Du talent ? Nous en avons tous !

Comment trouver son talent et l'entretenir ?

Il y a quelque temps, je suis aller voir le dernier Steve Jobs. Et alors que je me rendais compte à quel point ce type avait sale caractère, je me rendais compte aussi de son talent, lui vouant une forme d’admiration. Au point de commencer à lire son pavé de biographie. À vrai dire, ce n’est pas la première fois que le talent d’autrui me paralyse à ce point. Que ce soit Stromae, qui me met littéralement les poils à chaque fois que j’entends son nom, Loïc Nottet ou simplement certaines blogueuses que je suis, dès que je ressens le génie, je ne peux m’empêcher de me poser plein de questions. Et surtout celle-ci : « Mais comment font-ils ? » Tant et si bien que début de l’année j’en ai sombré dans une sorte de spirale néfaste : et si moi, Odile Sacoche, je n’étais pas à la hauteur de mon talent… Pire, et si je n’en avais pas ?

Et puis, je suis tombée sur le livre Wake Up de Christine Lewicki. Un livre formidable qui a redoré un peu ma confiance en moi. Du talent ? Bien évidemment que j’en ai. Le simple fait que j’en doute, prouve bien qu’il est là. Christine pense que ces petites voix qui tentent de nous saper le moral sont la preuve que quelque chose est là. Latent. Qu’un petit « non tu n’y arriveras jamais » devrait attirer toute notre attention, comme un déclencheur. Qu’est ce que notre vilain ego essaye donc de nous cacher là ? De quoi essaye-t-il de nous préserver ?

Comme jamais rien n’arrive par hasard, j’en ai la certitude, quelque temps après avoir lu ce livre, j’ai reçu à la maison (royalement en tant que blogueuse) un autre livre magique qui m’a poussé un peu plus dans la quête de ce talent. Il s’agit du livre « Le Réflexe Créatif » de Twyla Tharp, un bouquin merveilleux pour tous ceux qui comme moi, se retrouvent parfois paralysé à l’idée de créer. Ceux qui ne croient pas en eux. Ceux qui pensent avoir un petit quelque chose mais préfèrent écouter leur vilaine petite voix et rester devant la TV plutôt que de tenter d’exploiter leur talent.

Ce qui m’a marqué c’est que tant Christine que Twyla font mention de quelque chose que j’ai trouvé très important : le travail. Et l’une comme l’autre raconte brièvement l’histoire de Mozart. Un génie parmi tant d’autre qui travaillait tellement qu’il s’en est déformé les doigts. Quand j’ai raconté cela à mon homme, il m’a fait une autre jolie comparaison : Cristiano Ronaldo. Il semble être un Dieu du foot, et pourtant, s’il transforme chaque ballon en or, c’est de par sa force de travail. Son envie d’aller de l’avant. Les experts sont d’ailleurs souvent d’accord pour dire que c’est un acharné du travail (et de la performance).

Nous avons tous du talent

J’en suis donc revenue à Steve Jobs, qui a sacrifié beaucoup de choses dans sa vie pour atteindre le degré de perfection auquel il était si attaché. Je ne dis pas que comme lui nous devons devenir des « assholes » avec nos proches, mais quand j’analyse tous ces grands talents, quand je lis leur histoire, je me dis que nulle part on ne lit : « Et il s’assit devant la TV pour enchaîner 4 épisodes d’Orphan Black« . C’est tout simple, ces derniers temps, chaque fois que je doute de moi, je me demande ce que ferait Mozart ou Steve s’ils avaient été à ma place. Est-ce qu’ils se morfondraient en boule dans leur lit en regardant pour la 42eme fois Bridget Jones ? Je ne crois pas…

Étrangement ce discours m’a remotivée. En d’autres temps j’aurais pu me culpabiliser, me trouver des excuses, me dire que je n’avais pas le temps, mais non. Aujourd’hui, je me dis simplement qu’il n’y a pas de magie. Que chacun de nous a quelque chose en soi, mais pour qu’un feu brûle il ne suffit pas juste de craquer une allumette. Non il faut l’alimenter, chaque jour, se créer des routines, une organisation. Je ne dis pas qu’il faut totalement perde la notion de plaisir, et se déshumaniser comme a pu le faire Steve Jobs, mais recentrer nos priorités. Qu’est ce qui est plus important ? Passer 35 minutes sur Twitter ? Ou se mettre à table pour griffonner ? N’y a-t-il pas un compromis pour exploiter les 7 jours de la semaine entre rigueur et plaisir ?

