Mais pourquoi tu veux être connue ?

Pourquoi tu veux être connue ?

Cela fait quelques jours que la question trotte dans ma tête. A vrai dire je dois remercier ma meilleure amie qui me la soufflée. Enfin remercier. C’est un grand mot, parce que cette question me donne plutôt du fil à retordre. Et puis hier, alors que je lisais au boulot un article sur les stars de Youtube, je me suis reposée cette question : « Mais dans le fond, pourquoi je veux être connue ?« .

Jusqu’ici j’avais la réponse toute faite. « Parce que je ne veux pas qu’on m’oublie« . Ce à quoi ma meilleure amie à répondu « On ? Mais qui ça, on ?« . L’erreur fut de lui dire que « on » c’étaient tous ces gens que j’avais déçus ou qui s’étaient un jour moqué de moi. Seulement je sais bien qu’il ne sert à rien d’impressioner les gens qui ne nous aiment pas mais bien ceux qui nous aiment (et encore). Que d’ailleurs ceux qui nous aiment, qui nous aime vraiment, eux, ne nous oublieront jamais. J’avais donc échoué à mon premier test.

Et puis j’ai pensé à la réponse de l’argent. Je veux beaucoup d’argent. Petite nous ne roulions clairement pas sur l’or. Et ces 5 dernières années ont eu leur dose de stress avec l’achat de mon appartement et mon passage « inquiétant » au chômage. Je ne veux plus jamais connaître tout ça. Cette peur de ne pas savoir comment tu vas joindre les deux bouts, si tu vas pouvoir payer ton loyer, ce qu’il adviendra de toi dans 6 mois quand le chômage sera descendu d’un cran. Du coup, de l’argent, j’en veux toujours plus. Pas que pour m’acheter le dernier sac Michael Kors à la mode, mais pour ne plus jamais avoir peur. Ne plus jamais douter. Être sécure comme on dit.

De cette question de l’argent, je me suis dit qu’une personne connue devait en gagner pas mal. Pour en revenir au Youtubeuse, certaines en gagnent clairement plus que moi. Moi avec mon 40 38 heures et mes 20 tristes jours de congé par an (je sais il y a aussi plus malheureux que moi). Ce boulot que j’aime mais qui me fatigue parfois aussi. De ce constat de la star-attitude et de l’argent, je me suis dit que ça devait être facile de devenir connue et que comme ça, je n’aurai plu jamais à répondre aux commentaires de mes managers. Plus jamais devoir regarder ma montre pour arriver à l’heure ou pour pouvoir partir plus tôt. Plus jamais de compte à rendre parce que j’avais gagné assez de sous pour ne plus « aller travailler ». Et comme ça, je serais libre.

Alors voilà, c’est ça. Pourquoi je veux être connue. Pour gagner plein d’argent et être libre. Surtout pour être libre.

J’ai conscience que mon discours est simpliste, peut être choquant. Il découle d’ailleurs d’une sorte de démonstration mathématique comme tu as pu le voir. La célébrité amène à l’argent, qui lui amène à la liberté. Et en voyant tous ces reportages à la TV ou dans les journaux sur « ils n’étaient rien et ils sont devenus tout« , une part de moi s’est dit que je pouvais être ça moi aussi. Que ce serait super facile. Et qu’il ne me restait plus qu’à écrire quelques bons articles sur mon blog, ensuite écrire un livre et enfin devenir la nouvelle JK Rowling. Tout ça, en saisissant allègrement mon clavier. Et en plus, de cette manière, personne ne m’oublierai. Toutes les conditions seraient remplies, faisant de moi une femme épanouie.

C’est à ce moment précis que je me suis rendue compte que je faisais partie de la tribu des « Yakataka« : « Il n’y a qu’à écrire un livre« , « Tu n’as qu’à alimenter ton blog« . En vrai, si tout ceci était si facile, ça se saurait. Et pour tout te dire, tout ça me bloque plus qu’autre chose. Parce que j’ai bien conscience qu’il va falloir que je renonce à ce vieux rêve d’argent et de gloire facile. Faute de raison valable et prise d’une flemmardise tout à fait aigüe. Que la richesse et la liberté doivent sûrement venir d’ailleurs, d’un endroit insoupçonné et métaphorique. De moi même par exemple, tout au fond, quand on creuse bien.

Mais si je ne devenais pas connue, aurais-je raté ma vie pour autant ? Le regretterais-je sur mon lit de mort ? Pas sûr. N’y a t-il pas d’autres façons d’être riche et libre ? On peut être riche de ses amis par exemple, comme le disais si bien notre ami Calogero. Et puis surtout la vie ne se résume pas que à ce que l’on fait ou aux esprits que l’on aura marqué. La vie c’est bien plus que ça, et lâcher prise sur un des nombreux clichés de la société ne peut me faire que du bien…. Après…. Comme on dit dans ma tribu : « Yapluka« .

