeants je ne vais pas nn plus me remettre en question, je les laisse dire ce qu'ils veulent…Bref, je ne me prends plus la tête. J'écris pour moi, ce que j'ai envie d'écrire et si ça plait, je suis ravie sinon tant pis…Mais j'ai remarqué qu'en ecrivant des articles qui te tiennent à coeur, ton lectorat le ressent également 🙂

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 21 min

      Je pense que les partenariats peuvent vite monter à la tête, parce qu'au début ca fait super plaisir et après on en veut plus. Mais comme toi, j'ai oublié ma raison premiere de blog : me défouler, ecrire. Puis qu'à la base je n'étais pas du tout blog beauté. J'ai pris conscience de pas mal de choses récemment ou je me dis : mais ce n'est pas moi ça

  • Répondre Olivia - GameOfBeauty 19 octobre 2014 à 14 h 56 min

    C'est le genre de remise en question que se posent beaucoup de blogueuses, moi également. Je ne suis pas particulièrement attirée par Youtube, car comme je veux devenir professeur en lycée, Youtube exposerait trop ma vie privée, et j'aurais peur que certains de mes élèves tombent sur mes vidéos.
    Par contre je suis d'accord dans le fait d'être meilleure, cela fait 1 an et 3 mois que je suis blogueuse beauté et les partenariats se sont accumulés, je reçois de plus en plus de produits gratuitement … ça me stresse, même que j'ai décidé de faire appel à quelqu'un pour changer le design de mon blog, pour le rendre plus beau et je me mets la pression pour publier plus d'articles, et investir dans un réflex alors que quand j'ai ouvert mon blog mon premier but était de partager des astuces, des conseils et des avis tout simplement et non de faire partie du TOP 10 des blogueuses les plus influentes.
    En fait je me suis rendue compte de cela il y a quelques semaines, je me suis reconnue dans ton article. J'ai ralenti les publications, et je publie quand j'ai envie de publier. Mon nombres de vues a stagné, j'ai un nouvel abonné Hellocoton tous les 36 mois, mais ça ne me dérange plus car je suis revenue à mon 1er but, bloguer par plaisir avant tout. Si j'ai des partenariats tant mieux, car ça me permet de tester des nouveaux produits et de réduire mes dépenses beauté.
    Bisou Miss et profites bien de Montréal.

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 24 min

      C'est exactement ce que tu décris : vouloir faire ci ouça pour que ce soit joli. Comme si on avait peur de décevoir qqun. Alors qu'en soit, on s'en fout bien de la déception. On s'en fout bien de ce système de stats ou de partenaires.
      Bien sur il ne faut pas cracher dans la soupe, j'ai des partenaires charmant et attentifs, mais certain moment je me met une pression inutile de ce que les gens vont bien pouvoir pensé, entre les lecteurs et les partenaires.
      De la, on écrit des choses et on fait des choses qui ne sont plus nous.

  • Répondre Parisian Koala 19 octobre 2014 à 15 h 43 min

    C'est beau ce que tu dis et je me reconnais aussi dans ton article qui est très honnête

  • Répondre Bérengère Wonderland 19 octobre 2014 à 15 h 45 min

    Ton article est criant de vérités ! Au passage je ne savais pas que tu es styliste, c'est une belle découverte, ça doit être un métier formidable mais difficile !
    Moi je trouve que tu es une grande blogueuse, vraiment ! Tu tiens ton blog depuis une éternité, tu as plein d'abonnés, de lecteurs qui t'aiment ! Et je fais partie d'eux !
    J'adore ce que tu fais, je découvre ton univers petit à petit et je dois dire que j'en suis fan ! Ta manière d'écrire est géniale et puis qui ne connais pas Odile Sacoche ?
    Alors certes, tu ne peux peut être pas en vivre ou quoi que ce soit, mais tu fais ça avec passion et ça me plait, vraiment !
    Continue comme ça 🙂

    Tendresse et baisers sucrés

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 26 min

      Et oui je suis styliste ! Je n'en parle jamais car je baigne deja dedans toute la journee, ici, c'est mon moment de détente. Comme tu dis c'est à la fois formidable / passionnant mais difficile et parfois oppressant.
      En tous cas merci, de me considérer comme une grande blogueuse qui te fait rêver. Ca me touche beaucoup et ca me met du baume au cœur de savoir que je peux moi aussi toucher ne fut ce qu'un lecteur 🙂

  • Répondre A-Mély Mélo 19 octobre 2014 à 15 h 53 min

    Je me retrouve dans ton billet… je pense qu'on passe toutes par là.
    En tout cas, continue sur cette voie, j'ai découvert ton blog il y a peu de temps et tu as vraiment une belle plume !