J’ai envie de réussir…. Non. Réussir n’est pas le terme. J’ai envie de me dire quand j’aurai 60 ans que j’aurais accomplis tout ce que je voulais accomplir et que je me serais donné les moyens de le faire. Que j’aurais profité de mes amis, de mes loisirs, trainé le dimanche matin, mais que j’aurais aussi su me bouger les steaks pour avancer. Ou du moins essayer de faire quelque chose. Essayer de créer la vie qui me ressemble. Essayer de devenir Steve Jobs. Ou Mozart. Ou n’importe quelle autre personne que j’admire.

Du talent ? Nous en avons tous. Ne fais pas comme moi, ne te laisse pas impressionner ou paralyser par le talent d’autrui. Ne te dis jamais « je n’y arriverais pas ». Mais retrousse tes manches et établis un plan. Quand je regarde le parcours d’Oprah Winfrey, une autre personnalité que j’admire au plus haut point, quand je vois d’où elle vient, ce par quoi elle est passée, et que je la vois aujourd’hui, je me dis que tout est possible. Même sans le sous, même venant d’une famille défavorisée. Nous avons tous en nous les ressources nécessaires pour réussir, dans n’importe quel domaine qui soit. Réussir ne veut pas forcément dire professionnellement. On peut aussi avoir du talent avec ses enfants. Mais réussir c’est chercher en soi cette petite étincelle, la préserver, puis l’alimenter, et faire brûler le feu de son talent. Celui qui nous mènera au bout de nos rêves.

♥ ♥ ♥

53 Replies to “Du talent ? Nous en avons tous !”

  1. Ah voilà un article qui donne de l’énergie et de la motivation 🙂
    Merci Odile, très intéressant comme d’habitude !
    A bientôt xx

    1. Tant mieux si ça te motive, ça fait plaisir de lire ça.
      Merci pour ton commentaire

  2. J’adore ton texte… Il est très motivant… Je vais l’enregistrer et le relire chaque fois que je douterai ou que je voudrai me mettre devant une série en me disant juste une…
    En plus le jour de la journée mondiale de la procrastination. .. C’est vraiment parfait…

    1. Oh mais tu peux regarder juste une série. Tu peux te faire une soirée entière de série. Ou une journée. Mais si tu cherches du temps pour « créer » tu sais aussi où le trouver. Alterner 40 minutes de création (le temps d’un épisode) et puis un épisode de série. Plutôt que 2 épisodes de suite. L’idée n’est pas de tout sacrifier, mais de se rendre compte parfois d’où passe notre temps ^^

  3. Merci pour ce très beau post plein de motivation et bienveillance!!!

    1. Avec grand plaisir.

  4. Très intéressant cet article.
    Perso, des doutes, j’en ai à chaque minute. Et comme toi, le talent des autres, au lieu de me motiver, me renvoie à mon travail et à la différence entre ces personnes et moi. Dernier talent en date qui me terrasse, celui de l’illustratrice Diglee. Ces derniers dessins sont absolument à tomber (très différent de son 1e style très girly-glitter) et sur son blog, on trouve des pépites. Du talent à l’état pur, tant dans le trait que dans la plume. Moi ça me bluff, me laisse sur le cul, me fait palpiter la veine et me fout la larme à l’œil tellement c’est génial et tellement c’est parfait.
    Pas toujours évident de s’estimer en se comparant aux autres. Mais je suis d’accord sur un point crucial de ton article : sans travail, points de progrès, point d’excellence 😉

    Aller, je retourne à mes pinceaux! (ha non, ça c’est pour ce week-end, j’avais oublié que j’ai un taf… ^^)
    Bises.