♥ ♥ ♥

51 Replies to “Mais pourquoi tu veux être connue ?”

  1. Je voudrais être connue pour gagner de l'argent… mais je préférerais de loin avoir de l'argent sans être connue.

    1. Ah c'est sûr que si on peut avoir le sourire de la crémière…. 😉

  2. Ta théorie n'est pas simpliste, elle est honnête. C'est difficile, d'avouer que certains de nos choix sont motivés par l'argent, et pourtant, combien de personnes le font ?
    Je ne pense pas que ce soit impossible, il n'y a pas besoin d'être célèbre pour gagner assez d'argent pour ne plus devoir travailler, ou en tout cas pour mieux vivre.

    1. C'est sûre, il n'y a pas qu'en devenant célèbre qu'on peut gagner de l'argent.
      Et puis célèbre pour moi c'est déjà le stade au dessus de connue.
      Disons que comme je le disais, c'est un constat assez simpliste de ma part : argent = be famous
      (ou alors travailler beaucoup ou gagner au lotto)

  3. Ton article a le mérite d'être honnête. J'avoue éprouver la même chose mais sans vouloir être connue pour ne pas avoir de pression: je ne veux chercher à satisfaire que moi même. Je trouve contraignant d'avoir des "fans" ou des admirateurs parce que du coup ton succès dépendrait d'eux et moi, je veux tout plein de sous sans rien devoir à personne (évidemment :P) . Un peu comme tout le monde, je veux beaucoup d'argents en m'éclatant…et toujours cette notion de liberté dont tu parles d'ailleurs…

    1. C'est vrai que ne devoir rien à personne c'est encore mieux.
      Bien que dans les faits "réels", en vérité on ne doit rien à personne. On se met souvent la pression tout seul

  4. Bel article comme toujours. Et ça fait plaisir de voir quelqu'un d'honnête (sur la blogo ça a tendance à être rare en ce moment).
    Je crois que quand on sait ce que certaines arrivent à gagner, on y penses toutes et on en rêve … surtout quand on gage pas des masses (ou qu'on est au chômage comme moi lol). Mais tant que ça ne reste pas l'objectif principal, le pourquoi on ouvre le blog, et qu'on arrive à garder de l’honnête et de la passion, comme ça à l'air d'être le cas pour toi, pas de soucis 🙂
    On rêverais toutes de faire un métier qui nous passionne, nous anime et nous permet d'avoir la liberté dont tu parles … On est un peu toute pareille au final, et c'est bien de ne pas en avoir honte 🙂

    Plein de bisous!

    1. Merci pour ta première phase, ça me touche beaucoup.
      Bien sûr que l'argent n'est pas le but principal de mon blog, sinon j'aurai arrêté il y a longtemps ^^ d'ailleurs le paradoxe c'est que je dis non à tous les partenaires et remercie facilement, alors que justement j'ai parfois des propositions rémunérées…. Je crois toujours en ce vieux rêve du plateau d'argent : bonjour voulez vous être connue et gagner de la tune sans devoir rien faire ? On s'occupe de tout.

  5. Très bel article, sincère et touchant.
    Bises

  6. Je comprends ton point de vue. L'argent et le liberte peuvent arriver sans que tu sois connue. Peut-etre qu'il y a aussi un besoin de reconnaissance? 🙂

    1. Oui je pense que le besoin de reconnaissance rejoint mon point numéro 01 : "ne pas être oubliée".
      Et pour l'argent et la liberté qu'il pourrait engendrer, à part en gagnant au lotto, ou en devenant carriériste (ce que je ne suis pas), je ne vois pas comment…. D'où "je veux être connue"

  7. Ta conclusion " Calogérienne " m'a fait bien rire après cet article rempli de sincérité !!
    Belle journée
    Les Décalées

    1. Tant mieux ^^ J'ai toujours un peu peur d'être trop déprimante avec mes articles :p

  8. Hello ma belle,
    J'avais lu ton précédent billet sur le blog et je n'avais pas commenté. Je te comprends tellement. En ce moment je suis étudiante, je suis toujours à la limite du découvert sur mon blog !!!! Bref quand je vois les Youtubeuses qui voyagent tous les mois à L.A, Londres et j'en passe je me dis c'est la belle vie. Dernièrement une des Youtubeuses a sorti son propre livre où elle parle de son expérience d'ado maltraitée par les filles au lycée, ces astuces pour lutter contre l'acné et comment avoir confiance en soi ! Bref j'ai toujours rêvé d'écrire ce genre de livre !!!!! Certaines Youtubeuses gagnent entre 3000 euros et 5000 euros par mois grâce à leurs chaînes.
    Mais après je réfléchie et je me dis que c'est un effet de mode, ça ne va pas durer, elles ne seront pas Youtubeuses à vie ! Après il y a également des contraintes à être Youtubeuse célèbre : tu ne peux pas te permettre d'être en manque d'inspiration, tu dois innover jour après jour pour fidéliser au maximum et attirer également un nouvel audimat. C'est beaucoup de pression je trouve. Tu n'as plus de vie privée ! Bref il y a du moment et du mauvais.
    En tout cas bel article : sincère, honnête. Tu n'es pas seule.

