Categorie :

DIY

DIY

DIY ♥ Comment faire un panneau d’inspiration pour son blog

5 octobre 2015 by
Comment créer un panneau d'inspiration pour son blog ?

Comme je te le disais, j’essaye vraiment de m’organiser pour le blog. J’ai donc repris des carnets, des agendas, des notes, des aide-mémoires. J’imprime, j’écris, je visualise. Tout est bon pour tenter de m’organiser. En faisant mes recherches, et en parlant avec Sandra du blog Mon Billet Poudré (qui est de super bons conseils), j’ai mis le doigt sur quelque chose : l’identité visuelle du blog. J’avoue que depuis que je blogue c’est un peu « au p’tit bonheur la chance », selon l’inspiration du moment. Du coup, ça fait un peu fouillis tant dans mes présentations que dans mes choix d’articles. Et depuis quelques mois je ressens le besoin de me recentrer, de rester « focus » comme on dit. C’est pourquoi j’ai décidé de me faire un panneau d’inspiration comme je l’ai appris dans mon métier de styliste. L’idée ? Épingler toutes mes idées sur une planche et y revenir dès que mon esprit s’évade un peu trop loin. J’y ai donc défini une sorte de colorimétrie, des typos auxquelles je compte me tenir, des styles d’illustration (car ça y est, je reprends le dessin), bref, de définir mon univers. En faisant ce panneau je me suis dit que cela pouvait t’aider si toi aussi tu cherches à te recentrer et je t’ai fait un petit DIY. Tu verras, c’est pas si compliqué et c’est même plutôt relaxant à faire.

Pour réaliser un panneau d’inspiration tu auras besoin :

♥ d’une planche de carton mousse / carton plume d’environ 5 mm d’épaisseur (+/- 5€ dans les magasins de loisir créatif : celle ci vient de chez Schleiper)

♥ ta recherche d’inspiration (magazine, photos, ruban, stickers, …)

♥ des ciseaux

♥ des épingles de couture

matériel panneau inspiration blog

La marche à suivre :

♥ Tout d’abord, il te faut faire une recherche d’inspiration. Ça peut être tout et n’importe quoi : des pages de magazines, des rubans, du masking tape, des photos que tu as imprimées, des feuilles de papiers colorées, des gammes de couleurs, … Il n’y a pas de règle. L’idée c’est de faire ta propre recherche d’inspiration. Tu peux partir dans tous les sens, toutes les couleurs, tous les motifs : on va recentrer tout ça par la suite. Pour ma part j’ai essentiellement concentré ma recherche sur ce que je trouvais sur internet mais aussi sur des layouts d’autres blogs que j’aimais bien. J’ai imprimé le tout en 4 images par page sur des feuilles A4, et certaines en pleine page A4, histoire d’avoir des images de toutes les tailles.

♥ Une fois que la recherche est faite, rassemble tout et commence à découper tes images. Cela n’a pas d’importance si c’est bien découpé ou non, cela fera le charme de ton tableau, le petit côté « c’est moi qui l’ai fait ».

découper image pour planche tendance

♥ Ensuite on va trier les photos et faire des petits tas par groupe d’inspiration. Par exemple, j’avais un tas sur toute ma recherche autour de la couleur « mint », un tas pour ma recherche sur le « rose », un tas pour toutes les typos que j’aimais bien, un autre pour les illustrations, un pour les layouts de photos, … L’idée est donc de trier ses inspirations et les regrouper. Le mieux est de les regrouper soit par ambiance couleur, soit par type de motifs. En fait le tri doit être logique pour toi (et ce qui m’est logique ne te l’est pas forcément).

organisation blog diy

♥ Quand les petits tas couleurs ou motifs seront finis, tu verras que certains seront beaucoup plus épais que d’autres. Par exemple, mon tas « mint » était plus fin que mon tas « rose » et du coup j’en ai déduis que je me sentais beaucoup plus inspirée dans cette thématique. C’est donc sur celle-là que j’ai décidé de travailler. Tu pourrais avoir par exemple un tas ambiance « fleur » qui serait plus important qu’un tas ambiance « chevron ». Cela va te permette de te rendre compte ce qui te plaît vraiment.

♥ Analyse ensuite les photos du tas qui t’inspire le plus (ici, le rose) et reprends les piles typos ou layouts et vois celles qui te semblent le mieux coller à ton inspiration. Certains éléments bien précis vont se dégager de tes piles (il est rare par exemple de voir du chevron mélangé à des fleurs avec une typo cartoon rigolote). Dans ma recherche pile « rose », j’ai remarqué que j’aimais l’ambiance romantique, mais très dépouillée, enfantine et à la fois sérieuse. L’idée est d’affiner petit à petit ta recherche pour te créer un univers bien à toi.

diy trend board blogging

♥ Quand ta sélection est faite et définitive, tu peux commencer à poser les images sur ton carton plume (sans les épingler). Tu les poses comme bon te semble, selon ton inspiration. Pour ma part, j’essaye de créer un équilibre pour que les photos plus « blanches » ne se retrouvent pas toutes dans un coin, en alternant des petites images et des plus grandes. J’étale toutes mes photos, je les dispose, les enlève, les redispose, … Comme un puzzle ! Toutes les photos récoltées ne seront peut-être pas sur ton tableau, mais ce n’est pas grave, puisqu’une fois de plus, ta recherche va s’affiner et ce sont les images principales qui vont rester. Ne jette pas les autres pour autant, plus tard tu pourras les ressortir si le besoin se fait sentir.

arrange picture on a board for moodboard

♥ Une fois que tu es satisfait(e) du résultat, tu peux commencer à épingler. La technique est de poser son épingle en diagonale pour qu’elle ne ressorte pas de l’autre côté du carton mousse. Ça fait un peu mal au doigt par contre (tu peux te protéger les doigts en te créant un petit dé à coudre avec un mouchoir et du scotch par exemple).

pin board pinterest diy blog

épingler images planche inspiration blog

♥ Et puis, tadaaaaaam !! C’est fini ! Tu peux admirer le résultat !