    1. J’avais tendance à me laisser paralyser par cette comparaison (celle que tu fais avec Diglee par exemple). Et pendant des mois, je me disais que je n’y arriverais jamais. Puis comme je le dis, j’ai lu ces 2 livres, et il y a eu un déclic. Je peux le faire, à ma façon, à mon rythme et en travaillant. Le fait de suivre le parcours de plusieurs personnes qui m’inspirent (Steve Jobs, Oprah Winfrey,…) me fait me rendre compte que ces gens là n’arrivent pas où ils sont par hasard. J’admire Natacha Birds aussi par exemple, et je me rappelle qu’elle me disait un jour qu’elle avait un rythme de dingue.
      Alors ne te laisse pas trop impressionner par tout ça, fixe toi une routine, une rigueur (sans oublier le plaisir) et je suis certaine que tu peux faire de grandes choses toi aussi.

  5. Tu as bien raison et tes arguments font mouche! C’est ce que je réponds souvent quand on me dit que les grands patrons gagnent beaucoup trop: parce que vous croyez qu’ils n’ont pas bossé pour y être? Ce sont des gens qui ont su saisir des opportunités, qui y ont passé des années, ont perdu de l’argent aussi mais ont su rebondir et surtout, ce sont eux qui se prennent tout dans la tête dès qu’il y a un problème. Les responsabilités, ça se paye. Bref, tout ça pour dire que tout ne tombe pas tout cru dans la bouche, qu’il faut croire en soi et se donner les moyens de réussir ce qu’on entreprend.

    1. Je crois que dans le monde professionnel, l’indice « chance » n’intervient pas beaucoup. On est souvent là où on « mérite » d’être. On choisit son chemin, on choisit de prendre cette route, ou ce petit chemin, etc… Et je pense qu’on peut inverser la vapeur si ça ne tourne pas comme on veut. Mais on se laisse souvent convaincre par nos peurs. Or finalement, il n’y a pas d’échec. Il suffit juste de se relever.

  6. Pile poil dans la mouvance de ce qui tourne en boucle dans mon petit cerveau ces dernières semaines… merci!!

    1. Courage ! Sors de la boucle, et essaye quelque chose. Tu serais surprise des résultats !

  7. Merci pour cet article qui (me) redonne le moral, qui remotive, perso j’en avais besoin ! Enfin je pense qu’on en à tous besoin 😉 Et tu as entièrement raison, mais cette petite voix dont tu parles me paralyse… Alors je vais suivre tes conseils et aussi lire ces livres si c’est toujours difficile 🙂

    1. En ce qui concerne cette petite voix qui te dit « ne le fais pas », il est fort possible que c’est justement ce que tu dois faire. Essaye de rentrer en « dialogue » avec elle, et de la contredire, débattre, argumenter. Parfois on se brime parce qu’on à peur, et donc on passe à côté de plein d’expériences super qui finalement… N’étaient pas si terrible 😉 (dans le sens que c’est comme le sparadrap qu’on tire d’un coup)

  8. Top ton article, MERCI, j’avais besoin de me rebooster et c’est chose faite grâce à toi 🙂

    1. Je suis contente qu’il ai pu t’apporter la motivation dont tu avais besoin.
      Mission accomplie !

  9. Evidemment que tu as du talent!
    Tu me donnes envie de lire la biographie de Steve Job, par contre, hors de question de culpabiliser quand je regarde mes séries 😉
    Mais il est vrai que souvent le soir c’est le dilemme, je lis ou je regarde la télévision ?
    La lecture, c’est souvent mon choix de seconde partie de soirée, et souvent la cata, car je ne sais plus m’arrêter et le lendemain, c’est dure.
    Bon weekend sous notre bonne vieille pluie belge 😉

    1. Oh merci Florence !
      Je ne suis qu’au début de la biographie, j’ai été détournée par les 2 autres livres que je cite, mais je suis déjà fascinée. En fait le dernier film est vraiment super !
      Si tu ne sais pas bien couper ta soirée, pourquoi ne pas fixer des jours « lectures » et des jours  » regarder la TV ».
      J’ai la chance de prendre les transports en commun, c’est la que je dévore tous mes livres. (je ne pensais pas dire un jour que je suis heureuse de prendre le tram).