    1. Tu marques 2 points :
      – en effet tu ne peux pas te permettre (comme moi héhé) d'être en manque d'inspiration et de laisser tomber ton audimat
      – et après l'effet de mode ? Je me suis toujours dit "et dans 10 ans, que deviendront-elles?" Ou même, quand elles auront 40 ans, parleront-elles toujours de beauté ? Tout ceci est très jeune, très neuf…. Mais et après ? Est-ce que ça pourrait devenir un vrai métier pour toute la vie ?

    2. Bonsoir,
      C'est un effet de mode, peut-être que certaines auront la chance de retomber sur leurs pattes quand l'effet de mode sera terminé ! Prenons l'exemple de la blogueuse Simone, qui aujourd'hui est chroniqueuse beauté sur France 2. Certaines Youtubeuses célèbres deviendront journaliste beauté / chroniqueuses beauté & mode. Elles seront peut-être les nouvelles Cristina Cordula, mais pas toutes car c'est un métier où il faut se démarquer au maximum.
      En tout cas, je pense que quand ça retombera, ça sera horrible à vivre !

  9. Ton article est très honnête et ça fait du bien!

    Je pense qu'aujourd'hui on confond "être connu" et "être riche". Tu peux tout à fait avoir un métier passion, être libre de ton temps (sans tes managers et ta montre et tes horaires) et avoir de l'argent sans pour autant être connu comme les youtubeuses.

    Tu ne crois pas?

    1. J'ai l'impression que quand on est face à la réalité du terrain, et par là je veux dire, avoir un emploi de bureau a 38h semaine, la seule façon de gagner plus d'argent c'est de s'investir encore plus dans son boulot (heure sup?) et ce n'est vraiment pas sur ce terrain que je veux m'engager.
      Alors je cherche… Comment qu'on peut devenir riche (je parle bien d'argent hein) à part en gagnant au lotto ou en devenant JK Rowling?

  10. Ton article est honnête! Moi aussi par moment, j'ai envi d'être connu, avoir ma tête en grand dans la rue ou soyons fou, de tourner une pub:) On a qu'une seule vie et il faut en profiter, vivre ces rêves, il faut suivre ce que dit son cœur. En revanche, l'article est superbe! Deux questions, quel est la marque de ton téléphone et quel et ta coque?

    Gros bisous ma puce<3
    Marie alias Miss Détective (crois moi, je vais pas te lâcher avec ça) 😉

    1. Je pense que c'est un des rêves de "la société" en général. On est nombreuses dans ce cas.

      Mon téléphone est un iPhone 5 et ma coque une Michael Kors.

    2. Ta coque est magnifique comme toi:)

      Marie

  11. Honnête article, c'est rare les gens qui avouent et qui s'avouent à eux même aussi d'ailleurs, le besoin et l'envie d'argent. Par contre, je ne suis pas sure que riche=libre=voyages tout le temps=genial. J'avais tendance à le penser jusque récemment mais ça a changé…
    Pourquoi? Depuis septembre je ne travaille plus (question de visas), j'habite depuis septembre dans un pays etranger sous le soleil qui fait rever bon nombre de Français (la californie aux USA) et pourtant… j'ai envie de revenir à une vie "normale", de rebosser, de re-avoir des horaires, contraintes et pressions. Parce que je m'ennuie, je ne roule pas sur l'or pour faire tous les voyages que je voudrais (on a un salaire pour deux dans un des endroits les plus chers aux USA et probablement au monde au niveau du cout de la vie). Et au final, tu apprécie ta liberté quelques temps (1 mois, 2 mois, 4 mois ça dépend les gens), tu fais pleins de trucs à ce moment là, photo, cuisine, blog, découverte, vadrouille autour de chez toi… et puis apres… tu te rends compte que tu es un peu seule quand meme (parce que ton mari bosse et que les americains ne sont pas si simples que ça a approcher réellement, en dehors du "salut, ça va? ouais et toi?") et que tu es devenue invisible aux yeux de la société. Tu perds doucement ta confiance en toi (est ce que je saurais toujours faire ça quand je vais reprendre le boulot?) et puis la flemardise te rattrape (pourquoi faire ça aujourd'hui alors que j'ai toute la semaine? et au final tu le fais jamais) et finalement… tu rêves que d'une chose c'est reprendre le boulot!