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 27 min

      Oui on passe toute par la, et je trouve que c'est bien de s'arrêter deux minutes et de se dire : mais qu'est ce que je suis en train de faire la ? Je serais pas moi aussi en train d'encourager une société de consommation que je dénigre parfois ?

      Et puis…. Merci!

  • Répondre Stéphane 19 octobre 2014 à 16 h 12 min

    Rah comment je suis frustré que le premier commentaire ne soit pas passé, l'inspiration a fui dans la manière de vouloir dire les idées !
    Il est vrai que c'est souvent lors de voyages qu'on arrive le mieux à se recentrer, se changer de ses habitudes, surtout laisser de côté les aspirations, pour ne repenser qu'au moment présent, et profiter de chaque instant pour se retrouver.
    Rechercher à avoir/être ce que d'autres filles ont/sont en tant que but, c'est comme un peu se voiler la face à soi-même en ne s'exprimant pas. On s'y perd à ne plus s'en reconnaître parfois.
    Avec simplicité, avec sincérité, quand tu parles de ce qui te touche, dans le ton ça se sent, et l'émotion se transmet encore plus 🙂 J'en rejoins le commentaire de Julie plus haut ^^ Le partage, c'est quelque chose que touche personnellement, et qui se répand au gré du vent à qui le ressent.

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 29 min

      Et oui les voyages ouvrent l'esprit. Même si ici je ne suis pas face à une culture imposante comme en Inde par exemple, le fait de me retrouver à vivre avec mes amis, qui vivent différemment et qui sont très sain d'esprit, me font beaucoup de bien.
      Ici je sens que la vie est simple, sans chichi, sans être ou paraître, et c'est vraiment ce que je voudrais être aussi. Ce que je dois me rappeler. Comme tu dis, c'est illusoire de vouloir être une autre !

  • Répondre Emotion Wizard 19 octobre 2014 à 16 h 32 min

    Je suis d'accord avec toi ! Mais parfois ce n'est pas hyper évident, en ce moment ma seule source de bonheur est mon blog, alors j'essaye qu'il m'en apporte plus, mais bien sûr cela ne fonctionne pas. Alors il faut essayer de rebondir, mais il va me falloir du temps je crois. Je voulais développer mon commentaire mais c'est quand même hyper public ^^ alors je vais m'arrêter la pour aujourd'hui ! si' j'y repense encore demain je finirais mon com par mail 🙂
    en tous cas, j'adorerais voir des photos de Montréal 😀

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 31 min

      Le plus dure c'est de ne pas forcer les choses. Et je te rassure un moment le blog a été une source de bonheur incroyable (quand j'étais au chômage et que je n'avais rien a faire de mes journées) mais comme tu dis, on force, et la sauce ne prend pas.
      D'ailleurs c'est comme ca pour tout dans la vie. Mais c'est dure de juste laisser les choses aller. On nous a tellement appris qu'il fallait contrôler, se responsabiliser.

  • Répondre Mnêmosunê 19 octobre 2014 à 17 h 03 min

    Je me suis fait pratiquement les mêmes réflexions après avoir lu le dernier article d'Eleonore Bridge. En tout cas bravo, ce n'est ni facile à admettre, ni facile à dire, je trouve que c'est très bien que tu aies réussi à écrire ton ressenti et tes pensées.
    Bon séjour à Montréal !

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 33 min

      J'ai aussi été interpellée par son article meme si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'elle dit car elle fut aussi une de ces blogueuses sous la controverse des partenariats. Mais en effet, j'ai lu ou entendu récemment que le web reproduisait de plus en plus ce que les magazines papiers font: trop d'info de pub et de marketing.
      Je ne suis pas sûre que j'ai envie de participer à ca, même si je l'avoue, un moment j'ai cru que c'était la voie de la réussite

  • Répondre Caro Dels 19 octobre 2014 à 17 h 33 min

    Ben tu sais quoi, tu fais partie des blogueuses qui me font rêver.
    Sinon, je me reconnais aussi dans ton article, c'est un peu pareil avec mon blog créatif, certaines blogueuses paraissent tellement au dessus, t'as l'impression que tout leur réussi, que tout ce qu'elles font est parfait, qu'elles ont une tonne d'idées vraiment trop cool… Des fois même je suis un peu jalouse. Puis je me regarde et je me dis que ce que je fais n'est pas si mal. Tant que j'y prendrais du plaisir je continuerais ! Mais la course au succès, c'est sans moi.

