78 Replies to “Des chiffres et des blogs.”

  1. J’aime beaucoup ta vision des choses 🙂
    Bises

    1. Merci 🙂 Je fais ce que je peux ^^

  2. Coucou Odile ! J’aime beaucoup tes articles humeurs et celui-ci m’intéresse particulièrement puisque j’avais l’intention d’écrire un post avec plus ou moins la même trame. Je lis aussi le blog de No Tuxedo qui m’aide à y voir plus clair dans certains aspects du blogging, c’est un blog en or, mais ça commence à me gonfler de voir des articles « dits » conseils pour augmenter le trafic et avoir un « meilleur » blog. Pour moi à cette étape ces personnes oublient pourquoi ils ont commencés à bloguer. L’important est d’y trouver du plaisir. Bravo pour ce joli post Odile 🙂

    1. Je pense que ces articles oublient souvent le « pourquoi ».
      Je n’ai rien contre la performance, comme je le dis je rêve de vivre du blogging (et d’autres choses) et je suis bien consciente que pour se faire, je devrais penser à une « stratégie ». Mais ceci est ma ligne de conduite très personnelle et ne doit pas me déprimer. Le but est pas de « bien bloguer » mais de se faire du bien en bloguant. Il n’y a pas de bon ou mauvais blog finalement, ni de bonne ou mauvaise blogueuse. Il y a juste plein de démarches différentes 🙂

  3. Cet article donne du beaume au coeur. Qualité et pas quantité 🙂 merci pour tes conseils, merci merci

    1. Avec plaisir 🙂

  4. tout est tres bien dit !!! si je regarde les stats je deprimerais, et je pense j’arrêterais lol
    je prefere rechercher l’echange, et du moins donner mon avis, apres le reste j’essaie de m’en détacher , meme si comme tu le dis, parfois ce n’est pas evident !!!

    1. Je t’avoue que mes stats me donnaient aussi envie d’arrêter.
      Et finalement quand je pense à la communauté en or qui m’entoure, je me dis que ce serait con de tout jeter juste pour quelques chiffres. Puis ce serait aussi très réducteur 😉

  5. Coucou !

    Parfaitement d’accord avec toi ! Les liens que l’on partage avec nos lectrices sont ce qu’il y a de plus important.
    Et c’est vrai que parfois, en voyant les grandes blogueuses ou youtubeuses, on a envie de plus tout de suite.
    Mais comme dirait ma grand-mère : « On ne peut pas commencer là où les autres ont terminé ».
    C’est bien résumé je trouve 😉 Ahhh la sagesse des grands-parents … ^^
    Tu sais, je t’apprécie beaucoup parce que tu es franche et honnête et je peux te dire qu’à chaque fois que tu met en ligne un article : je fonce le lire avec un bon café :-)))) Alors merci Odile d’être là. Tout simplement.
    Je t’embrasse
    Laura WB
    carnetdefie.fr

    1. Et oui ! Il ne faut pas comparer ses coulisses avec les coulisses de quelqu’un d’autre. On ne sait finalement jamais ce qui se passe derrière un écran.
      Merci beaucoup pour tes mots qui me touchent énormément. Ca me met du baume au coeur et l’envie de continuer !

  6. Merci pour cet article frais et positif. Je suis d’accord avec toi que la course aux « like » ou aux visiteurs n’est pas la solution.
    Pour résumer mon cas, j’ai ouvert mon 1er blog lorsque je suis partie vivre à l’autre bout de la terre, pour garder le contact avec la famille et les amis (virtuels ou non). Et j’obtenais le résultat escompté : du passage et surtout des commentaires des gens que j’affectionne, mais aussi d’inconnu(e)s. C’est tout ce qui m’importait. Et puis, de retour en France, j’ai laissé tombé ce blog petit à petit, l’envie n’était plus là, il ne me correspondait plus.
    La crise de la quarantaine a fini par passer par là, et j’ai ressenti à nouveau l’envie de partager ma vie, si modeste soit elle. J’ai créé un nouveau blog qui me correspond mieux, il est à l’image de la femme que je suis aujourd’hui. Seulement voilà, repartir de zéro, ça veut un peu dire « parler dans le vide ». Alors même si je continue à écrire (pour moi avant tout) avec mon cœur, il y a des jours où c’est démoralisant de ne pas avoir de commentaire, de gens avec qui échanger. Voilà toute la difficulté (un peu comme dans la vraie vie d’ailleurs) : faire de nouvelles et belles rencontres.