    Et pour les Youtubseuses, combien essayent sans jamais avoir plus de 10 vues par jour et qui pourtant ne sont pas plus mauvaises que les autres? et surtout combien de temps ça va durer? 1 an, 2 … et apres elles vont faire quoi avec leurs 15 tonnes de fringues jamais essayés ou maquillage perimé neuf?

    1. riche = libre lol, voyage ça c'est autre chose ^^
      J'ai la chance de ne pas avoir de complexes à ce niveau là (je voyage tant mieux, je voyage pas, pas grave).
      Par contre je reconnais que tu as raison quand tu dis qu'on se lasse, ou que la flemmardise rattrape en nous faisant remettre au lendemain. Seulement on a vite tendance à l'oublier.

      Je pense que je voudrais pouvoir faire ce que j'ai envie (par exemple me donner au blog à 100%) sans avoir la contrainte de l'argent (le couteau sous la gorge). Je voudrais être indépendante, mais je ne me lancerai pas car je suis contente de ma sécurité financière…. Même si elle me coûte ma fatigue et mon temps libre

  12. J'aime beaucoup l'honnêteté de ton article, j'aimerais l'être autant avec moi-même ! Ce que tu dis fait pas mal écho en moi, comme tu dis au fond on sait que ce n'est pas facile, sinon on aurait déjà arrêté de travailler.

    1. Et oui ! Je regardais encore une vidéo hier. Il y a plein d'obstacle, et il ne faut pas s'arrêter. Car les obstacles sont là pour qu'on tire son épingle du jeux. Sinon on serait tous heureux "facilement".

  13. Mon petit chaton en sucre… Cette question que tu t'es posée moi aussi je me la pose parfois… Tout serait plus simple d'être connue et riche mais on ne pense pas toujours alors aux désagréments qui vont avec car il y en a… Pour moi tu es unique et "grande" à ta manière sur la blogo… Comme dit Tati chou, jamais je n'aurai pensé un jour que nous puissions être amie tant tu semblais grande et connue déjà. Tu es pour moi une partie de ma richesse tout comme ces personnes chères à mon coeur… Alors ne t'inquiète pas pour ceux qui t'aiment tu es déjà au top !! Plein de bisous ma douce <3

    1. C'est vrai qu'il y a des désagréments, mais comme tu dis, on n'y pense pas… Ou on ne les voit pas (ou ne voulons pas les voir).

      Merci pour ton commentaire qui me met vraiment beaucoup de baume au coeur <3

  14. On ne gagne pas forcément à être connu. La popularité n'apporte pas toujours la richesse. De nos jours, les gens sont aveuglés par ce qu'ils voient à la télévision notamment par l'image que les médias nous renvoient des stars. Mais quand on analyse bien tout ça..Ces gens ont certes beaucoup d'argent mais…est-ce qu'ils vivent bien pour autant ? Beaucoup accumulent les divorces, les échecs amoureux, problèmes familiaux ou de drogues, toujours surbookée, pratiquement jamais de tranquillité, etc. Il y a aussi une face cachée à tout ça & c'est important de le mentionner ! Alors devenir une star en tant que telle..Moi ça ne m'attire pas trop !

    Tu peux très bien t'enrichir dans autre chose, t'y sentir épanouie SANS pour autant devenir célèbre. Je ne veux pas pour autant casser ton rêve mais faut être honnête avec soi-même. Et ne pas se dire que la popularité est la seule chose qui te rendra riche & heureuse pour autant…

    http://WWW.HEKYMA.COM

    1. Je ne pense pas que j'ai envie d'être populaire. Comme je n'ai pas envie d'être une starlette d'un jour. Quand je pense à "connu" j'ai en tête des écrivains par exemple et oui des youtubeuses, car leur vie n'est pas (pas encore) dans les journaux.
      Comme je le dis dans mon article, je fais un raccourcis facile : être connue = argent facile. C'est une croyance que j'ai et que je dois changer. Car autrement, comment devient-on plein aux as ?

  15. Je le voulais plus jeune , je me disais aussi que ça devait être bien de faire un métier lié à sa passion et de ne plus avoir de soucis d'argent . Etre créative , pouvoir tout faire , puis j'ai grandi et je me suis aperçu qu être connu dans le monde d'avant oui mais aujourd'hui non , les buzz , les starlettes d'un jour tout ça ne dure plus , on donne la parole à des gens qui n'ont pas forcement grand chose à dire et pour beaucoup il ne faut pas se leurrer le coté parti de rien et devenu star c'est un peu fini maintenant on sait bien que la plupart sont des amis de / ou de la famille de / ou ont des parents bien fortunés qui leur permettent de vivre tranquillement en se l'a jouant star d'un soir seulement connu dans leurs rues 🙂 .