    • Répondre Odile Sacoche 19 octobre 2014 à 21 h 35 min

      Ben tu sais quoi? Merci, ça me touche beaucoup !
      C'est dure de ne pas se comparer. Tu vois comme tu dis ta voisine qui fait des trucs de dingue et ca a l'air tellement facile pour elle, que tu te dis que tu as raté qqch. pourquoi elle réussit ca et pas moi? En fin de compte comme je le dis, je pense qu'on chacune son domaine où on excelle, ou on en fait rêver une autre. Mais c'est peut être pas forcément sur le bon domaine que l'on s'acharne 😉

  • Répondre Karosweet TheBeautyLife 19 octobre 2014 à 21 h 53 min

    Tu sais que je t'aime comme ça mon chaton !!!
    Plein de bisous et rentre vite tu me manques !!! ^^
    Bisous chous !!! <3 <3 <3

  • Répondre Kantu (Birds and Bicycles) 19 octobre 2014 à 23 h 40 min

    Très bel article Odile, où je trouve des réponses à mes propres incertitudes bloguesques 😉
    Je me retrouve complètement dans la fille qui remet tout en question et réfléchit trop.
    Merci d'avoir partagé tes états d'âme avec nous.

    • Répondre Odile Sacoche 20 octobre 2014 à 12 h 37 min

      Je pense que ça fait partie de nos gènes feminins : de se poser trop de question.
      Iu bien de notre génération. C'est un peu pénible parfois -_-'

  • Répondre GoldenWendy Beauty 20 octobre 2014 à 7 h 26 min

    Je profite d'un moment tranquille (c'est que bébé regarde Shrek2, hihi) pour te faire signe : j'ai beau toujours te lire par ici, j'avoue manquer cruellement de temps pour commenter mes blogs favoris (dont le tien, bien sûr). Mais là il fallait que je te dise à quel point ton article m'a touchée : mon blog ne "vit pas" exactement dans le même univers que le tien, et pourtant je me retrouve aussi entre tes lignes, parce qu'au départ, je suis plus attirée par les mots que par les cosmétiques et que parfois je suis frustrée de m'en être éloignée et de me sentir "obligée" de faire passer mon dernier coup de coeur makeup avant un billet sur mes derniers états d'âme. Mais j'ai tellement creusé le sujet de la beauté sur mon blog que je suis parfois un peu effrayée à l'idée qu'un billet "hors-beauty-sujet" ne plaise pas. A côté de ça, les rares fois où j'ai posté des articles complètement personnels ou n'ayant aucun rapport avec le makeup, j'ai vu qu'ils avaient suscité plus de gentils messages, plus de visites aussi je ne le cache pas, à ma grande surprise.

    Tout ce blabla pour te dire merci pour ton article : moi aussi j'ai parfois besoin d'une piqûre de rappel, d'un post comme le tien pour me souvenir que mon blog est aussi une sorte de journal où je devrais me sentir libre de parler de tout ce qui me plait, pas uniquement d'un seul et même sujet. Bref, va falloir que j'écrive un article auquel je pense depuis des semaines mais que je n'ose pas forcément poster de peu qu'il ne plaise pas à tout le monde. What the hell ! Je vais le faire, tu m'as carrément motivée !

    Bravo pour ta franchise ma belle, tu sais que je t'aime aussi pour ça <3
    Des bisous
    Mel

    • Répondre Odile Sacoche 20 octobre 2014 à 12 h 40 min

      Toujours agréable de te voir passer ici ma petit caille farcie.
      C'est vrai qu'on oublie vite pourquoi on a commencé à bloguer. Une fois qu'un certains nombre de lecteur et de partenaire rentre en compte on se met la pression du "ne pas décevoir" et notre blog plaisir devient un blog responsabilité.
      Mais c'est humain, de vouloir bien faire.

      Oui ma biche, ecrit, n'aie pas peur, finalement meme si nos lecteurs on les aime d'amour, on ne sait pas qui ils sont, et eux non plus ne savent pas tellement qu nous sommes.

