33 Replies to “Comment retrouver la motivation de bloguer ?”

  1. Merci beaucoup pour ce jolie article très motivant, je pense que je vais même le retenir pour mon article coup de coeur du mois ! 🙂

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Avec grand plaisir 🙂

  2. Tu as entièrement raison! Il faut se laisser le temps, parler et peut-être accéder à des objectifs plus fous.
    Belle soirée,
    Cécile

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Et surtout oser penser à des objectifs fous 🙂

  3. Coucou 🙂

    Je partage énormément ton avis !
    Je pense que pour ne pas se lasser, il faut commencer par ne pas en faire trop ! Franchement les personnes qui postent quotidiennement m’impressionnent, j’en serais incapable, j’aurais vite l’impression de tourner en rond, de m’obliger ! Avec mes 2 postes par semaine, je suis déjà bien occupée, et en même je peux parler de tout ce que je veux !

    Tendresse et baisers sucrés

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Je suis aussi impressionnée par la rédaction quotidienne. Mais aussi parce que j’aimerais pouvoir revenir à ça et que je n’ai pas le temps. Je pense aussi que chacun a son inspiration et son rythme. Et que donc chacun doit respecter son propre rythme (sans trop se laisser impressionner par autrui).

  4. L’important c’est de surtout ne pas se forcer , de faire des pauses etc… MAIS faut quand meme toujours rester un peu dedans sinon c’est un peu comme quand tu fais une longue marche et que tu decides de t’assoir et qu’apres tu n’as plus envie de repartir. Puis ca depend aussi de ses objectifs. Pour certaines c’est un simple loisir et ne reflechissent pas trop a ca , elles ont plus envie , elles arretent et puis c’est tout, puis elles recommencent quand elles veulent. Pour d’autres c’est plus serieux et c’est la que ca se complique car il y a un rythme a tenir, des attentes des lectrices, des attentes des partenaires etc… et on doit bien’ s’y tenir.

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Tout à fait : ne pas se forcer.
      Après comme tu dis on a des « obligations » parfois par rapport aux partenaires, mais là aussi je pense que tu peux essayer de poser ton rythme. Mais je pense aussi qu’on peut parfois faire une petite pause, si on le ressent, pour éviter de bacler son travail. Je pense notamment à Golden Wendy et Sandrea qui ont fait des pauses pour leur grossesse et qui, du fait d’en avoir parlé, s’en sont plutôt bien sorties

  5. Une nouvelle fois, ton article me parle à 100 % ! Depuis quelques mois, j’ai plus ou moins perdu la motivation, l’envie de bloguer. La cause ? La très mauvaise ambiance de la blogosphère marseillaise. Depuis plusieurs mois, mon blog est piraté quasiment tous les jours, on jette mon nom en pâture et j’ai même du porter plainte contre une autre blogueuse pour menaces…

    Mais j’aime tellement écrire et bloguer que je ne m’imagine pas arrêter, surtout pour des causes extérieures, aussi insupportables soient-elles. De plus, mon blog représente une bonne partie de mon activité professionnelle depuis que je me suis lancée en freelance cette année.

    Alors, j’ai trouvé une parade : cet été, je poste maximum 3 à 4 fois par semaine sur mon blog, au lieu de m’obliger à poster tous les jours juste pour rester dans la course au final. Et ça va un peu mieux, je commence à reprendre du poil de la bête 🙂 Mais ce n’est pas toujours facile à comprendre pour les marques et les partenaires, qui aimeraient avoir des publications plus rapidement sur mon blog. Eh oui, la course au business…

    Du coup, pour la rentrée, je commence lentement mais sûrement à me fixer de nouveaux objectifs : peut-être partir sur une nouvelle base éditoriale pour au final bloguer dans mon coin sans qu’aucune autre blogueuse me voit comme une concurrente et essaye de me mettre plein de bâtons dans les roues. Relever la tête, adopter une attitude plus positive (ce sur quoi je suis en train de travailler à l’heure actuelle dans ma vie en général) et essayer aussi d’oublier toutes ces critiques, tous ces comportements blessants qui me font me rappeler que pour la majorité des gens, le blog est avant tout un business au lieu d’être un loisir.

