Atelier Macaron avec 1001 Belges

Il y a quelques années, mon ex-collègue (de mon ancien boulot) est arrivée un matin avec des macarons roses et bleus pour nous annoncer qu’elle était enceinte. Ravie de déguster ses déliciosités, je lui ai aussitôt demandée si elle pouvait me donner la recette. Ce à quoi elle a « gentiment » répondu : « Euh je suis désolée mais non, j’ai payé un cours pour les faire donc tu n’as qu’à te payer un cours toi aussi ». Et comme ça je me suis retrouvée bouche ouverte, les bras me tombant. Depuis ce jour, je n’ai qu’une envie, suivre un atelier macaron. Non pas pour lui donner raison, mais parce que je sais que ce n’est pas une technique facile, et que je suis absolument fan de ces petites douceurs. Cependant, depuis tout ce temps je ne faisais que repousser dans mon agenda le jour où j’irai apprendre à macaronner ayant toujours une palette quelque chose d’autre à acheter ou à faire.

Et puis, il y a quelques semaines, j’ai été contactée par 1001 Belges, une plateforme belge qui permet aux passionnés « DIY » de se rencontrer pour créer ou participer à des ateliers. C’est aussi une émission TV et Radio qui met en avant les meilleurs ateliers de la plateforme. L’idée plutôt sympa de 1001 Belges c’est donc de proposer tout un tas d’ateliers en Belgique à ceux qui voudraient partager leurs talents, ou à l’inverse, à ceux qui voudraient apprendre. Philibert, de chez 1001 Belges m’a donc demandée si je voulais animer ou participer à un atelier. Étant donné que je ne sais pas faire grand-chose de mes 10 doigts et que je me voyais mal animer un atelier, j’ai décidé de participer à un atelier et tester la plateforme avec eux.

Après des semaines pour choisir l’atelier auquel je voulais participer (surtout parce que je n’avais pas une minute à moi pour m’attarder sur le site), l’idée lumineuse me revint en tête : faire des macarons. Et comme rien n’arrive jamais par hasard, un atelier macaron s’était tout fraichement ouvert à Bruxelles. Ô joie, j’allais enfin pouvoir tester la technique.

Concrètement, le site 1001 Belges est assez facile d’utilisation. On se crée un compte, on parcourt les ateliers par région ou par catégorie (beauté, cuisine, tricot, couture, …), on choisit l’atelier, on paye, et hop on reçoit un mail de confirmation avec toutes les données techniques pour participer à l’atelier. En fait, 1001 Belges c’est une sorte d’Etsy géant mais au lieu de vendre de la marchandise, ils proposent des ateliers créatifs. Je trouve l’idée vraiment géniale, d’autant que c’est belge et comme tu le sais, j’aime mettre en avant les atouts de mon cher plat pays. Après avoir passé mon après midi à faire des macarons, ce que je me suis dit surtout c’est que c’était une jolie façon de dépenser son argent : on apprend à faire quelque chose qu’on aime, on aide quelqu’un qui veut se lancer, et on a le sentiment d’avoir utilisé son temps intelligemment.

Pour en revenir aux macarons, j’ai donc été accueillie par la gentille Hélène dimanche passé. Hélène est une passionnée de cuisine mais plus particulièrement de macarons (d’ailleurs si tu voyais sa cuisine, c’est Alice Délice en live). Elle a appris la technique il y a quelques années et depuis, elle se perfectionne en faisant d’autres ateliers macarons (sucrés et salés) avec de grands chefs. Chaque semaine ou presque elle macaronne dans sa cuisine pour le bonheur de ses proches ou de ses collègues.

Nous n’étions que 2 à l’atelier ce que j’ai trouvé super sympa : cela nous a permis de faire un peu connaissance, de papoter, mais aussi de pouvoir poser toutes nos questions autour des macarons. Je ne vais pas te raconter tout l’atelier (ha ha comme le dirait mon ex-collègue-pas-très-sympa « t’as qu’à participer à un atelier »), heureusement que j’ai pris quelques photos pour te montrer un peu ce que nous avons fait. Ce que je retiens de cette après-midi, et là je ne le dis pas pour te pousser à faire cet atelier, c’est que c’est vrai qu’il est mieux d’avoir quelqu’un pour nous montrer comment réaliser la recette. Je ne dirais pas que faire des macarons c’est difficile, mais il y a plein de petites astuces qui, je pense, ne sont pas forcément expliquées dans une recette. Il y a un certain savoir faire qu’il est bon de voir en vrai. Je pense d’ailleurs que si mon ex-collègue m’avait donné la recette tel que, je me serais un peu retrouvée con-con avec ma feuille sans trop savoir comment faire.

En quelques mots / quelques étapes brèves, nous avons donc commencé par faire les ganaches, comme ça, elles avaient le temps de refroidir et de « prendre » pour garnir les macarons plus tard. J’ai d’ailleurs appris que pour faire une ganache vanille, il suffit de faire une crème pâtissière et de lui ajouter du beurre (grosso modo hein). Ensuite nous avons fait une ganache citron et après cela, nous sommes parti à la réalisation des coques de macarons. Hélène nous a appris la technique de la pâte à macaron à base de meringue à l’italienne. Je ne la remercie d’ailleurs pas car depuis qu’elle nous à montrer comment faire une bonne meringue à l’italienne, j’ai envie de m’acheter un robot tout terrain Kenwood et un thermomètre de cuisine (car pour la meringue à l’italienne, le sucre et l’eau doivent chauffer à 110 °c). Une fois que la meringue est faite, il suffit de rajouter la poudre d’amande et de macaronner la pâte. C’est-à-dire qu’il faut travailler la pâte à macaron avec une maryse (la spatule qui permet de racler les bords des plats) dans un mouvement circulaire d’extérieur vers intérieur, en levant la pâte. J’ai ensuite appris à manier la douille pour faire de jolis macarons circulaires (et régulier, euhm euhm). Une fois placé sur la plaque, il faut bien la taper pour enlever toutes les bulles d’air et enfourner à four chaud 14 minutes à 140 °c. Quand les macarons sont froids, on peut sortir nos ganaches et les garnir avec la ganache (toujours à la poche à douille).