DIY - panneau inspiration pour son blog

Tu pourrais me dire : « Ouais, Odile t’es sympa, mais j’sais pas si tu es au courant que Pinterest existe« . Et c’est vrai, tu as raison, c’est un peu l’idée de Pinterest. Sauf que, pour ma part, je préfère avoir un panneau physique qui « ne bouge pas ». Pinterest je suis constamment en train de chercher de nouvelles images et de créer de nouveaux tableaux. Depuis que j’ai fait mon panneau d’inspiration, dès que je blogue, je me mets à table, je le pose contre une chaise et je le regarde. Cela me crée une routine et une méthode de travail. En regardant mon panneau d’inspiration, je me recentre tout de suite au niveau de mes typos, de l’idée de mes photos, de l’ambiance. Un vrai outil de travail unique !

Et puis franchement, ça a de la gueule ce panneau d’inspiration, non ? Aucune honte de le laisser trainer dans le salon ! J’espère que cela t’inspirera, et n’hésite pas à venir me montrer le résultat via ton blog, ou Instagram !

♥ ♥ ♥

28 commentaires

DIY

Montréal, Smash Book & Printic

4 décembre 2014 by
Je te l’ai dis via quelques articles ici et là, et si tu me suis sur Instagram tu as pu vivre mon périple en direct live, mais je suis partie à Montréal. Je m’étais d’abord dis que je te ferais un article sur mon voyage mais chaque fois que je voulais l’écrire j’avais comme ce sentiment de tout vouloir garder pour moi toute seule. Comme un trésor bien gardé dans une jolie boîte. Et puis, j’ai reçu un vrai Smash Book de ma BFF Olisushi lors de mon voyage chez elle (oui car c’est elle que je suis partie voir à Montréal). Du coup, je me suis dit que ce Smash Book serait l’outil idéal pour réaliser un super album de mon voyage et te faire voir quelques photos. Et comme rien n’arrive jamais par hasard, quelques temps plus tard j’ai été contactée par Printic pour tester leurs services. Toutes ces idées ont fait des chocapics et de Montréal, je suis passée à Smash Book et j’ai sauté sur Printic en leur parlant de mon projet d’album photo.
mon test de l'appli printic
Avant de te faire voir les jolies choses que j’ai faites (oui je m’auto-complimente), Printic en 2-3 mots c’est quoi ? C’est une application qui permet de faire imprimer tes photos directement depuis ton téléphone, ton Facebook, ton Instagram et même ton Dropbox. En quelques étapes super simples on peut choisir son format photo (livres, poster, …), y ajouter des petites notes ou même travailler avec des cadres de couleur. J’ai trouvé l’application hyper facile à utiliser d’autant que j’avais transféré toutes mes photos sur mon PC et que grâce à Dropbox j’ai pu tout récupérer pour le format papier. Entre celles de mon appareil photo, de mon Instagram et de mon téléphone, j’ai fais une super jolie sélection de 50 clichés (parmi les 130 pris uh uh). Clichés que Printic a eu la gentillesse de bien vouloir m’offrir (mais ne pars pas si vite en fin d’article il y a une surprise pour toi).
photo polaroid
Une semaine après avoir passé ma commande sur l’application, j’ai reçu la petite enveloppe chez moi à la maison avec dedans la jolie boite Printic pleine de photos. J’ai choisi de travailler sur un format polaroïd pour faire des mise en page sympa dans mon Smash Book. Et histoire de tester toutes les fonctions de Printic je me suis amusée à recadrer, colorer pour faire des pages-thèmes, et annoter des petites choses. Au final je trouve le rendu plutôt réussi, même si je pense que j’aurai aimé un papier moins brillant. M’enfin ça c’est juste histoire de faire mon emmerdeuse parce que vraiment la qualité des photos est top, l’appli facile et le service rapide. En résumé mon expérience Printic vaut un bon 10/10.
 
photos imprimés via printic

 

printic application
 
Concrètement, qu’ai-je fait avec toutes ces photos ? Des pages dans mon Smash Book, tout simplement. L’occasion de me remettre aussi à cette discipline que j’avais un peu oublié. Pour les nouvelles, j’avais fait un Smash Book moi même il y a pas mal de temps, que je remplissais au fur et à mesure. Ma meilleure amie a eu l’idée géniale de m’offrir un vrai cahier de Smash Book de la marque K&Company. Les feuilles sont plus solides (légèrement cartonnées) et chaque fois avec un thème. Ce qui permet d’avoir quelque chose d’assez joli. Le cahier est vendu avec un stylo double embout colle-feutre que je trouve un peu nul. Je m’attendais à un stylo de Dieu en voyant leur video mais c’est un simple tube Pritt et une pointe fine. Le truc que tout le monde a chez soi. Autre petite déception, les pages ne tournent pas bien du tout autour de la spirale métallique, dommage… Mais à part tout ça le cahier est vraiment magnifique.
smash book K&Company

 