    1. Je suis pas tout à fait sûr de ce que tu dis 🙂
      Stromae par exemple est devenu qqun de connu, tout en ayant un talent fou et en suivant son propre parcours.
      Ce genre de personnalité me fait littéralement rêvé. Tout comme JK Rowling ou Oprah Winfrey.
      Quand je dis "connu" , je fais une sélection, je ne pensais pas à Nabila et consort ^^

  16. Ton article est très intéressant, d'autant plus en regard de tes deux précédents posts (que je n'ai pas eu le temps de commenter, même si j'aurais bien aimé. Mais du coup, je vais tout condenser ici). Déjà, j'admire ton honnêteté : peu de gens oseraient affirmer qu'ils veulent de l'argent et qu'ils veulent être connus. Ce sont des choses auxquelles beaucoup de personnes rêvent mais qui sont souvent cachées, qui font un peu honte à avouer. Donc bravo à toi d'être aussi honnête.
    Après, dans le détail de l'article, je ne partage pas ton opinion (et c'est ça qui est intéressant, d'ailleurs). Autant la partie sur l'argent, oui, je comprends. Je ne sais plus quel humoriste a dit en premier "L'argent ne fait pas le bonheur… mais il y contribue fortement !", mais en tout cas, je suis bien d'accord avec lui.^^ On vit dans une société où même en ayant des goûts simples, c'est difficile de vraiment profiter de la vie si on n'a pas un rond. Soyons honnêtes, l'envie de s'enrichir, on l'a tous, à plus ou moins grande échelle, mais je pense que tout le monde l'a (ou presque, il existe peut-être encore des saints dans ce monde^^).
    Par contre, je ne partage pas du tout ton point de vue sur la célébrité. Je ne pense pas que ça amène forcément à la liberté. Parce que si tu deviens connue, tu vas découvrir du même coup les fans intrusifs, prêts à la moindre info sur ta vie privée, au cran au-dessus ce seront les journalistes (bien plus difficiles à déjouer !). Le moindre faux-pas peut te coûter ta carrière, tout est amplifié, facilement déformé, etc. Alors oui, ça te donne accès à des choses que tu n'aurais probablement pas pu découvrir sans, mais il y a aussi un retour de boomerang à être ainsi exposé, et franchement, je n'appelle pas ça de la liberté. La célébrité ne m'a jamais fait rêver, même quand j'étais gosse.
    Et crois-moi, je sais de quoi je parle, car mon copain est youtubeur, relativement connu dans son milieu (et il gagne presque sa vie avec (pas des mille et des cents donc)), et déjà, il doit faire attention à ce qu'il dit, à ce qu'il fait, et aux infos qu'il laisse filtrer. Il a des fans dans le quartier, qui pourraient facilement savoir où on habite. On ne s'en sort pas trop mal, car c'est un milieu assez jeune et pas trop "envieux", mais ça peut aussi déraper. Il a des amis avec qui il bosse, qui sont plus connus que lui, et qui ont déjà eu des soucis. Donc méfiance ! Être connu, admettons, mais il faut savoir jusqu'à quel prix, et avoir conscience des conséquences pour mieux le vivre.

    1. Oui c'est vrai tu n'as pas tort. Je pense que par argent = liberté, je parlais surtout de ces choses qui font que je me sens souvent "pieds et points liés". Comme par exemple le remboursement de mon emprunt hypothécaire, ou le fait que je doive rendre des comptes à ma hiérarchie. Peut être que je mélange un peu.
      En fait, je fais vraiment une distinction entre célèbre et connue. Par exemple je n'envie pas la vie des stars de cinémas ou de la chanson, de ceux qui travaillent dans le domaine du "vu". Mais bien la vie des écrivains, JK Rowling est vraiment le meilleur exemple qui me vient. Peut être aussi que je ne vise que le côté naïf, que ma vision est naïve.
      Intéressant ton point de vue en tous cas, et quand tu parles de ton copain, en effet je ne pensais pas à ces côtés là du business de Youtube. Je pense aussi que via les blogs et Youtube on ne veut bien que nous montrer le beau côté.