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Comme je te le disais sur Twitter, parfois faire une pause même d’une seule semaine, voir deux fait du bien. Et ce n’est pas à proprement parlé une pause. Pour moi, pause n’a rien à voir avec la durée. Si tu ressens le besoin de ne rien faire pendant 1 semaine, c’est aussi une forme de pause.
      En tous cas, garde ta ligne de conduite. J’ai passé trop de temps cette dernière année à me laisser distraire par les qu’en dira-t-on et surtout à me saper le moral pour ça. Ca ne vaut pas la peine. Il faut continuer de croire en soi.

      Ton blog est très chouette et tu peux être très fière de toi !

  6. Merci pour ton article car j’ai envie d’arrêter comme j’ai envie de m’investir à fond au moins une fois par mois! Pourtant mon petit blog a bientôt 5 ans après plusieurs pauses!!! Je vais essayer d’appliquer tes conseils et arrêter de me mettre la pression…

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Voilà, zéro pression. Pourquoi ne pas faire une liste du « pourquoi arrêter » et « pourquoi continuer » ?
      Parfois on passe à côté de l’essentiel. Et souvent, quand on veut arrêter (de bloguer) c’est parce qu’on s’attend à quelque chose qu’on voit chez les autres Et d’une certaine façon on perd sa spontanéité. Il ne faut pas oublier que faire qqch (un blog ou autre) il faut le faire avant tout pour soi même, et se faire du bien à soi même.

  7. coucou !

    merci pour cet article il est vraiment très intéressant et m’aide beaucoup parce que je suis une nouvelle blogueuse « pas du tout professionnelle » depuis peu et j’ai trop tendance à m comparer aux autres qui réussissent avant moi donc je me décourage, je me dit que je n’y arriverais pas. Après avoir lue ton article je me suis posée tant de question puis je me suis dit que tout ce que tu avais écris était réel, on t des êtres humains et on peux vite changer d’avis, se fixer un but est important !

    merci encore à toi et en passant, magnifique ton blog 😀

    bisous 🙂

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Il ne faut vraiment pas se comparer à celles qui réussissent avant toi. Cela ne veut pas dire que toi même tu ne vas pas réussir. Et puis d’abord, c’est quoi réussir un blog ? 🙂
      Comme je le dis, il faut lâcher cette pression et se recentrer sur ses propres envies. Garder une ligne de conduite et ne se référer qu’à notre propre chemin / parcours.

  8. Je découvre ton blog depuis peu et ces quelques articles lus sont très agréables à lire et nous remette en question.
    Dans la vie en général, quand j’ai une baisse de motivation, comme toi, je prends du temps pour moi pour me ressourcer : prendre l’air, lire, coudre, découvrir de nouveaux loisirs créatifs……
    Après concernant la blogosphère, je n’ai jamais ressenti de pression à partir du moment ou j’écris quand j’en ai envie, je ne prétends pas le faire pour un grand lectorat ni pour les statistiques, pour un blog le partage et l’échange sont important seulement il faut que cela me ressemble donc je poste en temps voulu.

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Je suis ravie que mes articles te plaisent. J’espère que ça te donne envie de rester 😉
      Prendre du temps pour soi est vraiment essentiel. Et souvent on se découvre des passions insoupçonnées.
      Tu as tout à fait raison de ne pas te mettre la pression pour ton blog. Comme tu dis, il faut le faire pour que ça te ressemble à toi

  9. Ton article m’a beaucoup touché, je le trouve tellement vrai d’autant que j’ai aussi connu une période creuse et pas de 1 mois mais de 5 longs mois ! O.o J’étais comme dégoûté du blog et je ne saurais dire vraiment pourquoi, dès que je me disais bon aller maintenant vas y, je me retrouvais devant l’écran, bloqué, ma tête devenait vide et je ne savais pas par où commencer tellement il y avait « à rattraper »… alors je te comprends absolument et je peux dire avoir retrouver aussi une certaine motivation avec un seul mot d’ordre « No Prise de Tête, No Pression !  » Et c’est vrai que coucher sur papier ce qu’on a envie de faire est un très bon exercice de déblocage qui permet de visualiser instantanément ce qu’on va faire et comment. Maintenant je me dis que j’adorerai en faire mon métier car écrire et le travail d’investigation est ce que j’adore le plus faire, ce serait pour moi un rêve de me lever tous les jours et de remplir mon frigo grâce au blog qui était à la base un simple loisir, une envie de partager et d’écrire. Je ne perds pas espoir et ton article le renforce encore plus alors merci. ♥

