Lifestyle

Ce robot qui a changé ma vie : le PowerBOT de Samsung

25 mai 2017 by
test et revue powerbot samsung

Voilà. Tout est dit. Le PowerBOT VR 7000 de Samsung a changé ma vie. Au revoir et merci.

*pirouette et rideau*

Oui bon, ok, d’accord ça va. Je vais te faire une vraie revue puisque tu insistes. Revenons donc un peu en arrière. Disons, quelques années. Septembre 2012. Mon aspirateur Blokker produit blanc me lâche après 10 ans de bons et loyaux services. Mon homme a alors ce qu’il pense être l’idée du siècle, m’acheter un aspirateur balai, sans sac, de la marque Dyson. Ah ! Cet aspirateur. Jules, l’homme, pas le chien, me l’a vendu comme la perle du 21° siècle : il est petit, compact, sans fil, facile d’entretien et d’utilisation, la vie, la vraie. Oui sauf que. C’est une crasse. Mais une vraie crasse. Je pense que j’ai passé les 5 années qui ont suivi à jurer contre cet aspirateur : la batterie ne tenait pas, il fallait nettoyer le filtre qui mettait 18 semaines à sécher, sans compte le réceptacle juste sale et dégoutant dans lequel je devais mettre mes mains merveilleuses pour nettoyer. J’avais mal au bras, aux doigts (d’appuyer sur le bouton en mode pistolet), au dos, partout. Mes cheveux (longs à l’époque) se coinçaient dans la brosse, que je n’arrivais jamais à démonter, bref, faire le ménage était devenue la pire corvée du monde. Je passais mon temps à médire.

Aussi, en novembre 2016, fatiguée de cet aspirateur à qui, j’avais laissé plus d’une chance, j’ai été me racheter un aspirateur avec fil, avec sac, fin de l’histoire. Enfin, je revivais. Oui, rien que ça. Mais c’était sans compter sur mon homme qui avait une nouvelle idée en tête, me faire acheter un aspirateur robot. Ce truc sans fil, qui fait tout, tout seul (sauf à manger). Pour tout te dire, sa collègue en avait acheté un, et c’est vrai que l’idée était séduisante, mais non. Non, l’expérience Dyson m’avait suffit. Mon argument ? « Tant que c’est moi qui passe l’aspirateur, je choisis mon arme« . Oui parce que, monsieur m’avait bien dit que le Dyson était tellement cool qu’il l’utiliserait, mais que nenni. « Mais j’utiliserai le robot » me disait-il. Non. C’est non. Moi, vivante, un robot aspirateur sans fil sans sac ne rentrera pas chez moi. Il avait beau me scier les côtes, la réponse était « non ».

Point final.

Au revoir et merci.

*toussote*

Ah oui, j’oubliais la meilleure partie de l’histoire.

powerbot samsung aspirateur robot

Donc depuis presque 6 mois, mon homme et moi avions cette conversation d’aspirateur robot. Et puis, il y a quelques semaines, Samsung me contacte pour savoir si je veux tester son PowerBOT VR 7000. Leur nouveau modèle d’aspirateur robot. L’Univers à un certain sens de l’humour qui m’étonnera toujours. Pour le coup je me demande si lui et Jules, l’homme, pas le chien, ne travaillaient pas de mèche. J’ai donc décidé de laisser une chance au PowerBOT de Samsung. En moi, je riais intérieurement. J’étais sûre d’avoir gagné la manche. Je me disais : « Ha ha ! Je vais pouvoir lui prouver que c’est comme le Dyson, que la batterie ne tient pas, que l’aspiration n’est pas assez puissante, que le réceptacle est trop petit, qu’il ne l’utilisera pas et que je serais encore la bonne poire pour entretenir cette chose, qui finira de toute façon dans le placard« .

Rendez-vous chez Samsung. Ding dong ! Oui bonjour, c’est pour tester votre truc et je vous préviens, je ne suis pas convaincue donc, vous pouvez toujours y aller.

Je rentre chez moi avec la boite. En plus ce truc pèse une tonne, je me suis fait avoir comme une bleue.

Laisser la boite chez moi un jour. Deux jours. Je suis sure que quand je vais le déballer, comme d’habitude Jules, le chien va se mettre à aboyer dessus et courir derrière et ce sera juste l’enfer. Toute façon, j’m’en fous, j’ai toujours mon aspirateur avec fil et avec sac. Même si je dois mettre la rallonge. C’est moi qu’a raison ! Na !

Bon. J’vais quand même le déballer. Jules ? Homme, chien, venez déballer votre truc-là !

Oh tiens c’est marrant c’est pas si lourd. Pas si encombrant non plus. Trouver une petite place pour son socle. C’est bon, z’ont de la chance, ça se fond dans le décor. Bon, va falloir qu’on lui trouve un nom. C’est vrai qu’il est beau, ce robot.

home decor aspirateur samsung

Appuyer sur le bouton. Je suis sure que le chien va aboyer. Attendre. Allez, vas-y ! T’es avec moi ou quoi ? Punaise mais ils sont tous venus en équipe ou quoi ?

Voir le robot en route.

Attendre encore.

Bip. Bip. Bip.

Ah ! Je le savais !! Il ne fonctionne déjà plus ! « C03. Quelque chose est coincé dans la brosse« . Pfff. Je vais devoir me battre. Ah ben non. C’est hyper facile. Mince. C’est vraiment super facile. La brosse est en caoutchouc, comme celle du coiffeur. Ça se démonte en 1, 2, 3. Mince alors. Ils avaient raison ? Non je ne capitule pas si vite.