Bref ! J’ai été chez Hema acheter 2-3 choses pour décorer mon Smash Book et avec mes photos Printic, je me suis lancée dans une après midi bricolage. On pose tout son joyeux bordel sur la table, on coupe, on colle, on assemble et on laisse parler son imagination. C’est ça qui a de bien avec le Smash Book, c’est qu’il n’y a pas de raté, chacun fait comme il le sent.
 
stickers trombones hema
 
Je n’ai pas encore fini mon album, je vais le faire au fur et à mesure parce que l’avantage de faire ça, c’est que ça détend et déstresse. Donc je vais faire durer le plaisir. J’ai commencé par une double page sur mon voyage, une double page sur mon arrivée à Montréal (et ma familiarisation avec les écureuils) et une double page sur les citrouilles (parce que j’y suis allée en période d’Halloween). Concernant mes pages citrouilles, j’avais fait sur Printic des commandes de photos en oranges et noires, histoire de faire un thème Halloween. Jusqu’ici je suis assez contente du résultat.
dimanche après midi bricolage diy

 

résultat smash book

 

montréal smash book erable

 

montréal halloween polaroid

 

Je trouve que Printic est vraiment le genre de petite appli idéale pour personnaliser ses albums : avoir des photos uniques en leur donnant un petit cachet fun. Ou pourquoi pas même, créer son propre album sur leur site via l’option livre papier ?
Si toi aussi tu veux te faire ton idée sur Printic, sache qu’ils ont été si gentils qu’ils proposent de te faire gagner un tirage de 10 clichés. Une belle idée juste avant les fêtes de Noël, tu ne trouves pas ?
Pour participer et tenter de remporter ce tirage photo, laisse un commentaire ci dessous en m’indiquant ton pseudo et une adresse mail valide. Il faudra insérer le mot Printic et le mot Montréal dans ton commentaire. Je donnerai une chance supplémentaire à celles qui sont abonnés à mon Instagram (laisse moi donc ton pseudo en plus). Le concours commence maintenant et se terminera le vendredi 12 décembre à 21h. La gagnante sera tirée au sort par mes soins à l’aide de Randomizer et sera prévenue par mail (d’où qu’il faut me laisser son mail). Le concours est ouvert au Bénelux et à la France.
 
Bonne chance !
printic citrouille montréal smash book
♥ ♥ ♥
Merci à Printic pour ces beaux clichés !Edit 13/12 :
La gagnante a été tirée au dort via Randomizer. Il s’agit du n°11

LeaChoue !

Je te contacte par mail de ce pas avec ton code promo !

 

34 commentaires

Beauté DIY

Home Made ♥ Le spray marin pour les cheveux // Sea Salt Spray

3 juin 2014 by
Je pense que j’ai dû passé la moitié de mon week end sur le site iHerb à regarder ce que je pouvais bien commander. Ce qui est assez ridicule puisque, je ne commanderai rien : non seulement parce que je n’ai besoin de rien, mais en plus parce que mon anniversaire approche… Il faut savoir pallier à toutes les éventualités. Toujours est-il que dans ma quête du bonheur, il y a eu ce moment où je me suis dit : « Tiens ils ont quoi iHerb pour le côté beachy wavy hair ? » Tu sais lorsque tu sors de l’eau en été (de la mer en fait) et que tu te retrouves avec des cheveux délicieusement bouclés, avec une texture, et aussi décoloré par le soleil. Oui voilà, le beachy wavy hair. C’est exactement ça que je veux pour le moment. Et alors que je partais sur mes recherches je suis tombée sur le fameux spray Lush. Je me suis dis que j’irai bien me le chercher, et là j’ai vu le prix : 17 € pour de l’eau de mer (ou presque). Autant te dire que j’ai vite cherché pour un plan B.
C’est là que le cerveau est magique puisque je me suis rappelée avoir vu des tutos qui traînaient sur Pinterest. Je suis partie rechercher quelques recettes et en 5 minutes montre en main, mon spray marin était fait. De là, je me suis dit aussi que j’allais partager ma découverte sous forme de petit « DIY« , chose que je n’avais plus fait depuis des plombes.
tutoriel spray marin pour cheveux
Tu verras, c’est facile, ça prends 5 minutes et en plus, c’est gratuit pas cher.
Pour ton « sea salt spray » (spray marin capillaire) tu auras besoin :
♥ d’une tasse d’eau chaude (le mieux est l’eau minérale non-bouillie, mais j’ai pris l’eau très chaude du robinet)
♥ 1 cuillère à café (càc) de sel marin (j’ai pris du gros sel)
♥ 1 càc d’après shampoing ou de soin (j’ai opté pour le soin bio Coslys qui sent extrêmement bon)
♥ 1 càc d’huile capillaire (souvent l’huile de coco est recommandée, j’ai pris de l’huile d’argan)
♥ une spray / une bouteille
Les étapes en images sont plutôt faciles.
Tu mets le sel : gros sel, sel marin, sel de table. Le mieux étant le sel marin, mais prends ce qui te plaira.
DIY tutoriel spray marin pour cheveux
Tu ajoutes l’huile : de coco, d’argan, de jojoba, idem on fait avec ce qu’on a. Certaines ajoutent même du gel d’aloe vera ou même du gel tout court pour texturiser.
DIY tutoriel spray marin pour cheveux
Tu ajoutes le soin ou l’après shampoing : cela va aider à contrebalancer le côté asséchant du sel.
DIY tutoriel spray marin pour cheveux
Et tu termines par ajouter une tasse d’eau chaude (attention elle ne doit pas bouillir)
DIY tutoriel spray marin pour cheveux
Une fois que tout est fait, tu transvase le mélange dans ton récipient (le mieux est un spray, mais je n’en avais pas sous la main, donc j’ai pris une bouteille d’eau vide) et tu mélanges bien le tout en secouant énergiquement. Voilà, c’est tout. Trop cool non ?
DIY tutoriel spray marin pour cheveux
Une fois que c’est fait, tu appliques sur tes cheveux, secs ou mouillés (mais le mieux c’est humide). Je ne suis pas mécontente du résultat et j’ai vraiment l’impression au toucher que mes cheveux sortent de la mer (mais en mieux grâce aux soins et à l’huile). Le fait que j’ai fait cela dans une bouteille ne me dérange pas du tout, je trouve ça plus facile à doser : j’en mets sur mes mains et je chiffonne mes cheveux avec le liquide. Je ne sais juste pas combien de temps tu peux conserver le mélange… Par contre je dirai qu’il ne faut quand même pas trop en abuser, ça peut rendre le cheveux un peu rêche et sale (comme l’eau de mer quoi).
DIY tutoriel spray marin pour cheveux
Et maintenant, il ne me manque plus que le bronzage et la queue de poisson pour jouer les sirènes. Cela me donnerait presque le sentiment d’être déjà en vacances ! Pas toi ?