  10. Rien n’est plus vrai que cet article, un GRAND merci !
    Pour ma part je pense depuis toujours que nous avons tous une inclination, un talent caché, un don certain pour un chose ou une autre mais que 99% de la population mondiale ne le découvre jamais. Par exemple, je serais peut-être une excellente sprinteuse ou harpiste si je débutais et travaillais alors que je resterai toute ma vie une volleyeuse médiocre, même en bossant comme une acharnée.
    Enfin c’est qu’une théorie 😀
    Belle journée,
    Amandine

    1. Déjà, un GRAND de rien.
      Ensuite, tu as raison, on passe souvent à côté de notre petite étincelle. En ce qui concerne le « trouver notre BON talent », Twyla Tharp dans son livre explore justement cette piste. Je reparlerai de ce livre plus tard, car il aborde plein de sujet, mais c’est en le lisant, en faisant ses exercices et en lisant ses témoignages, que j’ai pu réfléchir correctement et découvrir le talent que je devais travailler. MON talent (qui est le dessin).

  11. Je sais pas pour les autres, mais perso ton article me fait le plus grand bien ! Tout simplement merci! 🙂

    1. Yes ! J’y suis arrivée alors 😉
      Merci !

  12. Tu n’imagines même pas à quel point ton article tombe à pic ! Je suis bourrée de doutes … je dois forcément avoir beaucoup de talent alors 😉 Bref, je suis, moi aussi sujette à des périodes de questionnement / remise en questions de façon récurrente et finalement c’est plutôt sain… c’est comme cela qu’on avance !
    Quoi que l’on puisse penser du caractère et du mode de fonctionnement de Steve Jobs, j’ai moi aussi été impressionnée par son génie (qui ne l’est pas ? il a juste tout révolutionné…) et il s’en est donné les moyens… et c’est le cas de beaucoup d’autres.
    Alors sans prétendre être un génie, j’ai moi aussi envie d’arriver à 60 ans (et même plus^) sereine et satisfaite du sens que j’aurai donné à ma vie.
    Merci pour cet article, c’est toujours plus motivant (et rassurant ?) de voir que d’autres ont un cheminement similaire 🙂 La petite étincelle n’est pas loin !

    PS : je repenserai à toi si jamais je me surprends à regarder un épisode de Grey’s anatomy en période de doute 😀

    1. Il ne faut pas que tes doutes te paralysent. Et s’ils te paralysent c’est qu’ils gagnent ! Ils t’empêchent d’avancer. Depuis que j’ai lu WakeUp, je me dis « hein hein, petits doutes, que caches-tu ? ».
      Et oui, c’est sûr qu’on est vite happé par la TV et les séries. J’ai décidé de m’imposer des jours pour « bosser » / créer / faire qqch, et imposer des jours pour glander / me récompenser. Ca aide pas mal, de se créer une sorte de routine. Ca déculpabilise.

  13. Très inspirant ton article!
    Après le souci aussi, c’est qu’on a l’habitude de voir le dessus de l’iceberg chez ces personnes qui ont du talent et on les admire, on croit que c’est facile alors qu’on ne voit pas le dessous de l’iceberg, c’est-à-dire leur histoire et toutes les difficultés qu’elles ont pu traverser pour en arriver là où elles en sont aujourd’hui!

    1. C’est ce que j’avais tendance à faire, voir la pointe de l’iceberg. Mais ces derniers temps je me dis qu’on n’a rien sans rien. Tout ne peut pas tomber dans notre bec tout cuit. Et cette petite phrase « que ferait Mozart ou Steve ou Oprah? » m’aide énormément à faire. Au lieu de procrastiner.

  14. Très bel article ! Il faut toujours croire en nous et nos rêves, et surtout les poursuivre pour les réaliser, sans jamais regretter ce que nous avons réalisé… Bisous, Carole

    1. Et oui ! Aller de l’avant, partir à l’aventure ! Il faut oser.

  15. Quel plaisir de lire ces mots plein de bon sens et tellement encourageants !
    J’ai d’ors et déjà prévu de lire ces fameux bouquins dont tu parles et qui me paraissent nécessaires (carrément, oui).
    Et je te remercie pour ce partage, pour ces belles histoires et cet article complètement positif.
    Vraiment.