    1. Je pense que ça peut être une source de motivation, pour vouloir se surpasser et bien faire, mais cela ne doit pas devenir un point de déprime. Parce que quand on déprime, on en oublie le plaisir.
      C’est vrai que ce n’est pas chouette de parler dans le vide, on veut tous / toutes être lues, mais il faut se dire que ça viendra, et ne pas perdre de vue qu’on le fait aussi pour se faire du bien à soi même. Il ne faut pas oublier d’être fier de soi !

  7. Merci pour ce super article!
    Petite question… Comment fait-on pour trouver la même motivation lorsque « personne » n’échange avec toi et passe sur ta page??! Au bout d’un moment, écrire simplement pour sois doit devenir assez « fade »?!! 😉

    1. Oui c’est vrai qu’on peut se sentir démotivée quand on est pas lue. Au début, il n’y avait que ma meilleure amie qui laissait des commentaires ici, et tout s’est fait petit à petit. Pour ma part, écrire pour moi me faisait déjà beaucoup de bien, et je pense que c’est cette sincérité là qui a fait que les gens ont commencés à commenter. Et puis il faut toujours prendre en compte le chemin parcouru, les victoires, même petites. Parce que finalement, on avance ! Même si on ne le voit pas ! (et puis si vraiment tu veux absolument être lue, commentée, etc… sache qu’il y a plein de blogs qui donnent un tas de conseils sur « comment faire » 😉 )

  8. Ce que tu racontes dans cet article est tout à fait vrai … Cela dit quand tu débute et que tu n’as pas de réponse (commentaires) mais que tu vois tes vues augmenter il y a toujours un moment ou tu te demande si ce que tu raconte-montre-créer intéresse et plait vraiment … C’est toujours difficile de devoir attendre sans savoir ce que tu peux améliorer (il y a d’ailleurs toujours des choses que tu peux faire mieux !)
    En tout cas bon courage pour tes projets de vie et professionnels ; c’est captivant de lire ton évolution au fur et à mesure que ce blog évolue avec toi !

    1. Oui moi même je ne comprends pas pourquoi parfois tel ou tel article « fonctionne » et un autre pas. c’est le grand mystère du web. Ne doute pas trop de toi, parfois il faut peut être modifier la tournure d’un article ou d’une phrase pour suscité l’envie de commenter, comme par exemple, finir son article par une question.
      C’est là toute la magie du web, il n’y a pas vraiment de règle.

  9. C’est tellement ça. Mais tellement. C’est ce que je m’efforce de me rentrer dans le crâne. Mon blog est vraiment tout petit et tout bébé mais j’ai réussi à établir un lien avec certaines blogueuses et j’en suis vraiment ultra contente. Je regarde encore les chiffres (du blog, la balance, je n’ose même plus monter dessus) mais sans en être obsédée.

    1. Tu as tout compris, et c’est déjà super que quelques blogueuses ont pu lier des liens avec toi. bravo pour ça ! Et puis un bébé, ça grandit très vite, sans même qu’on s’en rende compte 😉

  10. J’ai beaucoup aimé lire ton article, je pense qu’il faut pas se prendre la tête avec les statistiques, on est venue sur internet pour partagé quelque chose et je pense qu’il ne faut pas perdre de vue nos objectifs en se cassant la tête avec tous ces chiffres ;))

    Je t’embrasse,
    http://sofunnygirl.blogspot.fr

    1. Et oui ! On nous rabâche déjà bien assez les performances au quotidien. Il faut garder du plaisir dans ce qu’on fait !

  11. Il est génial ton article!!!! Oui il faut écrire pour le plaisir, pour partager, créer des liens….J’avoue je jette toujours un coup d’œil aux statistiques, je ne peux pas m’en empêcher. Mais j’essaie aussi de relativiser puisque mon blog n’a qu’1 mois, je me dis que ça viendra lol

    bizzz

    1. Oh mais oui, 1 mois c’est un tout bébé blog, moi même après 4 ans, parfois je ne comprends pas trop le principe 🙂
      Tu as parfaitement raison en tous cas de ne pas te laisser démoraliser par ces chiffres rébarbatifs !