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Il ne faut surtout pas perdre espoir. Et se dire aussi que tous les chemins mènent à Rome. Peu importe comment et quand. J’ai aussi eu cette période de « non non non je ne veux plus bloguer » et aussi une forme de « dégout » et je reportais toujours le moment d’en parler. Et puis ça s’est débloqué, justement en faisant toutes ces petites choses.
      J’espère que ça t’aidera à trouver ta voie

  10. Tu as raison, on est pas des machines (même si on s’en sert tous les jours)! Merci pour ton article très émouvant et très vrai. Je n’ai même pas 50 articles à mon actif et j’ai déjà connu de grosses baisses de motivation (et de production) alors je te tire mon chapeau pour ton courage et ta sincérité. Alors voici quelques conseils, si ça peut aider:
    Méditer (c’est pas réservé aux bobos et après on se sent mieux)
    Prendre conscience des bons moments que l’on vit (ça fait très philosophe dit comme ça, mais ça rend de bonne humeur)
    Se préserver
    Voilà 🙂

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Merci pour tes conseils et ton commentaire.
      C’est vrai que la méditation est salvatrice. Je ne cesse de le lire. Mais je n’arrive vraiment pas à m’y mettre…. Impossible de me fixer ne fut-ce que 5 minutes pour me poser. Grrrr !
      Pour les bons moments, on peut aussi les lister ^^ Ça permet d’en prendre encore plus conscience.
      Et en effet, se préserver est une bonne chose. Je dois plus penser à le faire : j’ai tendance à un peu trop ouvrir les portes

      1. Si ça peut aider, je donne des conseils pour débuter la méditation sur mon blog: http://www.wellia.be/blog/debuter-la-meditation/
        Ouvrir des portes c’est bien, il faut juste savoir les refermer quand c’est nécessaire 😉

  11. Cela fait du bien de temps en temps de faire un break de son blog.
    Je tiens le mien depuis 5 ans, il y a parfois des passages à vide, mais quand on aime écrire, l’envie de publier revient toujours au grand galop. 🙂

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Tout à fait.
      C’est pour ça que c’est bien parfois de s’essayer à d’autres choses.

  12. Coucou, je te decouvre tout juste sur un groupe facebook.

    Ton article est très intéressant, il va allait dans mes favoris 😉

    Ce sujet me parle car je doute souvent, j’en parle avec mon amie Tehani (www.labullemakeup.com) qui est un peu ds mon cas et je vais d’ailleurs lui partager cet article. On essai de se rebooster mutuellement.

    Passe un bon dimanche.
    Jessica

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Contente que tu m’aie trouvée ^^
      J’espère que ces astuces t’aideront à retrouver ta motivation.
      Et surtout, surtout, pas de panique et pas de pression !

  13. Il est génial cet article, rempli de sincérité. J’aime beaucoup les gens qui aident les autres en se basant sur leur propres moment de « bas » ! Bonne continuation 🙂 !

    1. Merci beaucoup
      J’essaie en effet de garder un maximum de transparence.
      Et puis savoir que je peux aider quelqu’un d’autre me fait vraiment plaisir

  14. Merci.. Je suis nouvelle blogueuse ( avoir moins d’un an, c’est l’impression que j’ai ), d’être nouvelle et encore toute fragile. Très souvent je me sens découragée, car je ne vois pas mon travail aboutir ( peu de commentaires, peu de visites ), ce ne sont que des chiffres mais parfois ça aiderai..
    Ton article m’a fait du bien , c’est vrai et je me suis pas mal reconnue.
    Très bel article, et bien écrit en plus !
    Gros bisous 🙂

    1. Je te rassure, même après 4 ans de blogging on se sent encore parfois découragé et on a l’impression de n’arriver nulle part. Et c’est bien pour ça qu’il faut prendre conscience du chemin déjà parcouru. Parce qu’il est certain qu’on évolue. Si pas au niveau du traffic, au moins au niveau de la façon dont on prend des photos, ou notre façon d’écrire, ou notre orthographe,… Il y a toujours une jolie évolution 🙂

  15. Un article qui remonte le moral. Merci beaucoup pour ces mots ! Et je retiens la citation si vraie ! 🙂

    1. Avec plaisir 🙂

  16. Super article ! Merci ! avec les vacances, l’envie est beaucoup moins présente, mais en effet pas de pression, cela doit rester une passion ! 🙂 Bravo pour ce joli article, comme à ton habitude !

    1. Faut dire aussi qu’en cette période de vacances, le net est plutôt mort ^^
      Merci pour ton gentil commentaire !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.