    1. Ce sont des très bons livres, j’espère qu’ils te plairont.
      C’est important de partager aussi les jolies choses <3

  16. Merci pour ces mots qui reboostent !!! Ton article fait énormément échos à ce que je vis actuellement. Je suis entrain de travailler sur moi, ma confiance et ma gestion du temps pour être plus proactif dans la mise en oeuvre des projets que j’ai envie de réaliser. Il faut absolument que je lise le bouquin Wake Up. J’avais déjà écouté une conférence de Christine Lewicki qui parle de la façon dont nous devons être audacieux et révéler notre brillance. Tout comme toi, il m’arrive de me dire « révéler mes talents, ok, mais si je n’en avais pas vraimenr… » Mais c’est une erreur de penser ça. Nous avons tous en nous un potentiel qui ne demande qu’à être révéler. Evidemment pour cela, il faut creuser, s’introspecter, travailler. La gestion du temps, s’organiser, arrêter de procrastiner et devenir fier de ce qu’on accomplit est très important. En tout cas je suis convaincue de tes talents. Rien que ton blog en est la preuve!! 🙂 Je te souhaite d’aller au bout de tes rêves.

    1. Voilà le livre de Christine Lewicki c’est là dessus. Sur « oser être brillant ». Vraiment ce livre est génial !
      Et oui, évidemment que tu as du talent, nous en avons tous ! C’est notre égo qui nous pousse à croire que non, car il veut nous éviter de souffrir, de partir à l’aventure. Il ne faut surtout pas l’écouter !!
      Je pense qu’on a le droit de procrastiner, mais pas trop 😉 et surtout ne pas tomber dans un cercle « foutu pour foutu » / trouver des compromis

  17. SPLENDIDE! Un simple mot : Merci ! (Vraiment)

    1. <3 de rien

  18. Hello Odile,
    Juste merci pour ton article qui fait du bien.
    Beijos

    1. Mais avec plaisir !

  19. […] je voulais vous mettre en lien le billet d’Odile sacoche sur le talent (vous pouvez le lire ici). J’aime beaucoup ses réflexions et sa franchise qu’elle nous dévoile au travers […]

  20. Ca fait un petit boost au moral ! Merci de ton article 🙂

    1. De rien 🙂
      (PS : ton colis est parti)

  21. Coucou Odile.
    Félicitation pour ton blog ; son design (top!) et surtout tes articles plein de sens et de motivation !
    Celui-ci me touche particulièrement car il a encore peu de temps (enfin quelques mois quand même), je me posais cette même question, quel talent est-ce que j’en ai moi? Je croyais ne pas en avoir, mais comme toi après avoir lu, participé à des ateliers pour « mieux se connaitre », j’ai compris. Oui j’ai des talents, les choses que j’aime faire et que je fais facilement. Non ce n’est pas du piano 😉 Et puis, j’ai creusé, et décidé de me lancer dans un projet dans lequel j’exploite tous mes talents, qui me passionne et surtout qui me permette de booster chacun d’entre-nous pour qu’il vive ses talents et une vie qui lui corresponde!
    On s’est rencontré au Entrepreneurs week-end, où je commençais à me dire: » j’y vais je fonce!  » Depuis je crois en moi, en ce projet, même si des certains jours j’ai peur, je doute,… Et puis je lis un article comme celui-ci et c’est reparti 😉 Toi aussi tu as beaucoup de talents et je crois en toi !
    Bonne route dans tes projets, à bientôt!
    Florence

    1. Merci Merci, que de compliments, tu vas me faire rougir.
      Quel genre d’atelier tu as fait ? Et où ? ça a l’air super chouette !!
      Suis contente de pouvoir te rebooster un peu avec mon article.
      Et puis tu as raison : FONCE !