  12. Merci. Merci infiniment pour ces mots qui font du bien.
    J’ai été accro pendant 2 ans à mes statistiques. Jusqu’à ce que je me rende compte à quel point ça me bouffait et me déprimait.
    Depuis Juin, je ne suis pas allée sur Google Analytics. Presque 4 mois d’abstinence, et je me sens bien 😉
    Merci pour ce joli rappel !

    1. J’essaye aussi de couper entièrement l’analyse des chiffres, c’est vraiment pour te saloper le moral
      C’est bien de se fixer des objectifs, de vouloir s’améliorer, ou de se surpasser, mais ça l’est carrément moins de se déprimer pour ça, et qu’un plaisir devienne une contrainte

  13. Cela fait du bien de lire ton article. Cela remet les choses en place, il redonne vie au plaisir de bloguer, au plaisir d’écrire, au plaisir d’échanger.
    Je n’ai pas non plus des statistiques de rêve, mais j’ai des habitués , des lecteurs fideles et ça j’adore.
    J’ai la chance de ne pas avoir de trolls qui viendraient me miner le moral en lisant mes commentaires, au contraire, chaque commentaire est un petit plaisir et ça je ne le lacherais pour rien au monde.
    Merci pour ton article.

    1. Oh oui, tout ça est vraiment magnifique. J’aime aussi voir revenir les fidèles, je les reconnais, comme si je les connaissais, et à eux tous seuls ils m’amènent bien plus que 100.000 autres anonymes 🙂

  14. AMEN ! Encore un article de qualité et totalement VRAI (enfin pour moi parce que je suppose qu’on ne pense pas tous/toutes pareil…). SI les marques pouvaient en prendre de la graine…Mais non, (pour une majeure partie d’entre eux, pas tous hein !) il n’y a que les chiffres qui les intéressent ! Mais pour moi, tenir un Blog, ça va bien au delà des chiffres -sinon j’aurai fini prof de maths et tout comme toi, je DETESTE les maths ahah !

    Des bisous ma belle !

    1. Ha Ha, on est sur la même longueur d’onde on dirait.
      C’est dommage que les partenaires oublient un peu ça, je trouve qu’en plus ça parle en leur faveur, de faire un bon partenariat, avec une blogueuse et une communauté engagée. Ils parleront tous mieux pour lui.

      Au bac les maths !

  15. j’adore ton article ! personnellement je suis une nouvelle blogueuse et je ne regarde même pas encore les chiffres et je n’en ai pas envie pour pas me dire que « mon blog n’est pas à la hauteur », j’ai juste envie de partager comme je veux et quand je veux et c’est bien ainsi !

    bref, je pare trop haha ! bisous Xx

    1. Un conseil : continue de ne pas les regarder ! C’est de la pression pour rien. Puis franchement, ça ne veut rien dire du tout. C’est juste un barème de performance.
      Le partage est ce qu’il y a de plus chouette sur la blogo

  16. Merci pour cet article, c’était très inspirant !

    1. De rien de rien 🙂

  17. Un vrai plaisir de lire cet article si joliment écrit et plein de positivité ! 🙂

    1. Merci beaucoup 🙂

  18. Les statistiques, c’est marrant mais je m’en suis toujours moquée un peu. J’écris sur des trucs qui m’amusent et parce que ça me vide l’esprit, finalement. Loin de moi l’idée de faire un blog inspirant ou utile (je pense sincèrement qu’il n’est aucun des deux) mais au moins… Ça me fait sourire un peu tous les jours. Il m’en faut pas beaucoup plus que ça.
    Par contre, c’est certain que savoir que nos articles sont lus ou appréciés, qu’on a fait rire telle ou telle personne, ça met du baume au coeur. De là à en faire l’objectif ultime de son blog et de ses écrits, c’est un pas que je n’ai pas envie de franchir. Par contre, le remplissage de balises méta et des balises « alt » pour les images, j’le fais consciencieusement. Mais ça, c’est parce que je suis du genre obsessionnelle avec les détails que personne ne voit, ahah (j’me soigne).

    Par contre, mon site est inscrit sur le Graal « Google Webmaster Tools » parce que je ne peux plus me passer de mon fou rire mensuel devant les requêtes complètement folles qu’on tape pour arriver chez moi.

