Sois qui tu es.

Prendre confiance en soi

Dans la vie de tous les jours, j’ai parfois du mal à prendre des grandes décisions toute seule. Comme si j’avais sans cesse besoin d’un guide pour m’aiguiller ou me rassurer. Attitude surement expliquée par un grand manque de confiance en moi. C’est assez paradoxal puisque je suis certaine que si tu me voyais, en vrai, en chair et en os, tu te dirais que je suis une grande gueule comme on me l’a souvent répété : « Toi un être fragile ? Allez arrête ton char ! ». Mais au fond de moi, il n’en est rien. Comme je te l’ai déjà dit, je doute. Pourtant, cela ne m’a pas empêché d’avoir souvent fait preuve d’une grande force de caractère, et de ne pas être qu’un petit oisillon tombé du nid. J’ai besoin du support des autres, de leur consentement, mais d’une certaine façon, je sais aussi m’en défaire quand il faut. C’est comme ça que je n’ai jamais commencé à fumer, même si à 13 ans, c’était la mode à la sortie des cours.

Si je te raconte tout ça, c’est parce que j’ai bien conscience qu’ici je donne mon avis. Je te parle de mes expériences, de ce que je ressens, de ce que je découvre. Je te donne des conseils, des trucs, des astuces, mais tout cela finalement, ne reste que de la suggestion et j’espère de tout mon cœur que, au-delà de mes conseils, tu peux prendre du recul et te forger ta propre personnalité. Car comme je le disais dans un de mes précédents articles, la personnalité c’est ce qui fait que tu es toi. Il faut pouvoir dissocier ce que tu vois de ce que tu as envie. Comme j’ai à dissocier les conseils que je lis de ce que je suis ou de ce que je veux être. Sur le net on lit et on voit beaucoup de choses, mais on devrait toujours se demander où l’on se situe par rapport à tout ça.

Récemment, avec tout ce qui s’est passé tant à Paris qu’à Bruxelles, je me suis énormément posée la question de « la vie ». Car la vie est courte. Bien trop courte. Chaque seconde compte. Et un matin je me suis levée en me demandant : « Suis-je bien la personne que j’ai envie d’être et ai-je fait de ma vie ce que j’avais envie d’en faire ? ». Bien sûr je voudrais être une personne « successful » comme ils disent en anglais. Bien sûr je voudrais réussir dans la vie et gagner plein d’argent. Bien sûr j’apprends chaque jour comment faire, pour par exemple élever mon blog, avoir une jolie peau ou prendre confiance en moi. Bien sûr je suis encore à 31 ans en soif d’apprendre. Mais il y a une chose dont j’ai pris conscience cette année c’est que par-dessus tout ce que j’ai pu lire, je suis aussi fière de moi. Même si je n’ai pas confiance, même si je doute, même si je ne suis clairement pas parfaite. Et malheureusement, je ne prends jamais le temps de célébrer la personne que je suis devenue. Et je ne te parle pas de célébrer que j’ai réussi telle ou telle chose, mais de me féliciter et de me regarder dans le miroir en me disant que finalement, oui, je suis fière de moi et qu’il n’y a aucun mal à être fier de soi.

C’est un sentiment que je voudrais partager avec chacun de vous. Et je voudrais que toi aussi tu sois fier de qui tu es. Mais surtout, que tu sois qui tu es censé être. N’essaye pas de ressembler à telle ou telle personne, de devenir un autre, voir d’envier la vie d’un autre. Il n’y a que toi pour être qui tu es. Tu es unique. Tu es le meilleur ambassadeur de ta vie. La meilleure personne qui pourrait parler pour toi, le meilleur avis qu’il soit, et souvent le meilleur conseil aussi car j’ai la certitude que nous avons toujours les réponses au fond de nous même. Ce que j’essaye de te dire, c’est que tu pourras toujours lire les meilleurs conseils du monde, et je suis la première à me gaver de livre de développement personnel, la meilleure personne pour vivre ta vie, cela restera toujours toi-même. Si tu as envie de changer, change ! Mais change pour être une meilleure version de toi-même, et non pas pour être une meilleure version de ton voisin.

La vie est courte. Bien trop courte. Chaque seconde compte et chaque seconde devrait être utilisée pour se construire. Brique par brique. Avec toutes les réussites et les échecs que cela implique. Car tu es toi. Et qui donc mieux que toi peut l’être ? Qui peut sentir à ta place ? Danser à ta place ? Vivre à ta place ? Prends le temps de te célébrer toi aussi, de te remercier, de t’encourager. Ne sois pas trop dure ni avec toi-même, ni avec les autres. Finalement nous menons tous des batailles afin de savoir qui nous sommes. Chacun mène sa route comme il l’entend, comme il le sent, mais surtout de la façon qui lui semble le plus juste. Chaque personne est unique. Ne l’oublie jamais car toi aussi tu es unique.

J’aime dire parfois en riant que « je suis merveilleusement merveilleuse ». Et si ce soir, on prenait le temps de se regarder dans le miroir, droit dans les yeux, et que, sans rire, on se le disait à voix haute ?

Chiche !

♥ ♥ ♥

23 Replies to “Sois qui tu es.”

  1. En ce moment, je ne suis pas d’humeur festive ou autre ! Suite à un geste déplacé que j’ai eu au boulot je n’ai plus le même ressenti sur l’extérieur et moi même… Mais en te lisant, j’ai vu un petit sourire apparaître sur ma bouche et juste pour ça je t’en remercie énormément ♥

    1. Ne sois pas trop dure envers toi même. Tu es un être humain comme nous tous, tu fais de ton mieux (j’en suis certaine).

