Le Wine Man Show d’Eric Boschman

wine man show ni dieux ni maitre mais du rouge eric boschman

Pour être 100 % honnête avec toi, parce que j’essaye toujours d’être honnête, je ne pensais pas du tout t’écrire cet article. Quand j’ai été invitée à assister à la représentation presse du nouveau spectacle d’Eric Boschman, je me suis surtout dit que ce serait l’occasion de sortir de sa routine hebdomadaire. Et puis figure-toi, que j’ai adoré le spectacle : on a bien bu, on a bien ris, et comme j’adore encourager notre plat pays et ses talents, je me suis dit : « Oh et puis zut, j’ai envie d’en parler sur le blog« . Alors voilà, zut, je t’en parle !

Pour te situer, Eric Boschman c’est ce bonhomme sympathique qui passe sur la Une (la RTBF, une de nos chaînes belges). On le voit assez souvent sur l’émission Un gars Un Chef mais aussi sur des émissions de dégustation de vins ou de bières. C’est aussi un grand sommelier (élu meilleur sommelier de Belgique en ’88) et surtout, un bon Belge, un bon vivant, qui aime rire et profiter de la vie. Il a donc tout naturellement eu l’idée de lier sa passion du vin et sa passion de la rigolade pour en faire ce qu’il appelle un « Wine Man Show« . Autrement dit, un spectacle humoristique où… On déguste du vin ! C’est un concept plutôt original puisque, alors qu’il parcourt avec son public l’histoire du vin et ses origines, il propose aussi de les déguster : on commence par du mousseux, du vin blanc, 3 sortes de vin rouge et on termine par du porto. Et puis bien sûr, pour que tout cela ne soit pas trop rébarbatif il ponctue son récit de blagues potaches comme nous les Belges on sait bien faire une fois !

Comme je te le disais, je ne m’attendais pas à grand-chose en allant voir son spectacle et pourtant j’ai passé un super moment ! Moi qui suis une quiche en vin, et surtout en histoire, j’ai appris tout un tas de choses et j’ai trouvé le sujet fascinant. Eric Boschman est un passionné et face à ce genre de personnage, on ne peut que boire ses paroles (littéralement). Il explique habillement qui a planté la première vigne, quand, où et pourquoi, en faisant un petit tour du monde. Il s’attarde surtout sur les débuts du vin, en revisitant certaines histoires de l’ancien et du nouveau testament, puis il passe par Christophe Colomb et s’arrête aux alentours du 18° siècle. Pendant ce temps, une hôtesse passe avec du vin pour nous les faire goûter et accentuer l’effet ‘bon moment » (je regrette cependant qu’on en n’ai pas appris plus sur les vins dégustés).

On pourrait croire dit comme ça que le tout est plutôt barbant, mais on est bien loin de l’esprit pince-sans-rire de la dégustation classique. Avec son bon accent belge et son humour à deux balles (dont je suis super friande je dois reconnaître) on passe un bon moment de franche rigolade. Je me suis particulièrement tenue les côtes avec son final sur le porto, où je n’en pouvais juste plus de rire (l’alcool aidant aussi hein). Merci à Nènèn’ et ses croquèèèèètt’.

Si je voulais absolument te parler de ce spectacle, c’est parce que j’ai de plus en plus cette envie de faire connaître notre belle Belgique et ses talents. Que j’ai trouvé le concept de ce Wine Man Show super original, et que je ne m’attendais pas à passer un si bon moment. Si tu as l’occasion d’y aller, je te le recommande vivement : apprendre en rigolant et en buvant, mais que demander de plus ? Ce serait dommage de passer à côté !

♥ ♥ ♥

« Ni dieux, ni maître, mais du rouge » par Eric Boschman

Durée du spectacle : environ 1h30.

Tarifs : 25 / 17,50 € selon la formule.

Retrouve toutes les infos sur la page Facebook du spectacle.

6 Replies to “Le Wine Man Show d’Eric Boschman”

  1. Moi qui hésitais à y aller, tu viens de me convaincre! Surtout que je ne rate pas un seul de ses passages dans l’émission Un gars un chef ^^

    Merci pour ce bel article ma biche 🙂

    Bisous ❤

    1. Oh ouiiii c’était chouette !! Une activité à faire en amoureux je trouve.
      Sauf si tu as une copine fan de vin ^^

  2. Tiens c’est marrant, il y a exactement le même concept de spectacle qui sera joué cette année chez ma mère (en région parisienne). Ça s’appelle « Savoir enfin qui nous buvons » et c’est de Sébastien Barrier (je suis allée vérifier parce que je pensais en te lisant que c’était le même !). C’est une nouvelle mode tu crois ?^^
    Enfin bon, n’aimant pas du tout le vin, je passe mon tour sur ce coup-là !

    1. Ah oui ? Ca alors.
      Je sais qu’Eric Boschman a joué ses premiers spectacles à Avignon. C’est peut être tendance en effet.
      Je ne suis pas une grande fan de vin, mais là c’était vraiment intéressant, et drôle !

  3. Merci pour la découverte de ce spectacle et très bon weekend à toi !

    1. Avec plaisir. Il vaut le détour.
      Bon week end à toi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.