♥ ♥ ♥

20 commentaires

DIY

Home Made ♥ Friendship Bracelet

5 septembre 2013 by

En juillet, j’ai reçu un magnifique bracelet de type Hipanema d’une copine et j’ai grave flashé dessus. A vrai dire, je connaissais vaguement les bracelets Hipanema mais je ne m’y étais jamais vraiment attardée. Puis j’ai découvert le compte Instagram de 30etalors qui nous présentait ses jolies créations, et sur le tuto de Isnata. Du coup, tout ça mélangé, ça m’a donné envie de créer moi aussi mes bracelets. D’abord parce que c’est simple comme bonjour, ensuite parce que j’ai été encouragée par ma collègue puis par O’My Deer et enfin parce que le faire soi même, ça revient à…. Bah pas grand chose.

Juste avant de partir en vacances, j’avais confectionné le premier et pas mal d’autres vous m’ont demandée sur Instagram de faire un tuto ici même. Ce que je n’ai pas fait ! Ha ! Nous voilà bien avancées. Non par contre, j’ai listé tout plein d’astuces pour faire soi même ses bracelets, et surtout des sites où j’ai trouvé la marche à suivre. J’ai regroupé le tout pour te faire un article « Trucs et Astuces » en te présenter mes mini-créations.

1. Le Matos
Pas besoin de dépenser des cents et des milles. Commences d’abord par farfouiller tes placards, je suis sûre que tu trouveras plein de choses pour te lancer. Je faisais des bracelets brésiliens et des bijoux à perles quand j’avais 12 ans et j’ai tout gardé bien au chaud dans une boite aux trésors. De mes études de stylisme, j’avais gardé aussi plein de petites choses dont du fil lurex doré que j’ai associé à un de mes fils pour un petit côté chic. Je n’ai acheté que mes fils DMC, mais je ne te donnerai pas l’adresse du site car je suis assez mécontente de leur service client car ce que j’ai reçu n’est pas ce que j’ai commandé. Pas de mauvaises pubs ici, mais pas de bonnes non plus. Cependant tu peux trouver des fils partout sur internet en cherchant bien, notamment sur Amazon, ou sur A little Mercerie. Il faut compter entre 1.50€ et 2.5€ l’échevette. Pour les perles, tu peux toujours acheter en soldes ou sur des brocantes, des colliers à démonter.

2. Les tutos.
J’ai trouvé plein de petites choses en fouinant sur le Web et sur Pinterest. J’avais d’abord pensé à m’acheter un livre, mais en voyant la quantité astronomique de bon tuyaux sur le net, pas besoin de dépenser ses sous là dedans. Voici mes bonnes adresses :
– ma board Pinterest où j’ai regroupé plein d’inspirations et de DIY
– le site Honestly WTF qui est une vraie mine d’or. C’est de lui que vient l’idée du bracelet à petites perles.
– des blogs divers qui reprennent les étapes de nouage comme celui ci (par exemple)
– ne l’oublies jamais, Google est ton ami ! Les mots clés ? DIY, friendship bracelet, tuto, bracelet brésilien,…

3. Le temps.
Il faut compter 1h pour un bracelet en chevron de 3 couleurs. Plus tu ajoutes des couleurs, plus il faudra du temps. L’avantage du nouage, c’est qu’on peut arrêter son bracelet et le laisser pour le lendemain. 
Pour un bracelet tressé avec des perles de rocailles, il faut compter aussi une bonne heure, mais quand on le commence, il faut le terminer, car la tresse se défait facilement, il faut un peu de dextérité.
4. Les autres astuces.
– Je n’ai pas acheté de fermoir pour mes bracelets. Je voulais au début acheter un fermoir barette type Hipanema, mais j’ai déchanté en voyant le prix (aux alentours de 12€ sur le site où j’ai acheté mes fils). Sur le site HonestlyWTF, ils ferment leurs bracelets avec des boutons et des perles en bois, ce que j’ai fait. Je trouve cet astuce OK quand on débute, mais pas très raffinée pour associer plusieurs bracelets. Sur le poignet ça fait des épaisseurs et ce n’est pas très confortable, cependant, voilà, pour commencer c’est parfait.

