Et si on changeait 1% de notre journée ?

change neon self help

Cela fait un bon moment que je m’intéresse au développement personnel. Et je suis prête à parier que si tu me lis encore ici, c’est que d’une certaine façon, tu t’y intéresses toi aussi. Dans toutes mes lectures, il y a un élément qui revient souvent : l’habitude. En anglais, on dit aussi « consistency ». Le fait de répéter toujours un acte, pour former de nouvelles habitudes. Travailler son muscle (comme par exemple celui de la créativité). D’ailleurs, que ce soit en développement personnel ou en lifestyle, on parle de plus en plus de « routines » (morning routine, night routine, etc.). Et bien que ce soit quelque chose qui m’intéresse énormément, et que je crois effectivement que plus on fait quelque chose, plus celle-ci s’ancre dans notre vie, je ne suis jamais arrivée à me créer des « habitudes ». Le blog en est un très bon exemple, je ne suis pas régulière, j’écris quand ça me chante. Il en va de même pour mon journal intime, je l’ouvre quand j’en ressens le besoin.

Je dois t’avouer qu’après avoir lu le livre « Miracle Morning », j’ai été prise d’une profonde culpabilité. Comment « réussir » ma vie, si je suis incapable de me lever tous les matins à 5h pour faire du sport, de la méditation, écrire et lire ? Si je ne sais pas me caler des créneaux fixes pour créer de nouvelles habitudes qui changeront effectivement ma vie ? Que ce soit le sport, la méditation, le dessin, l’écriture, la gratitude, impossible de travailler « mes muscles ». En fait, c’est bien simple, devant cette montagne, j’avais tout simplement abandonné l’idée.

Et puis, dimanche dernier, comme chaque dimanche, je reçois dans ma boite mail, la newsletter du site Bloglovin’. Elle reprend chaque dimanche le meilleur des articles de développement personnel. C’est une newsletter que j’adore prendre le temps de lire au petit-déjeuner (tiens en voilà une habitude). Un article en particulier attire alors mon attention. Son titre ? « How Changing Just 1% Of Your Day Can Completely Transform Your Life ? ».

Je n’irai pas jusqu’à dire que cet article a changé ma vie (pas en une semaine, voyons, soyons raisonnable), mais depuis que je l’ai lu, je ne cesse d’y penser. Comment 1% de notre journée peut complètement transformer notre vie ? L’auteur nous explique que notre journée est faite de 24h. Soit un total de 1440 minutes. 1% de ces minutes représentent 14 minutes et 24 secondes. Elle explique : « En tant qu’expérience de vie, que se passerait-il si vous preniez seulement (…) 15 minutes par jour, et que vous essayez consciemment de changer votre vie ? Vous pouvez garder les autres 99% de votre journée pour faire ce que vous avez à faire : manger, dormir, aller au travail, s’occuper des enfants, aller à l’école, conduire votre sœur chez le médecin, surfer sur votre smartphone. Mais que se passerait-il si vous changiez juste 15 minutes de votre temps, chaque jour ? ».

Cette fameuse histoire d’habitude prit alors une toute autre dimension dans ma tête. Là où le « Miracle Morning » implique de consacrer quelques heures de son temps chaque matin (et de, disons-le, de tuer notre sommeil), on nous parle ici d’un seul petit pourcent. 1%. 15 minutes. Et c’est quoi 15 minutes ?

15 minutes, c’est scroller ses actualités Facebook. Essaye, regarde, calcule, tu verras qu’on y arrive vite. 15 minutes, c’est un trajet de tram, de train, de voiture. 15 minutes c’est un temps d’attente à la caisse. On subit beaucoup de 15 minutes dans notre vie. Et si on essayait chaque jour de prendre les rennes de notre vie pendant 15 toutes petites minutes.

Il m’a fallu un peu de temps pour assimiler le concept. Avant de me dire « ok, je me lance ». La première semaine, j’ai d’abord analysé ce que représenteraient 15 minutes de mon temps. J’ai effectivement calculé combien de temps je passais sous la douche, à scroller sur Instagram (ou sur Facebook), en transport. Analysé ce que ça ferait si je me levais 15 minutes plus tôt (même ça, ce n’est pas encore possible) ou à l’inverse, me coucher 15 minutes plus tôt (mieux). La durée d’un podcast, d’une chanson, d’une séance de méditation. La durée d’un épisode de série. D’un chapitre de livre à lire. 15 minutes ça va super vite.

En ce moment, mon souci numéro un en tant que future maman, c’est de rester calme (pour mon propre bien et celui de mon bébé). Je suis déjà naturellement très émotive, je prends les choses à cœur : je les vis intensément, profondément. J’ai déjà essayé beaucoup de trucs pour tenter de me calmer, mais comme je le dis en début d’article, sur la durée, je ne tiens tout simplement pas. Et puis, j’ai repensé à cette application Namatata, un matin que je prenais mon bain. Et si je prenais ces 15 minutes de bain pour méditer ? Le lendemain, alors que des moelleux au chocolat cuisaient dans le four, je me suis dit, et si je prenais ces 15 autres minutes pour faire une nouvelle séance de méditation ? Le matin, dans le train, plutôt que de scroller pendant 10 minutes mon feed Instagram, si j’ouvrais encore mon appli ? Je me suis aussi rendue compte que mon temps de midi au boulot (soit 2% de ma journée) était une vraie mine d’or. Un vrai moment que je pouvais prendre pour moi, pour me retrouver (j’adore aller manger chez seule par exemple), finir un livre, ou flâner.