    2. Ok, je comprends que tu fais une distinction entre célèbre et connue, même si je ne la saisis pas tout à fait. Pour moi, J.K. Rowling était célèbre, elle a aussi eu droit à sa vie privée racontée, etc. Mais c'est vrai qu'elle ne fait pas non plus sans arrêt la une des journaux… Est-ce que ta différence est là ? Sinon je ne vois pas bien, mais ce n'est pas grave, on n'a juste pas la même vision des choses. Et dans ce cas, oui, peut-être que je trouve ta vision un peu "naïve" (sans une once de péjoratif, qu'on soit bien d'accord !), mais moi aussi, j'ai une vision assez tranchée qui n'est pas beaucoup plus "réfléchie"^^.
      Je vois vraiment les nouveaux métiers d'internet (blogueur, youtubeur) comme une nouvelle plateforme "qui fait rêver" les plus jeunes (et je n'ai que 25 ans^^). Pour avoir déjà vu des abonnés de mon copain l'arrêter dans la rue pour lui serrer la main, je me rends vraiment compte que les blogueurs et youtubeurs sont "les nouvelles stars", qui ont un côté sans doute plus accessibles que celles de la chanson, du cinéma ou autre. Avec les options de commentaires et les réseaux sociaux, on a l'impression que l'on peut dialoguer plus facilement avec "son idole", mieux la connaître (et c'est d'ailleurs probablement le cas). Donc forcément, ça fait rêver, et tout comme le monde du show-biz, on met surtout en avant les paillettes et le tralala. Mais comme je te le disais, quand on connait l'envers du décor, on apprend aussi qu'il y a des revers. Ça ne doit pas forcément être une raison de renoncer, car tous les métiers ont des avantages et des inconvénients. Après tout, est-ce parce que cette année j'ai des élèves horribles que je vais arrêter d'être prof ? Non ! Ce qui est important, je pense, c'est d'avoir conscience des risques de la fonction pour mieux s'y préparer et savoir si on est capable de les supporter (je savais, en devenant prof, que je pourrais être confrontée à des élèves difficiles, et j'ai essayé de m'y préparer au maximum en amont (avec plus ou moins de succès ;))).
      Dans tous les cas, quelle que soit ta décision finale, je te déconseille de tout plaquer d'un coup. Blogueur est un métier encore difficilement reconnu. Je ne sais pas ce qu'il en est en Belgique, mais en France, c'est toujours compliqué. Il faut que ça marche avant pour pouvoir le revendiquer comme étant son métier. Et pas l'inverse (ce qui n'est pas le cas pour les profs, pour en revenir à mon exemple filé^^).

      Diantre, je t'ai encore fait un pavé, pardonne-moi ! Je te laisse à tes réflexions du coup. Mais sache que moi, ça me plaira toujours de lire ce que tu as à dire ici, et tous ces questionnements sont vraiment intéressants sur le plan humain (j'ai failli faire des études de socio, ce n'est peut-être pas un hasard…).

    3. T'inquiètes pas 🙂 Je ne prends rien de mal. Je vois bien que tu es là pour débattre amicalement ^^
      En fait…. Je sais pas expliquer la distinction que je fais entre célèbre et connue. C'est une distinction que je fais comme pour moi Jennifer Anniston est pas pareil que Nabila niveau célébrité. Il y a la célébrité comme Brad Pitt, et puis les personnes "connues" comme…. Nikos Aliagas ? Je sais pas c'est comme si c'était un cran en dessous, genre moins médiatisé.

      Cela étant dit, je ne compte pas du tout tout plaquer pour le blog. Vraiment pas. J'ai de toute façon le couperet "emprunt hypothécaire" au dessus de ma tête, donc je ne mettrai pas mes finances en risque. Et j'aime toujours mon taf. Je pense que d'une certaine façon, je me sens en besoin de reconnaissance (financière et morale). Ce qui est très con je sais ^^

    4. Non, ce n'est pas con, je pense que ça peut arriver à tout le monde à un moment ou un autre dans sa vie. On vit dans un monde où on valorise les gens qui se font remarquer (tout en les critiquant parfois aussi cependant…), alors c'est normal qu'on puisse ressentir ce besoin nous aussi. Moi-même j'en ressens le besoin, même si probablement à une plus petite échelle (besoin d'avoir de l'importance aux yeux de mon entourage, etc.). Alors si c'est con… bah je le suis aussi ! XD

      Ok pour ta différence entre connu et célèbre, je comprends. Je pense que je ferais la même, mais peut-être que je n'utilise pas exactement les mêmes critères^^

      Et ouf si tu ne comptes pas tout chambouler non plus ! Je pense que c'est le mieux, pour le moment en tout cas ! 🙂

      Merci pour ce petit échange que j'ai trouvé très intéressant ! 😉

  17. Hello !
    Vraiment très intéressant ton article et très honnête c'est même un peu déroutant. C'est vrai qu'on pense qu'on voudrait être célèbre pour être riche mais il faut oser le dire. On entend souvent, non moi c'est pas l'argent qui m’intéresse mais plutôt le contact, l'humain blabla… mais le côté argent est forcément là !
    Après je pense qu'il y a d'autres façons de devenir riche, certes moins facilement mais peut-etre de façon plus accessible comme monter un projet ambitieux, ça peut aller très vite mais comme ramer pendant des années haha ^^'
    Bises bon week-end