– La bougie est ton amie. C’est un petit truc que ma collègue m’a donnée. Tu allumes une bougie et tu trempes doucement le bout des fils ou les nœuds. Ça permet de donner un peu de solidité, ou dans le cadre de la tresse avec les perles, d’enfiler facilement le fil dans la perle.
– Au niveau de la longueur de fil, j’en suis encore à tatouiller. Sur HonestlyWTF ils annoncent 60cm pour un côté (soit 120cm en double). Pour un 3 couleurs on est tout juste (et j’ai un petit poignet). J’ai tenté 80cm pour un 5 couleurs et j’étais dans le bon. Je pense que plus on a de couleurs, plus le fil doit être long. En ce qui concerne les tresses, c’était un peu au pifomètre. Je me suis basée sur 60 mais c’était de trop.
Voilà, tu as désormais toutes les astuces et les bons tuyaux pour commencer tes bracelets brésiliens (ou friendship bracelet), il ne te faut plus que la patience et hop, c’est dans la boite !
Bon amusement !

15 commentaires

DIY

Smash Book ★ Retour, défi et inspiration Nail Art.

16 mai 2013 by
Tu te rappelles de mon Smash Book ? Oui. Parfaitement. Ce truc que je n’avais plus touché depuis avril 2012. Et bien je t’annonce son grand retour. Disons que je ne l’avais pas vraiment oublié. Non, il était là, sous ma table, tous les jours devant mon nez. Cela fait un petit moment que je déchirais des pages de magazines et que je les fourrais dedans. Pour le jour où ça me reprendrait. Puis pour ne pas oublier non plus les articles que j’avais aimés, ou des jolies images que j’avais trouvées. Et donc, alors que chéri faisait du rangement, il fit tombé un petit sachet de mon Smash Book. C’était un petit sachet que j’avais gardé pour un montage un jour d’ennui. J’ai sorti le vieux grimoire de sous la table, et j’ai retrouvé toutes mes pages faites l’année passée. Je me suis rappelée que j’aimais ça découper, coller. Puis j’ai retrouvé des photos nail art que j’avais elle aussi laissé de côté (je suis un monstre. Oui.). J’ai pensé…
Un Smash Book.
Des photos Nail Art.

Un Smash Book.
Des photos Nail Art.
….
Et Bim ! L’idée de génie. Moi qui suis toujours à la recherche d’inspiration, de défi, j’ai décidé de me lancé mon propre défi à moi même. Oui parce que moi, et moi, on se parle beaucoup. Du coup, j’ai joint l’agréable à l’agréable. Je me suis fait une page de Smash Book inspiration Nail Art. Le but aussi, étant de réaliser ces idées mis sur papier. Je ne sais plus très bien où je les ai trouvés (sois indulgente toi qui passe par là et qui reconnais ta photo ! je te prie de me pardonner). 
Bon c’est très bien tout ça et ton défi donc ?
Et bien, je me lance le défi de réaliser ces nail art. Oui. Tous. Et donc, bon, en bonne logique des choses tu devrais les retrouver ici tôt ou tard. Je ne me mets pas de délai, parce que tu sais bien, les obligations je n’aime pas ça. Cela va surement s’étendre sur plusieurs semaines.

Donc prochainement, tu devrais retrouver sur ce blog:

– une sorte de ruffian poudrée/ argentée (ou peut être dorée tiens)
– un nail art rainbow façon halfmoon
– un nail art chevron et striping tape (à voir pour les couleurs)
– un nail art géométrique
– un nail art Mosaïc façon piscine
– un nail art rainbow fluo façon jupe de Jessica Alba
Voilà Voilà. Bien sûre tu peux t’inspirer de cette page pour réaliser ses petits nail art toi aussi. Ou même réaliser ta propre page Smash Book d’inspiration nailartesque. D’ailleurs cela m’amuserait beaucoup de venir les voir chez toi. Promis, tu me diras si toi aussi tu les as réalisés ?
Je nous laisser plancher sur ces images.

★ ★ ★

25 commentaires

Beauté DIY

Home Made // DIY ♥ Les nuanciers à vernis

23 avril 2013 by
La semaine dernière, je me suis lancée un petit défi: me faire des nuanciers. D’abord j’avais penser me faire simplement un éventail, outil que je trouve complètement gadget mais aussi très beau. Puis, de fil en aiguille, je me suis dit que ce serait vraiment super de pouvoir avoir un nuancier dans mon sac pour éviter d’acheter 3 fois le même corail. Je suis donc passé du gadget à l’indispensable. J’ai fouiné un peu sur le web pour trouver des DIY de nuanciers éventails et j’ai fait à ma sauce avec le matériel du bord. (pour les tutos en détail, ma copine Orane en a fait un super). Le coût ? Zéro euro. Elle est pas belle la vie ? 
Bon donc, pour faire ces petits nuanciers tu auras besoin :
♥ d’un petit cahier
♥ de mini post it
♥ des noms de catégories imprimés au préalable
♥ de papier bristol
♥ du matériel de bricolage (colle, latte, cutter, ciseaux, stylo,…)
♥ un anneau ou des trombones parisiennes
♥ beaucoup de temps et de patience
Pour le petit carnet, tu peux bien sûre écrire le nom des catégories à la main, mais j’aime bien le côté bricolé, crafty, pas net (ça permet de faire des ratures en passant inaperçues et de rendre le truc plus « grimoire » )
Pour l’éventail, j’ai choisi de le faire avec un anneau. Je trouve ça super pratique pour manier les couleurs, les sortir, les tourner, etc etc.
En ce qui concerne la marche de manoeuvre, il y a vraiment rien de sorcier. On coupe, on colle, on peinturlure, on chipote, et on prend le temps. Parce que oui, ça prend un temps de gueux (pour te dire, je n’ai pas encore fini le cahier). Mais comme je suis un peu sympa, je t’ai quand même fait un mini DIY en images. 
N’hésites pas si tu as des questions !
♥ ♥ ♥