  22. Merci Mme Odile Sacoche (j’adore ce nom) que je découvre pour la première fois. ce texte fait du bien, motive et arrive au bon moment pour moi qui ne suis que doute depuis toujours et qui me laisse un peu envahir ces derniers temps. ça fait du bien de rappeler cette notion essentielle de tout le monde à un talent, reste à ceux qui le souhaitent de travailler pour l’exploiter comme il se doit. Comme c’est toujours plus facile à dire aux autres qu’à soi-même: aies confiance, crois en toi et tout ira bien 😉

    1. Je suis contente de pouvoir te motiver.
      En ce qui concerne les doutes, comme le dis Christine Lewicki, il faut les prendre comme un déclencheur et dialoguer avec eux. Car ils cachent quelque chose, et quelque chose de souvent important à réaliser.

  23. Tu veux bien devenir mon gourou ? ^^

    Ou alors, tu lis dans mes pensées… et tu as écrit cet article juste pour moi ? 😉

    En tout cas, MERCI. On se sent moins seule quand on lit ton article et les commentaires. Et ça fait du bien au moral !

    1. D’accord !! Mais alors tu devras payer un abonnement lol
      Oui je ne perds pas le nord u_u haha

      De rien, et merci à toi surtout pour ta fidélité. C’est ça qui me donne l’envie d’écrire ces jolies choses 😉

  24. C’est super intéressant tout ce que tu écris ! D’autant que la petite mention vers mon cher CriCri m’a toute émoustillée ! Pour reprendre cet exemple -brillamment trouvé par ton homme- Cristiano c’est le bourreau de travail, tout le monde s’accorde à dire qu’il est le premier arrivé à l’entrainement et le dernier à partir. Tu as beau être une perle, si ce talent n’est pas travaillé, tu n’en feras pas grand chose. D’ailleurs, dans une étude rapportée par Gretchen Rubin dans son livre Opération bonheur, elle écrit que c’est surtout la pratique qui porte plutôt que le talent. Je comprends ton doute par rapport aux autres, moi c’est plus au niveau de la personnalité que du talent. Est-ce que j’ai une personnalité si intéressante que ça ? Pour ce qui est du talent, je connais mes forces après avoir fait plusieurs tests dont strengthfinder qui est vraiment cool. Si tu veux je te donnerai l’URL de l’équivalent gratuit 😉

    1. Ha Ha tu es fan de CriCri ? Je ne savais pas !
      Mais oui, c’est une bête de somme !! Un acharné ! On n’a rien sans rien, c’est bien la preuve.
      Évidemment que tu as une personnalité intéressante. Chaque personnalité vaut le détour, car chaque personne est différente. Et tu trouve ta manière de la communiquer. Il ne faut surtout pas se comparer, se comparer c’est s’auto-saboter.

  25. Je viens de tomber sur ton blog, et je crois bien que j’ai trouvé de quoi m’occuper pour la soirée… *.* ! J’aime beaucoup ton état d’esprit, le positivisme que tu montres, et cela sur une énorme touche de créativité, ça fait du bien de voir ce genre de textes, ça fait du bien de voir ceux qui y croient encore, et le transmettent aux autres !

    1. Alors ? Tu as tout lu ? Je suis ravie que tu puisse te perdre ici 🙂
      Merci pour tes jolis compliments

  26. Chaque personne sur cette terre possède un talent propre. Mais les gens ont peur de rêver, peur de faire ressortir leur talent. Alors que le bonheur que l’on peu ressentir lorsqu’on met en pratique ce talent est juste indéfinissable.
    Tu écris comme toujours de superbe article. Continue sur cette voie, j’aime vraiment lire tout ça. 🙂