    1. Tant mieux si tu t’en moque ! Tu as une recette pour ça ? 🙂
      Personnellement j’aime sentir que ce que j’écris est utile, que j’ai pu aider ou soulager qqun. Mais cela m’est propre. Et comme tu dis, on aime toujours savoir qu’on est lue, sinon on ouvrirait pas de blog. Mais ce que je voulais surtout dire, c’est qu’il est parfois plus sympa d’avoir 3 lecteurs qui reviennent souvent, que 18.000 qui t’oublient vite fait bien fait (un peu comme les concouristes 😉 )

      1. Je crois que je m’en moque parce que je n’ai aucune ligne éditoriale et encore moins de calendrier de publication (même sur mon site professionnel, j’ai beaucoup de mal à être régulière et constante, je dois me forcer pour y arriver). Je plussoie le fait d’avoir quelques lecteurs fidèles qui reviennent. Ce n’est de toute manière que de cette façon qu’on peut se lier avec certaines personnes. Quand on s’intéresse vraiment à ce qu’elles racontent.
        Après, je ne connais pas encore ces bêtes curieuses que sont les concouristes (rapport que je n’organise pas de concours), mais beaucoup de monde a l’air d’en parler, et pas en bien, ahaha 🙂

        P.S. : C’est une des premières fois que je commente, mais je viens te lire régulièrement, quand j’y pense, en fait (je suis timide, c’est pour ça).

  19. Ah Odile ! Je ne te remercierai jamais assez pour tes articles ! Ils arrivent toujours pile poil en phase avec mes préoccupations ! Je reprends mon blog que j’avais suspendu et lire des articles d’autres bloggueuses qui parlent de plaisir et pas de performance, ça fait du bien !

    1. C’est parce que je lis dans ton esprit ! Ha Ha !
      Allez hop, au boulot, reprends vite ton blog ! 🙂 Le plaisir avant tout

  20. Mais tu as tellement raison, qu’est ce que j’en ai rien à faire des statistiques car clairement cela n’est pas représentatif de la qualité d’un blog.

    1. Et bien non, pas du tout !

  21. Je suis bien d’accord avec toi! J’ai moi aussi eu ma période accro aux chiffres et ça me déprimait plus qu’autre chose. Alors qu’à côté j’ai une communauté fidèle sur les réseaux sociaux. C’est le plus important!

    1. Quand quelque chose te déprime en fait c’est facile, faut l’arrêter.
      Parfois la vie est pas si compliquée ^^

  22. J’adore ton article ! Rien à dire, quand j’eus terminé de le lire, je me suis dit que ce petit rappel faisait beaucoup de bien.
    En effet, je pense exactement pareil ! Mais comme je tiens un blog depuis peu (un peu plus de 9 mois maintenant), il n’est pas toujours facile de se faire une petite place sur la blogosphère. Du coup, oui, on compare, on s’attarde sur des chiffres qui ne signifient pourtant pas grand chose par rapport au point essentiel sur lequel tu as insisté: sa communauté. Même s’il n’est pas fort grande pour le moment, ça vaut beaucoup plus que n’importe quel chiffre que je pourrais voir. La qualité avant la quantité comme tu dis, et c’est ça qui est beau, qui encourage à continuer.

    Belle vision, bel article, merci car même si nous partageons le même avis, une petite piqure de rappel de temps en temps ça fait du bien !

    1. Le pire c’est de se comparer justement. Ca nous tous un peu à petit feu. Moi encore j’ai trop tendance à le faire alors que cela ne mène nulle part. Chaque personne, chaque blog est différent et chacun son rythme.
      Et puis ne jamais oublier ce qui nous a animé en premier ; la passion !

    1. DE RIEN 😉

  23. Bonjour Odile,

    Et bien, moi je viens juste de découvrir ton blog (oui, oui), j’ai vu je ne sais qui qui avait cliqué j’aime sur Hellocoton sur ton article et je suis venue faire ma curieuse 🙂 et je tombe sur un très joli et bon article. Je pense que toutes, petites ou grandes blogueuses, à un moment ou autre, on est un peu obsédées par les statistiques (celle qui dit non, je veux moyennement la croire !) mais j’adhère complètement quand tu dis qu’il vaut mieux de la qualité et des liens que de la quantité. Certes. Pour ma part, j’essaye d’adopter aussi une autre posture : que le blog ne devienne en aucun cas une contrainte pour moi (comprendre : ma vie, mon boulot -pourtant, je suis free-lance et je vis de l’écriture/traduction-, ma famille…). Même si je suis petite blogueuse, cela fait environ 7 ans que je le tiens mon humble blog, il est passé par des périodes différentes et quand parfois je me sens aussi déprimée (vis-à-vis du blog), quand je trouve que je pourrais refaire ma ligne éditoriale et d’autres questionnements, j’essaye de prendre un peu de recul et de distance et puis les choses se remettent en place (et ma tête re-trouve la sérénité :-)!