    1. Déroutant que je sois honnête ? 🙂 Pourquoi ? lol
      C'est peut être ça que j'ai besoin, monter un projet ambitieux. J'avoue que jusqu'ici ce projet était de devenir une blogueuse connue. Mais c'est comme si j'étais en train de me dire qu'il fallait que je change mon fusil d'épaule. Que je passe à autre chose. Et comme me l'a dit qqun (mais je sais plus qui, ma BFF je crois) : il ne faut pas CHERCHER un projet pour réussir, le projet vient à toi et ça te prend les trippes, et donc naturellement, tu réussis. Enfin je crois

  18. J'ai beaucoup aimé ta réflexion, tu m'as inspirée, mon article est en ligne si ça te dit! 😉

    1. Très beau ton article !

  19. Je comprend l'idée, par contre je ne te rejoins pas sur un point "être connu = liberté", non je pense que c'est l'inverse. Si on garde le milieu de la beauté, comme l'exemple des youtubeuses je ne pense pas qu'elles soient libres bien au contraire, elle doivent innover sans cesse, toujours s'améliorer, approcher la perfection, plaire à l'audimat, s'adapter, …
    L'argent c'est vraiment pratique, personne ne dira le contraire.
    Moi j'ai choisi de changer de taf, je gagne moins, je bosse en 35h (et non plus 40+), et pourtant j'ai enfin l'impression de retrouver de la liberté !
    J'ai récupéré un rythme de vie, mes weekends, je gère mon planning, j'ai beaucoup moins de pression et j'ai un taf que j'adore. Alors oui mon budget loisir en à pris un sacré coup, mais j'ai beaucoup plus de liberté dans mon travail.
    Riche je ne pense pas que ça me fasse rêver plus que ça au final (si je pouvais me payer tous les sacs de luxe qui me font rêver est-ce que je les verrais encore comme de fabuleux trésor ?), le quotidien et les choses simples me plaisent bien, par contre effectivement gagner assez pour pouvoir profiter de mes vacances comme j'en ai envie je ne dirais pas non 😉

    1. Je suppose que j'ai fait des raccourcis en facile, en ne pensant qu'au positif, sans voir le négatif.
      Comme souvent quand on idéalise une situation.
      Mais c'est vrai, tu as raison, la liberté c'est autre chose que gagner des sous. C'est une vieille croyance limitante que je dois changer

  20. J'admire ta franchise! Je suis d'accord avec toi, quoi qu'on en dise, argent=liberté. J'ai aussi ce besoin de me sentir en sécurité financièrement, de ne pas devoir y penser, comme si l'argent n'était pas le problème car j'en ai. Malheureusement ce n'est pas le cas, je suis étudiante et j'ai déjà un job les WE, mais je passe mon temps sur les sites d'emplois "au cas où". Je fais du babysitting en plus chez 3 personnes différentes, mais des fois je suis découragée et fatiguée à bosser pour pas grand chose, alors que certaines personnes "connues" gagnent des milliers d'euros. Je ne manque de rien parce qu'en plus je vis chez mes parents, mais je sais pas pourquoi j'ai ce truc et cette envie d'être "large" financièrement tu vois ? Il m'arrive même de penser à plus tard "il faudrait que j'aie 1500 au moins, parce qu'un appart et la vie ça coûte cher, comment je ferais si je gagne moins ? Et si je trouve pas de boulot?" Tout ça me stresse alors oui, il m'est aussi arrivé de penser que si les youtubeuses gagnaient autant en faisant des vidéos, moi aussi j'aimerai le faire. Evidemment le sentiment de honte m'a de suite submergé! D'un autre côté, j'aime plutôt rester dans l'ombre comme on dit, être connue ne m'attire pas. J'ai pas envie de m'engager envers des personnes, j'ai pas envie de leur donner une image parfaite constamment alors que je ne le suis pas,des fois j'ai envie de lâcher prise et de pas me maquiller et de ne pas faire mes cheveux et de sortir comme ça, capuche sur la tête en mode "i don't care". En fait j'ai juste envie de faire ce que j'aime sans contraintes mais ça n'existe malheureusement pas. Du coup je joue au lotto, on sait jamais! hahaha (LA conclusion quoi )

    Très bel article en tout cas!

    xxx

    1. Je pense que c'est un peu le reflet de la société dans laquelle on vit. Qui nous fait croire qu'on a besoin de cette grande sécurité financière pour être heureux. Je ne manque de rien, je mange à ma faim, et pourtant, c'est comme si ce n'était pas assez. Il faudrait nous faire un lavage de cerveau pour nous défaire de toutes ces mauvaises croyances matérielles !