56 commentaires

Beauté DIY

Trucs et Astuces ★ Le kit débutant d’une NPA

17 septembre 2012 by
Ô toi qui rêves de devenir une grande NPA, oui, c’est à toi que je m’adresse. Toi qui comme moi a du un jour débuter et ne savait vraiment pas par où commencer. Ni par quoi ! Je vais te dévoiler mon plus grand secret: il ne faut pas être riche pour être une NPA. Non, non, non, il ne faut pas dépenser des cents et des milles, fouilles tes tiroirs, tu va vite comprendre. En vrai, j’ai décidé de t’écrire cet article, simplement parce qu’il m’est arrivé de lire sur Twitter des messages de détresse de nouvelles nailistas qui voulaient participer aux Sunday Nail Battle mais qui criaient au désespoir de ne pas avoir le matériel requis. Du coup je me suis dit, faut que je leurs avoue tout…
Sache que, j’ai attendu une looooongue année avant de m’offrir mon premier dotting tool. Et que je n’ai toujours pas de pinceaux nail art digne de ce nom. MAIS, je traine beaucoup sur internet, et j’ai plus d’un tour dans ma Sacoche, et je me suis dénichée un petit matériel de base avant d’investir dans la lourde artillerie. Et comme finalement ce petit matériel me convient parfaitement, je ne ressens pas du tout le besoin d’en changer. Allez, lis bien tous ces trucs, tu verras qu’être une nailista est un passe temps à la portée de tous !
★ 1ère astuce: les vernis de couleurs.
Le plus important en tant que nailistas est d’absolument te procurer un blanc et un noir. C’est la base de la base. Tututu, je te vois venir au loin à me dire que tu ne peux pas mettre 11 € dans un vernis Essie. Saches que Mavala fait des tout petit pot blanc qui ne coûtent pas plus que 3-4euros. Le mien à 1 an (merci D0mino) et il est toujours parfait. Une fois que tu deviendras confirmé comme Pshiiit, tu pourras investir dans du grand pot de compèt’.
En ce qui concerne le noir, il y a peu je me suis offert le Bridal Veil de A England qui est parfait pour dessiner (épais, couvrant et profond de paillettes jolies) , mais jusqu’ici je fonctionnais au Yolizul… Et oui, la marque du marché. 
Pour ce qui est des autres couleurs, pour commencer essaye de t’acheter une couleur de chaque, c’est comme ça que j’ai débuté ma collection. C’est à dire, je n’ai pas 15 roses, ni 15 rouges, chaque fois je complète la collection avec une couleur que je n’ai pas (oh un rouge, oh un bleu, oh un jaune,…). Les nuances en camaïeu c’est pour plus tard. En attendant, on est inventif, on peut mélanger des couleurs sur une planche à découpé en plastique (comme à la maternelle).
★ 2ème astuce: le dotting tool
Comme je le disais dans ma petite introduction, cela ne fait que deux mois que j’ai en ma possession un dotting tool. Comment je faisais avant ça ? Simplement la vieille astuce de la fine pince à cheveux, qui a deux embouts parfaits pour faire des pois de tailles différentes. C’est trop fin ? Tu ne sais pas t’en servir ? Montes une aiguille à boule sur une gomme à crayon, ça te fera un super outil !


★ 3ème astuce: le pinceau
Et lui, je l’utilise encore toujours. C’est mon allié, et je me doute bien qu’un jour il rendra l’âme, mais il est juste parfait. Il s’agit d’un vieux pinceau d’eye liner que j’ai nettoyé et je lui donne une deuxième vie. Il est fin et top pour les dessins qui demandent de la précision. Je suis sûre que tu peux trouver ça dans ta collection de make up (ou celle de ta maman).

★ 4ème astuce: le marqueur dissolvant
Ça je ne me le suis qu’acheté cet été en vacances car j’ai eu la chance d’en trouver un à 5 euros dans une boutique de La Rochelle, sinon j’aurai continué mon système B. Jusqu’à présent, je sortais mon joli coton tige, mon dissolvant et c’était parti. Un jour, Mademoiselle Emma m’a donné un super truc: le bâton de buis trempé dans le dissolvant. Et tu sais quoi ? Ça marche même super bien avec un cure dent (bien plus précis)… C’est la aussi que ton pinceau d’eye liner peut intervenir, trempé dans le dissolvant, il peut faire des merveilles. Un indispensable je te dis !
Maintenant tu n’as plus aucune excuse pour ne pas devenir la meilleure des NPA. Comment tu n’es pas douée en dessin ? Allez, encore un secret, c’est l’entrainement qui fait tout, et pour preuve, si tu as besoin de te rassurer, voici une manucure retrouvée dans mes biens vieilles archives. Hop hop hop, au boulot !
★ ★ ★

Donc oui, j’ai fait la flemmarde et j’ai réutilisé des vieilles photos.
Même pas peur !