    Bon, encore une fois, merci pour cet article !
    Très belle journée !

    1. Vive Hellocoton alors ^^
      En effet comme tu dis, un moment où un autre les chiffres nous montent à la tête. Nous ne sommes que des êtres humains ! Le tout est de pouvoir se recentrer et se rappeler pourquoi on blogue 🙂
      Tu as bien raison, le blog ne dois pas être une contrainte, cela doit rester un plaisir, une source de motivation.

  24. Hello, je suis tombée sur cet article via Hellocoton et je dois dire que je ne suis pas déçue. Je trouve aussi que ces chiffres sont tout aussi imbuvables qu’incompréhensibles et ils ne représentent en rien l’investissement de la bloggeuse. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que certaines bloggeuses « célèbres » ont complétement oublié ce qu’était à la base le blogging: une communauté, un espace de partage, où l’on peut se donner astuces et conseils. Quand tu poses des questions à certaines c’est 0 réponse alors que ça pourrait servir à plusieurs d’entre-nous !
    Enfin bon contente de voir que je suis pas la seule à galérer avec les statistiques !
    A bientôt !
    xxx
    Jade

    1. Décidément cet Hellocoton ! Je vais lui envoyer des chocolats 🙂
      C’est vrai qu’on y comprend rien à ces chiffres, et je me demande parfois si les grands blogs féminins à succès y ont vraiment fait attention à l’époque.
      Et en effet, je comprends rien à ce Google Analytics. Trop chinois, trop rébarbatif !

  25. Zut c’est pas possible, j’ai la larme à l’œil je ne m’attendais pas à ce que tu reparles de ça ici, là devant tout le monde ! Je suis au boulot et j’ai les yeux tout rouges non mais zut quoi !!!
    Gros bisous à toi Odile ♥
    #BisounoursPOWA

    1. Oh pti chat !!
      Mais je ne voulais pas te faire pleurer. Ce que tu disais avait juste tellement de sens <3

  26. J’aime beaucoup ta vision des choses ! Je regardais beaucoup mes chiffres au début du blog puis j’ai arrêté. J’ai programmé l’envoi de rapports quotidiens et mensuels par email et je ne les ouvre quasi jamais… J’ai changé de thème il y a un mois sur le blog, et j’ai oublié de remettre le code google analytics. Cela m’a pris 3 semaines pour le remarquer, pourtant je ne recevais plus les fameux e-mails donc j’aurais dû le voir bien avant ^^

    J’ai réussi à me détacher des chiffres et même si j’ai beaucoup travaillé mon référencement, je souhaite désormais uniquement me consacrer sur la proximité et la relation avec les lecteurs. C’est très difficile à construire. On parle beaucoup des nouveaux blogs mais pour les vieux blogs (dinosaures comme le mien, il a encore plus de signification dans ma bannière maintenant) ce n’est pas évident non plus. Si on a trop travaillé le référencement, qu’on a de bons chiffres parce que les gens viennent mais pas une communauté soudée parce qu’ils ne restent pas, je trouve que c’est tout aussi long et fastidieux de corriger le tir que pour un nouveau blog dont le problème principal est un temps d’existence trop court et un nombre d’article trop faible.

    Y a rien à faire, un blog c’est vraiment beaucoup de travail et ça ne s’arrêtera jamais 🙂

    1. J’essaye de ne plus les regarder non plus parce que finalement c’est comme se battre contre un moulin à vent (je ne me rappelle plus de l’expression 😀 )
      Tu as raison on parle beaucoup des bébés blogs, on les encouragent, leur trouve des stratégies, et du coup quand on est vieux (comme nous haha) on pense qu’on a loupé le coche.
      Finalement tout ça n’a pas d’importance.