  21. Bonjour Odile. Pour tout te dire, je suis tombée tout à fait par hasard sur ton blog et j'ai fureté à droite à gauche. J'ai été surprise de constater que je me reconnaissais dans énormément de tes articles, ça en est vraiment étrange. Je ne laisse généralement pas de commentaires sur les blogs mais là tu as tapé tellement juste. Tout comme toi, j'ai envie d'être connue et tout comme toi, si on creuse un peu, j'ai surtout envie d'une liberté financière qui me permettrait de vivre simplement comme je l'entends. Envie de créer, envie de profiter, de gâter et d'aider. Par contre, contrairement à toi qui a agi en créant ton blog, pour le moment de mon côté c'est statut quo. L'envie est là mais l'impression que je n'apporterais rien de plus que les autres avec mes écrits est tenace…oui oui je file lire ton nouvel article sur la comparaison aux autres. Bonne continuation.

  22. Je vis exactement le même rapport à l’argent que toi. Je veux changer de vie, me créer mon job de rêves, me lancer dans le grand bain de entrepreneuriat. Mais j’ai toujours cette crainte de manquer, de ne pas pouvoir craquer pour une fringue ou un resto quand j’en ai envie. De devoir compter les euros et refuser des sorties.
    Mais le risque en vaut peut-être la chandelle. Alors je réfléchis encore à comment ne plus avoir cette crainte et sauter dans le vide.

    1. Je pense qu’il y a crainte de manquer et crainte de manquer. (lol)
      Finalement, une sortie, un resto, une fringue, certes, ce sont des choses qui font VRAIMENT plaisir, mais dont on n’a pas besoin 🙂
      La société dans laquelle on vit nous fait croire que nous avons besoin de ça et de construire notre carrière pour avoir cela. Mais finalement, parfois, ne vaut il pas mieux prendre des risques et faire qqch qu’on a vraiment envie ? Plutôt que louper sa carrière pour s’acheter du vernis ? 🙂 Sachant que les besoins essentiels et vitaux sont : se loger, dormir, se nourrir, boire et être en bonne santé 🙂

  23. Ton article est très vrai. Ce serait très difficile de te reprocher de chercher à avoir de l’argent si tu as connu le manque. Quand on a manqué un jour, ça marque et après on veut tout faire pour échapper à ça. Et si pour toi avoir de l’argent passe par devenir connu pourquoi pas 🙂

  24. Je tombe ici un peu tardivement mais j’ai quand même mon mot à dire ! Ahah !
    Dieu sait combien cette « nouvelle vie » m’appel, elle fait partie de mon ADN, cela me suit depuis l’enfance, je voulais être chanteuse, artiste, écrire, bref, je voulais tout ! J’ai 25 ans et mon désir n’a pas changé, bien au contraire ! Diantre ! Comment faire pour s’en sortir quand on a mal à l’âme ?! Ai-je raté le train ? Puis-je toujours convaincre Dieu que c’est un destin qui m’attend toujours, écrit dans les étoiles ? Et bien, pour la dernière question je répond : OUI ! J’écris avec beaucoup de fautes, c’est vrais, mais j’ai une imagination, une créativité incroyable ! A vrais dire, je pourrai écrire facilement 8 bouquins si seulement je me bougeais un peu… Malheureusement, si c’était si simple, vous le dites si bien ! Comment faire quand l’obsession de la réussite vous empêche d’écrire et d’être moins perfectionniste ? Quand on me demande pourquoi je veux être « célèbre » et bien, déjà, je ne parle pas de célébrité ainsi. Je m’exprime toujours comme  » Je veux me réaliser, je veux réaliser mes rêves, je veux … ! ». Je veux écrire, je veux pouvoir partager mes histoires, toucher le coeur des gens, puis, peut être en faire des films, producteur, me voici ! Et puis, voyager, partout ! Promotions, découvertes et liberté ! Oui, je voudrais l’argent, car je veux vivre de mes rêves, de ce qui me passionne ET PUIS avec l’argent je peux créer ma marque ! Je peux venir en aide à ceux qui sont dans le besoin, je peux gâter mes proches, bref, je peux…. Ce qui donne, Je veux, je peux ! Donc, en ce qui me concerne, la célébrité oui mais si elle me permet d’être au plein pouvoir de ce que je suis, un grand soleil qui rayonne pour soi mais aussi pour les autres. En passant, je ne voudrais pas être égoïste, j’ai tellement à offrir au monde et je sais qu’il peut m’offrir mille merveille ! En attendant, je tapote sur mon clavier ce message, tout en écoutant un morceau de Fall out Boy qui soudain me fait vibrer et me permet de croire avec force que rien n’est impossible !! Merci pour ton article ! Ps: je ne sais pas si mon commentaire à bien été enregistré alors …

    1. Si ton commentaire est bien passé et merci d’avoir partagé ton ressenti !
      Je ne suis plus très active sur le blog en ce moment, mais ça devrait un peu changer.
      J’espère que tu as pu trouver apaisement à tes remises en questions <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.