Comme tu peux le voir, cet article m’a beaucoup interpellée. Depuis quelques jours, j’expérimente. J’essaye d’utiliser mon petit pourcent pour quelque chose que je juge « de bien ». Je me suis dit que si je me donnais un peu les moyens, je pouvais ajouter 15 minutes de plus pour dessiner. Et pourquoi pas 1h. Dans le fond, 1h, sur 24 ou sur 168 (soit une semaine) qu’est-ce que ça fait ? Dans la même idée, j’ai commencé un peu le journaling, à ma manière, et pas de grand matin. Je ne suis qu’au début de cette expérimentation et je ne peux pas encore te dire si effectivement je me sens mieux, plus calme, plus sereine, plus créative. Mais je me sens déjà plus fière. Fière d’essayer quelque chose. Fière de prendre chaque jour mon pourcent et d’en faire quelque chose qui compte.

Qu’en dis-tu ? Que ferais-tu de ce pourcent ?

12 Replies to “Et si on changeait 1% de notre journée ?”

  1. Cet article est génial. C’est une très bonne idée de prendre 1% de notre temps pour réaliser quelque chose de différent et qui nous plaît. Prendre la vie d’un autre oeil et profiter du moment. Article très inspirant

    1. Merci beaucoup. Et bonnes « 15 minutes ». Qu’elles te soient profitables !

  2. C’est vrai que 15 minutes, c’est vite « perdues » dans des activités inutiles, voire néfastes (ex. se déprécier devant des photos instagram), alors même que l’on peut faire tant de belles choses durant ce laps de temps !

    La vie est faite de petits moments de bonheur, d’instants éphémères que l’on doit apprendre à savourer et vivre pleinement avant qu’ils ne filent et que l’on en accueille d’autres.

    Belle journée Odile et prends bien soin de toi,
    Pêche

    PS: Merci pour ton bel encouragement sous mon dernier article ! <3

    1. Et je pense en plus qu’on passe beaucoup de « 15 minutes » à faire du scrolling sur Instagram ou sur les réseaux sociaux. Si on notait, on prendrait peur. Et de rien, c’était sincère. Hâte de suivre ton parcours !

  3. Effectivement, 15 min c’est pas grand chose !
    Il faudrait que j’y pense !

    1. Profite bien des TES 15 minutes !

  4. Merci pour ton article ! En effet 15 minutes c’est pas grand chose, mais ça peut tout changer 🙂 Je vais y réfléchir de plus près, merci !

    1. Oui ça vaut la peine d’y penser 🙂 Bon 15 minutes !

  5. Cet article me parle beaucoup, car je suis en train de réfléchir à une toute nouvelle organisation de mon temps. En fait, les mois qui arrivent vont être pleins de bouleversements, entre normalement le début de ma reprise des cours et l’arrivée du bébé. Du coup, j’aimerais garder malgré tout 15-30min, pour moi et me créer des nouvelles habitudes.

    1. Et bien 15 minutes par jour. Quand tu veux, comme tu veux, à faire ce qui te plait à toi. Mon conseil :essaye de ne pas trop te fixer un planning et des objectifs, au risque de te décourager 🙂 Juste pense à ce 1%

  6. Coucou Odile,
    Je viens de remarquer qu’il y a un peu plus d’un an, lorsque j’ai démarré le sport, ma séance me prenait 15 minutes. A l’intérieur de moi je me disais : « okay, je peux bien me forcer à faire quelque chose que je n’ai pas du tout envie de faire au moins 15 minutes par jour ». Parce que 15 minutes, comme tu le souligne, c’est rien. Peut-être d’ailleurs, qu’implicitement ces 15 minutes, nous semblent « acceptables » justement parce qu’elles ne représentent qu’un seul pourcent de notre journée.
    Bref.
    De 15 minutes en 15 minutes à la maison, me voilà à consacrer désormais environ 4h au sport dans ma semaine. Et je crois que ce procédé là fait désormais partie de mes habitudes.
    Ce qui est intéressant dans ton article c’est que cette idée de consacrer 1% de sa journée à faire quelque chose de bien, quelque chose de nouveau démontre qu’on peut vraiment tout faire sans aucune aptitude, à partir de rien. Qu’on est tous capable de se dégager 15 minutes dans sa journée. Même si cette dernière est déjà bien chargée.
    Merci pour cet article
    A bientôt !

    1. Hey bonjour toi !
      Et oui, c’est un peu comme je le dis, on commence par 15 minutes, et puis une heure est passée.
      Je devrais faire ça pour le sport, j’ai encore toujours un blocage 😀
      J’aime aussi la pensée réconfortante de l’article que j’ai lu « vous faites ce que vous voulez des 99% autres ». Ca laisse que 1% « d’obligation » (ou presque si on ne compte pas les trucs moins fun de la vie 😉 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.