      J'en profite pour te dire ici merci pour tes petits mots gentils sur ton dernier article

  • Répondre Cath 20 octobre 2014 à 8 h 01 min

    Odile! ton article m'a fait peur! je pensais que tu allais nous annoncer ton retrait du net pour t'installer là bas loin ouf! ce n'est que réflexion!
    Moi qui n'en suis pas une, je te considère comme blogueuse. Après, y a des plus connues mais qui me plaisent moins que toi, c'est sûr que se comparer aux autres n'est pas une chose à faire, on trouve toujours mieux…
    Mais la blogueuse star aux milliers de vues, est-elle une aussi bonne styliste? petite amie? copine? tu vois où je veux en venir…
    Ne te compare pas, tu risques de perdre de vue ta véritable identité, celle qui te rend unique et qui plait AUSSI!
    Gros becs!

    • Répondre Odile Sacoche 20 octobre 2014 à 12 h 43 min

      Han t'es trop chou! Non non pas question d'arrêter, mais plutôt d'arrêter cette pression d'écrire parce que la lumiere est bonne, parce que je ne l'ai pas fait depuis x jours ou parce que j'ai peur que mes lecteurs partent. Mon blog n'est pas mon job, même si j'aurai bien voulu que ca le devienne un jour, j'ai deja un job, qui se passe bien, je n'en ai pas besoin de deux. Ni de ca, ni de reconnaissance 🙂

      Mais je vois qu'on se comprend 🙂

  • Répondre Clara 20 octobre 2014 à 11 h 50 min

    Je comprend ce que tu veux dire. En courant après la gloire, la reconnaissance, à un moment on ne s'écoute plus, on se perd, on fait passer les autres avant soi,…
    Cette societé met des étiquettes sur tout, nous pousse à la consommation, à la compétition, à la dépression! On se sent jugés par les gens qu'on ne connait pas et ceux qu'on connait, on veut plaire à ceux qu'on connait et ceux qu'on ne connait pas,… mais ce n'est pas possible! Puis il faut surtout se plaire à soi d'abord! Si on est bien dans sa peau, ça se voit, se sent! Si on est heureux, on arrivera plus facilement à rendre heureux les gens! Si on a de l'énergie, on en aura à donner aussi!
    Il faut être en accord avec soi-même, faire ce qu'on aime, suivre ses valeurs,…

    • Répondre Odile Sacoche 20 octobre 2014 à 12 h 44 min

      Voila c'est ca. On pense aux autres, à ce qu'ils vont penser, avant de penser à soi. On fait attention comme tu dis aux étiquettes.
      Je suis bien d'accord avec ton commentaire

  • Répondre Fay 20 octobre 2014 à 12 h 12 min

    Plutôt intéressante ta réflexion. C'est un combat au quotidien pour moi. Je ne suis pas une adepte de Youtubeuses, mais par contre j'arrive à me comparer à mille personnes. Et à chaque fois, je trouve le moyen de me dévaloriser. Et c'est terrible. Sur internet, on ne montre que ce qui est visible et choisi (surtout). Ça ne ressemble pas à la réalité de la vie, à la réalité de la personne. Et ça, c'est une chose que l'on oublie parfois. Merci pour ton article, tu me rappelles qu'aujourd'hui encore, il ne faut pas que je compare aux autres, mais que je sois heureuse d'être celle que je suis. Bonne journée Odile Sacoche !

    • Répondre Odile Sacoche 20 octobre 2014 à 12 h 46 min

      Je pense que la blogo a beaucoup critique les magazines feminins mais dans un sens ils deviennent pareil. Ici ca vend du rêve, tout est beau, tout est à porté de clic. Parfois c'est bien, mais à partir du moment ou sa crée un malaise, une envie malsaine voir une jalousie, non. Il faut en effet arreter de se comparer, chacun sa vie, chacun son rythme, chacun son talent. Il faut se concentrer sur ce qui va dans notre vie, et pas dans celle des autres 🙂