Aspiration.

Ben… Le chien reste calme. Il n’aboie pas. Il n’a pas peur. Il ne court pas derrière. Il se couche à côté en le regardant tranquillement. Ça alors ! Moi qui dois toujours me battre avec Jules, le chien, quand je passe l’aspiro. Non, mais de toute façon, ya une faille. J’en suis sûre ! Il ne fera pas tous les coins. Voilà. Ça doit être ça, la faille.

bouledogue français jules

Voir Yolanda en action. Alias Yoyo, le robot. C’est son petit nom.

Elle passe, s’applique, dans tous les coins. Tourne, à gauche, à droite. Détecte un pied de table. Le contourne. Passe en diagonale. Repasse. Aspire. Et va se ranger toute seule sur son socle pour recharger sa batterie quand elle n’a plus d’énergie.

Bon sang. Mais je l’aime ma nouvelle femme de ménage.

… Surtout ne pas dire que l’homme avait raison.

Tester la bête, dans toutes les situations.

Dimanche dernier, je me suis levée et je devais faire le ménage. L’épreuve du dimanche. Et puis, l’idée du siècle. Tiens je vais lancer Yoyo pendant que je fais mes 30 minutes d’exercice (oui parce que parfois je fais du sport). Faire confiance à Yoyo, les yeux fermés. Pendant que je m’étire dans le bureau, je l’entends au loin passer dans la salle de bain. Le pied, je n’ai plus rien à faire.

Et le must ? Cette semaine, en rentrant du boulot, Jules, l’homme pas le chien, avait lancé Yoyo dans le salon pendant qu’il allait promener notre minus. On s’amuse avec notre nouveau joujou. On est fier.

Dois-je vraiment vous parler de ces performances ? Très bien. Vous voulez des chiffres ? Yoyo c’est tout de même un budget de 799€. Son seul point négatif. C’est aussi 3 vitesses d’aspiration, dit le Cyclone Force, et une application (Samsung Home) pour la lancer du fond de son lit, ou de son lieu de travail. Parce que oui, cet aspirateur magique est connecté au WiFi. Elle est livrée avec une petite télécommande si elle a oublié d’aller quelque part pour la lancer à l’assaut de la miette (oui ce PowerBOT fait beaucoup, mais comme tout être humain, il a un coeur et n’est pas parfait).

filtre bac samsung powerbot

En chinois, on dit aussi que, et je cite : « Des fonctions intelligentes comme le Visionary Mapping Plus et le Full View Sensor 2.0 permettent au PowerBOT VR7000 de cartographier et mémoriser la surface des pièces à vide et de savoir exactement quelles sont les parties auxquelles il doit consacrer plus d’attention. L’aspirateur nettoie également autour des petits obstacles (jusqu’à 10 mm). » A vos souhaits.

Avec mes mots ça veut dire que Yoyo elle fait tout, toute seule. Sauf faire mon couler mon bain. Elle a aussi une petite langue, si pour de vrai. Une languette rouge qu’elle sort quand elle arrive contre le mur, pour déguster et racler toutes les poussières.

Niveau entretien, on sait enlever le petit bacske, on peut le passer sous l’eau, le faire sécher et comme Samsung a pensé à tout, il y a un second filtre dans la boite. Comme ça, quand le premier sèche, tu poses le deuxième, et Yoyo peut toujours faire son boulot.

Yoyo, tu es parfaite. Tu n’as vraiment aucun défaut. Non vraiment.

Ça me fait du mal de te le dire, mais mon homme avait raison. Cet engin est juste parfait. On rentre, on le lance. Je fais mon sport, je le lance. Je vais faire pipi sors le chien, je le lance. Avant d’avoir des invités, je le lance. Ensuite, un simple petit coup de loque, et finito basta, mon ménage est fini. Sans les mains ! Mon appart n’a jamais été aussi propre, et avoir un PowerBOT c’est un gain de temps considérable.

Voilà.

Cette fois c’est vraiment la fin de l’histoire.

Merci Samsung, d’avoir une fois de plus changé ma vie. Tu as fait de moi une reconvertie.

Le mot de la fin : Je refuse de plus en plus de partenariat. Toi même tu sais. Mais mon égo a prit le dessus. Je voulais tellement prouver à mon homme qu’il avait tort, que je me suis fait prendre à mon propre jeu. Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais. Et pour le coup, je suis ravie d’avoir dit « oui », à une nouvelle vie, femme toujours occupée que je suis. Passer l’aspirateur est devenu un jeu d’enfant.

Au revoir et merci.

*salut*

♥ ♥ ♥

En action : Samsung PowerBOT VR 7000, à partir de 499€

En partenariat avec Samsung.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Article précédent Article suivant

Articles similaires

3 commentaires

  • Répondre Analia 26 mai 2017 à 12 h 22 min

    Cool ! Le chien est trop mignon comme ça ^_^
    Pleins de belles choses pour toi !

    • Répondre odilesacoche 27 mai 2017 à 10 h 40 min

      Oui c’est mon Juju :p
      Merci

  • Répondre cecilem22 31 mai 2017 à 9 h 12 min

    J’ai un Roomba de IRobot depuis plusieurs années et même si ça reste assez cher, je le remplacerai quand il lâchera! Quel gain de temps… en plus un logement toujours propre. Je le programme tous les jours quand je ne suis pas là et donc à mon retour c’est net. Adios les poils de chat, grains de litière etc… Libérée!

  • Laisser un commentaire