  27. Alors voilà, je fais partie de ce petit groupe de personne qui, contrairement à son habitude, va écrire un commentaire alors qu’elle ne le fait que très rarement, ou bien même jamais.
    Bref passons cette petite phrase d’introduction (qui par ailleurs en la relisant me semble pas très compréhensible….).
    Je t’ai découverte, ou du moins j’ai découvert ton blog, en lisant le commentaire que tu avais posté sous l’article d’un autre blogueur. Dans ce commentaire tu t’inquiétais de savoir si c’était ton contenu qui clochait pour avoir un trafic que tu considérais pas trop top par rapport à d’autres. Alors je me suis dit que j’allais vérifier par moi-même. Et je ne suis vraiment pas déçue. J’ai parcouru quelques uns de tes articles de différentes catégoriques et j’ai trouvé que, d’une part, tu avais un style d’écriture vraiment plaisant, j’ai l’impression que tu arrives à créer un lien avec le lecteur, ce que tu écris est compréhensible (sans tomber dans le langage trop familier ou autre), puis aussi tout cela est fort bien illustrer, d’autre part le contenu est vraiment sympathique, tu parles (ou plutôt philosophes d’après ce que j’ai compris^^) sur pas mal de sujet, tu livres (j’ai l’impression) vraiment et réellement ce que tu ressens, ce que tu penses et ça donne un rendu vraiment naturel…
    Alors voilà je ne savais pas trop où poster mon commentaire et j’ai finalement trouvé que sous cet article était le meilleur endroit. Parce-que oui j’ai souvent (toujours si je suis honnête) tendance à douter d’un quelconque talent que je pourrais avoir parce-que la vie a fait que j’ai perdu complètement confiance en moi, je ne crois en aucun cas en moi, en mes capacités et malheureusement personne n’est là pour le faire à ma place. Quand bien même cela n’aurait aucune valeur je pense. (En écrivant ces quelques mots je me dis que j’aurais autant pu écrire sous ton article qui traitait des complexes.) Alors la peur d’échouer, parce-que je n’ai selon moi aucun talent, m’empêche pour le moment d’avancer. Mais je garde l’espoir d’avancer et de changer ma vision. C’est pourquoi je me suis lancée moi aussi dans l’aventure (catastrophe?) du « blog ». J’espère qu’elle me permettra d’en apprendre davantage sur moi, de constituer une passion dans ma vie qui me semble bien vide en ce moment, et que je pourrais faire des rencontres avec des gens qui traversent les mêmes questionnements que moi ou même avec des gens qui ne les traversent pas d’ailleurs!
    Fin voilà je vais finir là mon commentaire sinon je risque d’être plus longue que ton article (non pas qu’il soit trop long hein!)
    Bon et en relisant mon commentaire (pour vérifier qu’aucune fautes d’orthographe ne s’y étaient glissées) je me dis que je risque peut-être de paraître un peu tristounne mais pas du tout hein, je suis vachement enjouée et rigolote d’habitude! Haha
    Bises,
    Bonne continuation,
    et peut-être à bientôt 🙂

    http://blogmadamecompliquee.wordpress.com

    1. C’est toujours plaisant de voir des nouvelles têtes ici. Merci d’avoir pris le temps de coucher tes sentiments sur mon article. Peu importe où finalement, le principal c’est que je le vois. Je comprends tout à fait ce que tu ressens… Puisque je ressens pareil. J’ai « tiqué » sur ta « peur d’échouer’ ou… peur de réussir ? J’ai vu une vidéo récemment que je trouvais très chouette, je voulais te la partager, ça m’a fait penser à ce que tu disais.
      Courage à toi, tu as du talent c’est certain, nous en avons tous, et comme beaucoup de « philosophes » le disent : tu as toutes les ressources nécessaires à l’intérieur de toi. Comme j’aime le dire moi : tu es la personne la plus parfaite pour être toi !

      1. Ohh mais ça me touche beaucoup que tu m’aies répondu, je pensais que mon commentaire allait passer inaperçu…
        Mais derien, c’est avec plaisir que je partage un « bout de mon caractère » avec toi.
        Et puis ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule à être dans ce mode de fonctionnement (non pas que je me réjouis de te savoir que tu as également « peur d’échouer » hein hihi).
        Mais surtout merci beaucoup pour le partage de cette vidéo. Elle est très « parlante ». Comment je ne pourrais pas me reconnaître dans le troisième point! Maintenant la question à me poser est: comment changer? Et vais-je y arriver?…
        En tout cas encore bravo et merci pour tes article de blog, pour tes encouragements et pour cette belle citation (bon si je suis vraiment 100% honnête je ne l’ai pas entièrement comprise…mais bon peut-être elle fait partie des choses qui se comprennent avec le temps…;) )
        Bonne continuation.
        Bises

        http://blogmadamecompliquee.wordpress.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.