  27. Merci pour cet article.
    Je blogue depuis plus de 7 ans mais un peu en dilettante quand l’envie, le temps et les sujets sont là…résultat je n’ai jamais été très portée sur le référencement mais au fil des année j’ai acquis une petite communauté 😉 Le hic aujourd’hui c’est je viens de migrer vers WordPress et du coup tout le référencement que j’avais via Canalblog est tombé à l’eau 🙁 J’avoue que quand je regarde mes stats google analytics pour mon nouveau blog ça me déprime ! Donc ton article tombe à pic et me redonne un peu de courage 😉 et grâce à lui je viens de découvrir ton univers que j’inscris dans mes favoris. Bonne continuation

    1. Alors là, la migration WP elle te fait direct passer dans les méandres du rien du tout. J’ai migré cet été, et pourtant avec mon propre nom de domaine, et c’est aussi la raison de cet article. Histoire que je me calme et arrêter de s’inquiéter pour des statistiques. Il ne faut pas (plus) se laisser déprimer par ça.

  28. C’est marrant moi j ne regarde presque plus mes statistiques ! A une époque j’y faisais pas mal attention et je me suis rendue compte que c’était plus anxiogène qu’autre chose : on se vexe pour rien, on veut faire toujours mieux. Maintenant je suis totalement détendue face à ça et seul les commentaires m’importent vraiment : j’aime partager et c’est ça le plus important !
    Des bisous !

    1. Et bien tu as mille fois raison de ne plus les regarder. Je commence à prendre cette pente aussi, sinon c’est source de déprime et de trop de remises en questions.
      Le partage, comme tu dis, ya que ça de vrai !

  29. C’est très joliment dit et pour une fois on décele dans ce récit une réelle sincérité.
    Le blogging n’est clairement plus ce qu’il était au départ malheureusement… J’ai commencé à bloguer il y a 5 ans et je le fais toujours par passion et si jamais ce n’était plus le cas j’arrêterais tout de suite.
    Je suis cependant lassée de recevoir des messages (parfois même d’amis) me demandant mon nombre de vues vs/ temps passé à m’occuper de mon blog & surtout la question la plus importante combien je trouche ? Sérieusement ? Si vous le faites pour l’argent alors arrêtez tout de suite oui la maintenant !
    Ou alors la question qui me fait tant rire : je veux faire un blog mais je n’ai jamais d’idées & bien ne fais pas de blog ! Le blogging n’est pas pour tout le monde ! Moi je n’aime pas la violence je ne vais me forcer à être boxeuse lol

    1. J’essaye toujours au maximum d’être sincère. C’est surtout que je ne vois pas l’intérêt de raconter n’importe quoi héhé ^^
      Disons qu’avec les nouvelles carrières on se retrouve vite dans une sorte de course. J’ai très envie de devenir une pro du web et de vivre de ça, mais c’est un rêver, et je ne veux pas que ce rêve me tourne en déprime car je n’ai pas les performances d’autrui. Chacun son rythme. Chacun sa qualité de blogging 🙂

  30. Hello Odile, j’espère que tu vas bien 🙂
    J’arrive un peu en retard mais je t’avais lu quand ton article est sortit, juste pas commenté ! Je suis tout à fait d’accord avec toi, comme beaucoup j’en suis sûre 🙂 Ca fait plaisir de lire un article plein de sincérité, ce n’est pas donné à tout le monde ! Je pense qu’on a toutes cette période où les stats nous semblent le plus important, où on est un peu obnubiler par ça. Je l’ai eu aussi … Mais finalement on se recentre sur l’essentiel (et bizarrement c’est là que le blog marche le mieux) : le partage, l’honnêteté, l’écrire. Tout ce pourquoi on blog en réalité 🙂
    Plein de bisous, belle journée et bon weekend.

    1. C’est souvent comme ça, il suffit de lâcher prise sur quelque chose que tout semble se manifester en ta faveur.
      Je ne pense même pas que les grandes blogueuses (les dinos comme elles aiment dire) se soucient de leur chiffre.
      Mais c’est bien de se recentrer et de trouver d’autres objectifs que ceux de la performance.