  • Répondre Gynia 20 octobre 2014 à 16 h 16 min

    Tu n es pas une grande blogueuse? Mais c est quoi une grande blogueuse?
    Comme à chaque billet personnel que tu écris je me retrouve dans ton blog.
    J'en ai eu beaucoup (de blogs), j'en ai effacé refait à chaque fois en "révant" d'avoir une notoriété mais je dois avouer je suis pas douée pour cela, je n'ai jamais eu autant d'audimat que mon premier blog ou je parlais "de moi" et je me méfie trop du net pour y raconter ma vie même si écrire me fait du bien, et que j'en ai besoin. Je suis donc retournée sur un blog privé, souvent je me dis que j'aimerais avoir un lectorat suffisant pour partager et échanger autour d'un sujet qui me parle, et puis d'un autre coté je me dis que le coté privé, ca me va, je ne veux pas qu'on sache qui se cache derrière ce pseudo. C'est étrange parce que par exemple quand je regarde ton blog je me dis "rhoo la chance qu'elle a" mais d'un autre coté je ne me sens plus l'envie ou la force d'écrire en public, tout devient tellement malsain quelques fois.
    Souvent d ailleurs quand je tombe sur des blogs très connus ca me déprime, parce que je me dis qu'à coté bah moi je suis bien naze, que j'interesse pas etc. Du coup j'écris comme je le sens, je parle de sujet personnel comme par exemple dans un des billets le cancer de mon papa et voila, il n'y a que quelques lecteurs, ou que moi mais ce n est pas grave je le fais pour moi (j essaie de m'en convaincre) meme si soyons honnête souvent je rêve d'avoir 30 commentaires lol.
    Mais bon qui dit blog public, dis commentaire pas forcément cool, jugement, critique etc et ce n'est pas du tout ce que je recherche.
    Bonne soirée ma belle.

    • Répondre Odile Sacoche 25 octobre 2014 à 18 h 23 min

      Bah quand je dis grande blogueuse je parle de celles qui se font des sousous, qui peuvent en vivre, qu'on reconnait dans la rue. Les stars du oueb quoi 😉
      C'est vrai qu'il y a un côté malsain au public : des jalousies, des petites histoires. On peut plus facilement être atteint et c'est la partie la moins drôle à gérer. Mais à côté de ça, il y a des commentaires comme le tien, ou des lecteurs fidèles (comme toi aussi tiens) qui te mettent énormément de baume au coeur. Et ça… On en veut toujours plus 😉

  • Répondre Laitfraise Création 30 octobre 2014 à 10 h 30 min

    Waaa.. quel article, il me laisse sans voix. A vrai dire non ! Il me fait poser un milliards de question ? Une remise en question sincère et honnête qui ne peut que sortir du coeur. On a toute une raison de faire un blog/site qu'il soit pour rêver/se faire mousser/faire des partenariats/partager/rencontrer/découvrir…Il existe plusieurs routes possibles. Il est vrai que nous rêvons tous d'avoir un audimat, des tonnes de commentaires et pourquoi pas des échanges de fou avec des grandes marques. Mais soyons lucide, combien y arrive ? Combien en vive ? Sincèrement j'ai appris que qualitatif valait bien mieux que le quantitatif. Mais il faut un peu de temps pour l'accepter 🙂
    En tout cas bravo tu m'as touché en plein coeur < 3

    • Répondre Odile Sacoche 2 novembre 2014 à 16 h 08 min

      Voilà il faut savoir rester soi même et pouvoir se poser les bonnes questions. Comme tu dis "pourquoi je blogue ?" Pour ma part je sais qu'au début c'était plus pour partager mes pensées, ça a évolué en nail art, en beauté, les partenaires sont arrivés et finalement on ne sait plus bien. Il faut que je revienne à ses débuts. Non pas que je vais arrêter des partenariats ou arrêter la beauté, mais ne plus avoir cette pression de faire mieux, de remplir un "contrat". Le seul contrat que j'ai, il est envers moi même 🙂

  • Répondre Caroline Bonheur 13 novembre 2014 à 21 h 58 min

    Coucou

    une fois de plus ta plume m'a touchée et poussée à la réflexion.

    Peut être que tu n'es pas une "grande" blogueuse dans le sens ou tu ne vis pas de ton blog mais tu as un réel talent et je pense que l'échange et la fidélité de tes lecteurs/lectrices le prouvent bien!

    Je pense par contre qu'il est bon de se lancer des "défis" et d'essayer d'avoir un blog/une chaine youtube le plus beau et pro possible selon tes critères, dans le sens se mettre une pression peut être parfois positif si on ne dépasse pas certaines limites selon moi!
    Après bien sûr il faut se faire plaisir et ne pas s'enfermer dans des obligations!

    Merci à toi pour cet article!

    Belle soirée

    • Répondre Odile Sacoche 2 décembre 2014 à 22 h 11 min

      J'étais passe à côté de don commentaire.
      Merci pour tes gentils mots.

      Le challenge c'est bien en effet…. A condition de ne pas devenir une chalengeuse, ce que j'ai tendance a etre…. A tort

    Laisser un commentaire