Préparation des ganaches

Macaronner la pâte à macarons

Façonner les macarons à la poche à douille

Si tu veux en savoir plus sur la réalisation des macarons, je te suggère réellement de suivre cet atelier via 1001 Belges. D’abord parce qu’Hélène qui organise l’atelier est vraiment super sympa, drôle et ouverte. On sent que c’est une vraie passionnée qui en connait un rayon côté macaron (d’ailleurs elle m’a soufflée qu’elle comptait organiser d’autres ateliers en novembre spécialement pour les fêtes de Noël). Ensuite parce que c’est une plateforme belge et que je trouve ça génial de pouvoir encourager les talents de notre petit pays. Et comme 1001 Belges est une plateforme super ouverte, ils nous offrent un code promo de 10 € pour participer à n’importe quel atelier du site. Tu verras il y en a plein d’autres vraiment chouettes comme le tricot, l’aromathérapie, la menuiserie, etc. (rendez-vous en bas d’article pour les modalités du code promo).

Les coques des macarons sont cuites !

Garnir les macarons à la poche à douille

Macaron vanille

Petit conseil si tu participes à l’atelier macaron d’Hélène : munis-toi d’un tablier et d’une grande boite pour reprendre tes macarons à la maison (comme nous n’étions que 2, nous sommes reparties chacune avec 30 macarons !!). Et pas de panique, même si on conseille d’attendre une nuit pour goûter ses macarons, Hélène en avait fait d’avance pour nous montrer tout son talent et déguster quelques macarons avec un bon jus de pomme entre 2 fournées.

Petite pause macaron

Tu l’as compris, je suis conquise et par le site 1001 Belges (d’ailleurs un tout grand merci à Philibert qui est lui aussi si gentil) et par l’atelier macaron d’Hélène. Je m’en vais scier les côtes de mon homme pour ma futur wishlist de Noël (bonjour Kenwood). J’espère que je t’ai donné envie de participer à un atelier du site, si pas celui des macarons, un autre. Et surtout, n’hésite pas à me le dire si tu tentes l’expérience.

Mais peut être connaissais-tu déjà 1001 Belges ? As-tu déjà participé à un atelier sur le site ? Si oui lesquels ? Ou alors tu as peut-être déjà fait d’autres ateliers ? As-tu déjà tenté l’expérience macaron et était-elle satisfaisante ?

Macarons citron et vanille

♥ ♥ ♥

N’hésites pas à t’inscrire aussi à cet atelier ou à un autre sur la plateforme. En plus, avec le code « ODILE » tu bénéficies de 10€ de réduction sur ton prochain atelier 1001 Belges (d’une valeur de minimum 15€).

N’oublies pas : code ODILE !

Bon atelier !

14 Replies to “Atelier Macaron avec 1001 Belges”

  1. Wooow c’est génial comme expérience 🙂

    1. Voui c’était plutôt cool ^^

  2. Oooooh comme c’est chouette ! Bon, je sais déjà les faire, mais je trouve beaucoup d’intérêt à ces petits ateliers que l’on voit fleurir un peu partout. La pâtisserie est un art à part qui me plait beaucoup et je trouve ça vraiment ludique de pouvoir faire des cours en s’amuser ( et en s’empifrant ? )
    Je ne connaissais pas 1001belges mais en tout cas ça semble être un chouette concept!

    Gros bisous à toi Code Odile. Ah, c’est pas ton prénom ? Code-Odile ? ahaha

    1. Oui et tu peux trouver plein d’autres ateliers super sympas sur le site
      Et je trouve en plus que les prix sont franchement raisonnable.

      Naaaaaan ODILE ! Je m’appelle ODILE ! 😀

  3. Voilà, j’ai envie de faire des macarons. XD
    Je les trouve trooop mignons puis les saveurs choisies sont géniales !
    Les ateliers c’est une expérience super que j’aimerais vraiment vivre 😀
    Bises ♥

    1. Oui on les a fait tout petit ^^
      Elle nous a expliqué aussi les astuces pour les faire plus grands
      C’était vraiment cool

  4. Oh je ne connaissais pas du tout ! En tout cas, c’est super intéressant et super tentant, mais je préfère attendre de vivre toute seule pour me lancer dans ce genre de projet ! Mais je garde ça bien au chaud, en tout cas merci d’en avoir parlé et si en plus ça t’as été bénéfique, c’est un plus. En tout cas, ton article donne vraiment envie.

    1. Merci Merci !
      Et il y a plein d’autres supers ateliers sur le site 🙂

  5. Ces macarons ont l’air tellement délicieux!
    Moi aussi, je compte apprendre à en faire plus tard (mais en autodidacte), j’espère les résussir. ^^’

    1. Il est surement possible aussi en autodidacte, mais l’idée de l’atelier me plaisait beaucoup
      En plus, faire ça un dimanche : ça occupe ^^

  6. Mioum ! Il t’en reste ? 😀 Plus sérieusement, ça devait être super fun ! 🙂

    1. Ha Ha non j’ai tout mangé.
      Quasiment tout toute seule en plus. Même pas honte 😀

  7. J ai fais un atelier macaron l’ an dernier et c etait top. C est super d avoir les conseils des pros et puis de se lancer.

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Oui les conseils d’une passionnée sont toujours bons à prendre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.