56 commentaires

Beauté DIY

Trucs et Astuces ★ Mes p’tits remèdes beauté

19 juin 2012 by
Tu le sais, je suis pas super douée du cosmétique. D’ailleurs c’est bien pour ça que ceci n’est pas un blog beauté, mais bien un blog fourre tout. Cependant, depuis que je blogue je me suis vachement améliorée, et c’est surtout grâce à toi. Oui toi, derrière ton PC, toi qui écrit des articles trop bien et qui m’apprends plein de choses. Du coup, au quotidien, dans ma vie hors web, je suis un peu Miss Je-sais-tout-beauté. Il y a plein de choses que je voulais te montrer, t’apprendre (ou te ré-apprendre) mais rien qui faisait un article beauté ou critique cosmétique en tant que tel. Donc j’ai décidé de regrouper tous mes petits trucs dans une série d’article.
★ Pour une longue tenue de vernis
J’ai choppé ce truc sur le blog de Pshiiit. Pour que ton vernis tienne super longtemps, voici la petite astuce. D’abord une bonne base coat. Moi je ne suis pas super satisfaite de la mienne, c’est une HEMA, mais pour le moment elle fait l’affaire. Ensuite, un bon top coat au dessus de ton vernis ou de ta manucure (j’utilise le Sèche Vite). Et le truc infaillible, c’est de remettre une couche de top coat tous les jours. Si comme moi, tu es de corvée ménage à l’eau tous les jours, tu utilises des gants en caoutchouc qui sauveront tes ongles, mais aussi tes mains.
★ Pour des beaux cheveux
Celui ci, je l’ai appris d’Olisushi. Tes cheveux font la moue ? Ils sont pas contents ? Tristes ? Ternes ? Voici un super masque capillaire qui devrait t’aider. 
Mélanges 1 oeuf entier, 1 cuillère à soupe de vinaigre (peut importe si c’est du balsamique ou non) et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. 
Avec cette mixture, tu te fais un masque capillaire de 10 bonnes minutes avant lavage. Tu rinces, tu laves et waaaa, ça briiiille ! Petite remarque, tu devras rincer à l’eau froide, voir à l’eau légèrement tiède, sinon tu cuis l’œuf et là c’est la galère à enlever.
★ Pour être en bonne santé toute l’année
C’est le truc de grand mère par excellence, l’échinacéa. Ma maman en utilisait quand on était petites parce que ma soeur et moi on tombait tout le temps malade. L’avantage de l’échinacéa c’est que c’est démocratique (4 euro la boite chez Carrefour), ça se trouve partout et ça marche vraiment bien. Avec un nom pareil, tu as bien compris que c’était une plante inoffensive, et que celle ci renforce ton immunité. Je suis pas pro homéopathie mais je dois t’avoue que j’ai 2-3 trucs comme ça qui fonctionne VRAIMENT. Pour en revenir à l’échinacéa, prends là en gélule (parce que le sirop est tout bonnement dégueulasse), 
en cas d’état grippal: 1 gélule trois fois par jour; ou en traitement de fond: 1 gélule le matin et 1 gélule le soir. 
Tu verras la différence, si tu es malade et que tu prends ça, 3 jours plus tard c’est fini !
★ Pour faire durer le bronzage
Rien de tel que de l’autobronzant léger. Tu sais ces crèmes qui font dorer la peau avec un hâle progressif ? Eh beh voilà, remplace ton lait après soleil avec une de ces crèmes (sauf si tu as du coup de soleil, soigne toi!), ou mets en le soir 1h avant d’aller dormir. Non seulement tu auras un bronzage doré, mais aussi uniforme et qui va durer. J’utilise la crème Dove Summer Glow, ou la Nivea Summer Beauty. Attention, ne pas utiliser avant l’exposition au soleil mais bien après !!
★ Pour dégonfler ses yeux après une nuit agitée
Il t’est surement déjà arrivé de passer une nuit mouvementée, de te lever le matin et d’avoir des yeux tout bouffis. Besoin d’un truc bien rafraichissant pour se remettre sur pied ? Prends 2 petites cuillères à café, mais les 10 bonnes minutes au frigo. Applique sur tes yeux. Wahou ! Mieux qu’une crème, non ? Ça revigore !
★ Pour un drainage naturel
Parfois j’ai des week ends où je mange comme un goret. J’ai mangé trop gras, trop salé, trop sucré (ouais, comme dans la pub). Donc je me sens ballonné, le ventre gonflé, ya plus qu’à me mettre en boule et me rouler pour me faire avancer. Après un week end comme ça, j’ai juste envie de me nettoyer de l’intérieur. Pendant quelques jours au réveil, je me fait une petite boisson naturelle qui me draine et j’en bois un verre le matin. 
Mélanges 1 citron pressé, 1 cuillère à café de sirop d’érable (si tu as pas, le miel fera l’affaire), 1 pincée de gingembre, 1 pincée de piment de Cayenne et 250 ml d’eau. 
A boire à jeun, pour bien démarrer la journée. Et après ça, un bon petit déjeuner (si tu arrives encore à avaler quelque chose avec cette boisson super tonique). Drainage efficace et assuré !
Des trucs j’en ai encore des milliers, et si ce genre d’article t’intéresse, je continuerai à t’en donner.
Toi tu en as des petits bons plans comme ça à partager ?
Crédit photo: Google Image