  31. hello odile !
    merci pour cet article qui redonne un peu de baume au coeur et qui est plein de positivité. Comme toi je ne regardais jamais mes statistiques puis à force de rédiger et d’agrandir la communauté j’ai commencé à m’y intéresser ! parfois elles me depriment un peu, ces statistiques… et parfois, et sans mechanceté aucune, je me pose plein de questions sur le succés de certaines blogueuses, récentes de quelques moi qui ont déjà des milliers d’abonnées instagram, parmi lesquels on compte parfois de très grandes blogueuses. Souvent j’ai ce défaut de me comparer, à cause justement de ces fameuses statistiques…
    Comme tu le dis si bien, on peut avoir des milliers de vues et être une porte de prison, comme j’en connais beaucoup haha 🙂 et puis être la petite blogueuse du coin adorable qui ne décolle pas niveau succés ! les droles de loi du web … Je démarre une formation en CM et tout cela m’aide à comprendre comment ça fonctionne et c’est super interessant !

    merci pour cet article 🙂
    des bisous
    camille

  32. Pour ma part, je ne regarde les chiffres qu’une fois par mois, à la fin du mois plus exactement et ça me convient parfaitement 🙂
    Pas envie de me prendre la tête 😀

    1. Tu as bien raison !
      Mieux vaut ne pas les regarder.

  33. Encore un très bel article qui fait beaucoup de bien. Merci <3

    1. Avec plaisir 🙂

  34. J’ai beaucoup aimé ton article, ça me redonne le moral, je viens de créer un blog beauté dans la simple optique de parler de ce que j’aime avec des personnes qui aiment les mêmes choses. Mais personne ne vient sur mon Blog, Je ne veux pas des visites pour augmenter mes stats, mais pour échanger et qu’on me donne envie de créer de nouveaux articles… alors je t’écoute, je garde espoir! Merci !

  35. Amen! Je suis bien d’accord. La sincérité, c’est le plus important!!!!

    1. Tout à fait !
      :*

  36. Chouette philosophie et saine aussi !!
    Un nombre grandissant de lecteurs c’est bien mais des lecteurs fidèles avec qui on peut échanger c’est encore mieux !! Je vais d’ailleurs revenir par ici et hop, je viens de m’abonner sur instagram !!
    A très bientôt

    1. Merci Merci pour ton abonnement !
      J’espère que tu te plairas ici.
      La fidélité, il n’y a que ça de vrai !

  37. C’est marrant, j’ai eu envie d’écrire cet article plein de fois!
    Il va finalement prendre une autre forme chez moi, mais je suis encore en train de le peaufiner parce que j’ai envie d’être juste.
    J’ai aussi beaucoup de mal avec les raisons qui poussent « les jeunes d’aujourd’hui » à se lancer et à animer leur blog, je trouve que c’est une démarche personnelle, en tout cas moi c’est comme ça que je le vis. Pas pour les autres et pour avoir plus de followers, juste pour m’éclater et faire ce que je veux!

    Bonne continuation en tout cas 😉

    1. Je suis curieuse de lire ton article en tous cas.
      C’est vrai que beaucoup se lance pour la gloire et les paillettes. C’est dommage. Mais parfois, d’une manière ou d’une autre, on peut trouver la passion en chemin !

  38. C’est dingue comme la vie est faite !
    Ce n’est pas un hasard si je tombe sur ton article pile au moment où je fais le complexe des stats… A me dire que finalement mon blog ne rime à rien, à me poser 1000 questions sur l’arrêter ou le continuer.
    Il y a toujours des moments de remise en question parfois bénéfique, parfois non.
    Là j’étais juste à me morfondre sous mon plaid en buvant mon thé !
    Ton article m’a fait du bien et me redonne le sourire 🙂
    (Allez hop, je mets ton blog dans mes favoris :))

  39. Hello !
    Je suis contente d’avoir lu ton article.
    Surtout en ce moment.. Moi qui suit en pleine période de réflexion par rapport à mon blog. Tous les jours je me demande « ce que je pourrais améliorer pour être lue et vue. » Et je cherche..
    Et la j’ai lue ton article. Une bénédiction!
    Au final , tu m’as rebooster à ne plus me poser ce genre de questions , mais à écrire pour moi , parce que j’aime ça , j’aime partager.
    Merci beaucoup! Bonne journée , je te suit désormais sur ton blog et Instagram.

    1. odilesacoche dit : Répondre

      Et bien voilà, ne cherche plus. :p
      Bien sûr tu peux toujours te former et prendre des conseils de-ci de -là, mais surtout aucune pression. Fais les choses comme toi tu les sens, et en effet, n’oublie pas pourquoi tu as commencé !
      Merci de ton passage ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.