  2. Merci pour cet article !
    Il est très motivant ~

    1. De rien et surtout, avec plaisir !

  3. C’est tellement vrai mais aussi tellement difficile de savoir qui on est vraiment pour enfin être soi! En tout cas, j’y travaille dur en ce moment. J’ai très envie de me sentir mieux dans mes baskets en acceptant celle que je suis. Alors promis ce soir je me regarderai dans le miroir en me disant que je suis merveilleuse!!!! <3

    1. Je pense qu’on le sait tous : qui on est. Mais parfois on veut être quelqu’un d’autre. Car la vie des autres parait plus jolie. On oublie de se recentrer sur ce qu’il y a de bon en nous, et en notre vie. On fait taire nos jolies voix.
      Essaye comme le suggère Alexandra, d’écrire un petit bonheur par jour. Ca te permettra de te rendre compte aussi de ce qui TE fait plaisir, et donc, de qui TU es.

  4. je suis d’accord sur toute la ligne, je le dis sans cesse 🙂
    Biz

    1. AMEN !

  5. Quel bel article ! Je pense que, peu importe notre âge, on est toujours dans cette recherche de notre identité, ce qui nous définit et nous anime dans la vie.. Je suis la première personne à être très exigeante avec moi-même et je ne supporte pas l’échec ou la déception.. Mais cet été, j’ai pris l’habitude de noter pendant un mois « mon petit bonheur du jour » dans un agenda. Cela pouvait être un compliment d’un collègue ou client, un succès personnel, un bon moment passé avec mes proches mais au final, cela m’a aidé à me dire que peu importe toutes ces grandes questions, ma vie est plutôt pas mal et qu’il faut que j’en profite.

    1. C’est une bonne chose de faire ça : noter les petits bonheurs. J’essaie de faire ça aussi, pour me recentrer.
      Comme tu dis, la vie est plutôt belle 😉 Faut en profiter !!

  6. Tout ce que tu dis est complètement vrai. On est conscient de ça, mais il faut parfois l’avoir clairement sous les yeux pour comprendre. Comme par exemple le fait de se créer sa propre personnalité, de se situer dans les avis de telle ou telle personne, car tellement de choses se passent autour de nous que finalement, on a dû mal à connaître son propre avis. On est constamment influencé. Donc oui, je suis d’accord avec toi, il faut parfois réfléchir à notre positionnement par rapport aux autres pour se connaître mieux 🙂

    1. C’est vrai qu’on peut vite se laisser influencer par les autres. Mais il faut prendre le temps de se demander « et moi ? Qu’est ce que je veux moi ? » Parfois la réponse arrive très facilement, et on tente de faire taire nos petites voix. Pourtant elles ne sont pas toutes mauvaises 🙂

  7. Il n’y a pas d’émoticône pour ça, du moins que je sache, mais cet article me donne envie de t’envoyer un gros hug virtuel !

    1. rÔuh <3
      Merci.
      Calin back

  8. Coucou Odile, ton article est super ! Tu sais, tous les soirs j’écris 5 choses de ma journée pour lesquelles je suis reconnaissante. Le lendemain matin, je les relis. Ça me fait sourire jusqu’aux oreilles et je me met au travail.
    Tu as tellement raison ! Nous sommes des êtres uniques et nous nous devons à nous-même de révéler nos talents <3
    Bisous tout plein
    Laura du Carnet d'Efie

    1. Je fais ça aussi. Enfin j’oublie parfois de le faire certain soir, alors je le dis à voix haute en promenant le chien. Je devrais en effet le relire le lendemain matin. Quelle belle idée ! Merci du partage

  9. Super article 🙂 je suis exactement dans le même mood pour le moment. Je lis plein de livres sur le développement personnel et j’ai décidé de vivre la vie dont je rêvais plutôt que de rester dans une vie métro-boulot-dodo qui ne me correspond pas. Comme tu dis, il n’y a pas de mal à se sentir fier de son parcours. Ça fait du bien parfois de se féliciter du chemin parcouru. Chaque seconde compte et il faut en profiter. Sortir d’une routine étouffante et croire en ses rêves pour devenir « une meilleure version de soi-même » 😉

    1. Voilà tu as bien résumé tout ce que je pensais.
      On a qu’une vie (enfin je crois) il faut en profiter à fond, et se remercier d’être là où on est

  10. et oui pas toujours simple d’être soi même, ça semble aqui et pourtant…
    merci pour cet article qui recentre sur soi

    1. Il suffit d’écouter la petite voix au fond de soi, celle qu’on tente souvent d’étouffer.

  11. Merci pour cet article qui me donne envie d’appuyer sur pause et de me recentrer sur celle que je suis.

    1. Et bien fais ! Fais ! Appuie donc sur pause, et hop, on se recentre 😉

  12. Merci pour cet article. Je suis dans une passe où j’ai l’impression de regarder ma vie passer sans y être impliquée. Parfois, j’ai l’impression que vivre comme tu l’écris serais de l’égoïsme. Et puis je ne sais pas par quoi commencer pour devenir qui je suis et surtout savoir qui je suis vraiment. En tout cas, tu m’as fait réfléchir et j’ai envie de reprendre ma vie en main.
    Encore merci.

    Abby

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.