EDIT : The Sunday Nail Battle // Cloud
vs. Rainbow
Cette semaine Andreia et moi on avait
du mal à se décider. D’abord parce qu’on avait envie de rendre
hommage à une idée de Lelie Fairy, à savoir des nuages sur le coin
de l’ongles (Pshiiit: http://pinterest.com/pin/19562579601539130/)
, mais aussi parce qu’on avait envie de couleurs ! Donc on a décidé
de faire une vraie battle.
Choisissez votre camp, cette semaine
c’est CLOUD vs. RAINBOW
* Si vous êtes team CLOUD *
Vous faites une manucure nuage, soit en
coin, soit en full motifs, soit en french, ce que vous voulez, mais
on doit voir que c’est du nuage.
* Si vous êtes team RAINBOW *
Vous devrez revisiter la manucure
arc-en-ciel. Il y a moyen de faire plein de chose, utilisez du
striping tape, faites des pois, du stamping, ….
Que la guerre des nuages et des
arc-en-ciel commence !!! Votre contrainte ? Vous devrez utiliser minimum
3 couleurs, peut importe le thème que vous choisirez. A vos
recherches, partez !
Have fun !

62 commentaires

DIY Geekeries & Blogs

Trucs et Astuces ★ La photo vintage pour les nuls

22 mai 2012 by
Faut que tu saches un truc, je suis une autodidacte. Alors oui, de formation je suis styliste, mais à l’époque où j’étais à l’école ils n’ont pas eu la bonne idée de nous apprendre les logiciels tel que Illustrator ou Photoshop (entre temps ils ont changé leur programme scolaire). Donc nous on devait remettre des dossiers PC sans savoir comment ça fonctionnait. Et là, Google est devenu mon ami. Parce qu’en vrai, je suis une pro de la Google Search (ça m’arrangerait bien qu’il y ai un métier du genre « chercheuse sur Google). Bref, j’ai appris pas mal de trucs comme ça par tuto interposé. Puis j’ai fait une formation d’un an pour me spécialiser en infographie et j’ai appris d’autres choses mais moins intéressantes. Du genre faire du métal brossé, montage de photo rigolo ou comment réparer une photo déchirée. Mais moi, depuis que je blogue, ce que je voulais VRAIMENT faire, c’est des photos vintages. J’ai donc cherché tout un tas de trucs, trouvés tout un tas d’astuces et j’ai décidé de partager par le biais de plusieurs articles et petits tutos.
Aujourd’hui, la photo vintage pour les nuls ! Yeah !
Via applications iPhone (smartphone).
La première chose que j’ai découverte c’est les applications iPhone, qui t’offrent un petit pannel de retouches simples. Outre le très connu Instagram, ma super découverte c’est le PhotoToaster. Sur cette petite appli, tu as la possibilité de rajouter de filtres à ta photo, de régler la luminosité ou la couleur. Mettre des effets vieillis, des cadres, rogner la photo. Bref tu peux t’amuser. 

Mais les applications sur iPhone, ça va un temps. Au bout d’un moment tu te lasses, tu veux d’autres filtres, l’écran de ton téléphone est vraiment tout petit et ça devient ennuyant de charger les photos iPhone sur ton PC. Donc je suis passée à la vitesse supérieur
Via Befunky
Befunky, c’est un peu le site qui remplace notre très cher regretté PicNik. Oui parce que je picnicait énormément. Tu peux aussi avoir cette application sur ton téléphone, mais tant qu’à faire, autant l’avoir en grand. Donc comme PicNik (de Picassa) tu charges ta photo à partir de ton ordinateur (ou d’autres sources) et tu peux appliquer pleeeeein de choses. Il y a des filtres, des effets. Tu peux aussi jouer sur la lumière, les contrastes. Tu peux rajouter des petits gifts funny comme des coeurs, des cadres. C’est très facile d’utilisation. Le seul hic ? C’est en anglais. Mais bon, en général avec ce genre de programme, on tâte le terrain, on test, on s’amuse et on fait de jolies découvertes. Je t’ai fait un exemple de photo avec petit Jules.

Via Pixlr-O-Matic
On a pas toujours une connexion internet avec soi, et heureusement, j’ai pensé à tout. Un autre programme super facile à utiliser, comme BeFunky et comme PhotoToaster c’est le Pixlr-O-Matic. Celui ci tu dois le télécharger ici, puis l’installer sur ton ordi (vas-y c’est gratuit !). Comme ses petits copains, il a un choix de filtres, de cadres et d’effets de base. Personnellement j’adore ce petit programme, surtout pour le côté vintage des photos. Il est très pratique aussi si on veut mettre un simple cadre blanc autour de ces photos. J’adore les petits rajouts comme les paillettes, et tout ça, même si on comprend vite qu’elles sont à emplacement unique et parfois on aimerait bien les déplacer. Tu peux aussi recadrer de façon carrée, mais comme pour les paillettes, ça se fait automatiquement au centre de la photo, donc c’est très intuitif. Enfin je trouve qu’on peut déjà bien s’amuser avec ce programme. Je t’ai repris la même photo et je t’ai refait un autre exemple de petit montage possible avec le Pixlr-O-Matic.
Voilà j’espère que ça t’as plu et que tu as appris des petites choses. Comme moi, rien ne t’empêche de jongler entre plusieurs programmes (je filtre sous Pixlr-O-Matic, je cadre sous Photoshop, je repasse sur Befunky, etc…)
La prochaine fois, j’entrerais dans des détails un peu plus complexes de la retouche photo et je te présenterai quelques fonctionnalités Photoshop.
En attendant, amuse toi bien avec ces petits programmes !!

★ ★ ★

22 commentaires